Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


A mes chers compatriotes en ce 58 ème anniversaire de l’Indépendance !


21 Mars 2014

Le 20 mars, les Tunisiens ont « célébré » la fête de l’indépendance dans un pays qui n’est plus maître de son destin et dont la souveraineté s’est rétrécie telle une peau de chagrin. Ce texte est un hymne à l’indépendance sans laquelle la liberté et la dignité ne sont que des slogans creux et trompeurs. Sera-t-il entendu par la jeunesse à laquelle l’auteure de cet article s’adresse ?


Habib Bourguiba, le père de l'Indépendance
Habib Bourguiba, le père de l'Indépendance
La lutte pour notre indépendance a été longue et coûteuse et les sacrifices consentis par le peuple tunisien ont placé très haut le prix de notre liberté. La lutte pour notre indépendance est une épopée que nos jeunes doivent apprendre et connaître, pour s'en inspirer. Ils sauront à travers ses pages glorieuses de notre histoire toutes les souffrances endurées par leurs aînés pour que le peuple tunisien puisse aujourd'hui faire partie de la communauté internationale, maître de son destin et capable d'assumer les responsabilités que lui confère sa place dans le monde.

Il est important que cette épopée soit restituée dans sa vérité et dans son ampleur, non seulement pour que nos jeunes y trouvent des motifs de fierté nationale, mais aussi pour qu'ils se convainquent que l'indépendance est un bien précieux sur lequel il leur appartient de veiller avec la plus grande vigilance dans un monde où il est nécessaire de s'affirmer et d'être en mesure d'affronter la compétition impitoyable imposée par une mondialisation boulimique !!!

En ce jour de notre Fête de l'Indépendance, nous devons respectueusement nous incliner devant la mémoire de tous nos martyrs, et en particulier des modestes combattants dont la foi inébranlable compensait l'armement et les moyens dérisoires.

Le terrorisme qui s'est développé chez nous depuis ces trois dernières années n'est pas d'inspiration tunisienne et son caractère exogène n'a pas tardé à prendre une coloration islamiteuse, mais nous refusons d'associer ce phénomène de violence barbare aux préceptes de notre sainte religion. Nous avons le devoir aujourd'hui de lutter hardiment contre ce fléau.

Ce fléau qui est un désastre pour notre pays, dont le développement se verra gravement compromis avec de surcroît une volonté indécente et abjecte d'une remise en cause des premières réalisations.

Au moment où nous fêtons notre indépendance au prix d'un combat qui fut un catalyseur pour les peuples voisins, nous tenons à dire que nous avons acquis suffisamment de maturité dans cette lutte pour ne pas flancher face au terrorisme et accueillir avec sang-froid ces tentatives pitoyables de falsification de l'histoire menées par ceux qui vécurent et continuent à vivre en marge de l'histoire elle même , car la réalité des faits finira par apparaître aux yeux de tous.

Nous n'accepterons pas que notre passé soit manipulé à quelque fin que ce soit, mais nous tournons désormais nos regards vers l'avenir, qui sera ce que nous voulons et ce que voudront ces jeunes générations de tunisiennes et de tunisiens qui ont désormais le devoir de prendre le destin de leur pays dans leurs mains!!! Vive la Tunisie libre ! Vive la Tunisie indépendante !

Mourali Rym


           


1.Posté par Kader le 22/03/2014 14:40
OUI, Vive la Tunisie libre ! Vive la Tunisie indépendante ! Et Dieu anéantisse les Traîtres Renégats!

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter