Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Bases américaines en Tunisie : Tunisie-Secret a donc eu raison !


2 Janvier 2014

Dès août 2013, nous avons été les premiers à révéler l’existence d’une base américaine dans le sud tunisien, celle-là même que Ben Ali avait refusé à l’Africom. Les renégats, toutes tendances confondues (politiciens, intellos et médias) en avaient ri, et le Proconsul Jacob Walles avait démenti cette information, comme il vient de démentir l’arrestation en Libye de l’ex-agent américain en Afghanistan, Seifallah Ben Hassine, qui se fait appeler Abou Iyadh et qui est, avec Tarek Maaroufi, l’assassin du commandant Massoud en septembre 2001. Maintenant que cette base est une réalité, les Tunisiens doivent savoir que les Américains ne sont pas là pour les protéger du terrorisme islamiste à l’activation duquel ils ont massivement contribué avec la collaboration du Qatar, mais pour y rester durablement, comme ce fut le cas en Afghanistan et en Irak qu’ils ont détruit, et pour contrôler toute la région, toujours dans le but de réaliser le Grand Moyen-Orient dont l’Algérie reste une pièce maîtresse. Et si la presse algérienne parle aujourd’hui de cette base américaine, c’est parce que les Algériens ont réalisé qu’il ne suffit pas de discuter avec la vipère Rached Ghannouchi et d’accorder quelques marchés aux Américains et au Qataris pour se mettre à l’abri du printemps islamo-atlantiste. Voici l’article de nos confrères d’Echorouk online.


Bases américaines en Tunisie : Tunisie-Secret a donc eu raison !
Bien que le gouvernement tunisien ait nié par la voix de son porte-parole l’existence de forces terrestres américaines sur le sol tunisien, des renseignements et des parvenues exclusivement à Echorouk ont révélé l’existence en masse d’officiers de la CIA et des soldats d’Africom dans ce pays.

Les Américains seraient installés dans quatre points, dont deux au sud de ce pays à Ben Guerdane et Médenine et à Djerjiss pour contrôler les côtes tunisiennes proches des eaux libyennes.

Les soldats de la Marines et d’Africom se sont installés, quant à eux, sur les monts de Chaâmbi à la frontière avec l’Algérie, dont un haut officier américain de grade de colonel et des experts en topographie et des appareils de surveillance à l’aide de satellite.

En effet, les soldats américains ont coopéré depuis plusieurs mois avec de hauts gradés de l’armée tunisienne en vue de mettre en place une base militaire tuniso-américaine ayant pour mission de surveiller le mouvement des personnes, des véhicules et tout se qui se passe en Tunisie.

Un cadre de l’Intérieur tunisien accuse les forces de sécurité de son pays

Hocine El Khafi, ex-responsable au ministère de l’Intérieur tunisien a déclaré à Echorouk « Il y a  12 camps d’entraînement des djihadistes dans le territoire tunisien, et les responsables de l’Intérieur le savent. Une fois ils ont reçu un entraînement, les djihadistes seront envoyés au Sahara algérien, au Mali et en Syrie ». Et El Khafi d’ajouter: « S’il y a une déflagration dans un lieu public, hôtel, centre commercial, il faut savoir que ce sont les forces spéciales tunisiennes qui l'ont planifiée, lesquelles tentent d’aggraver la situation afin de tromper le peuple tunisien  et lui donner l’impression que le terrorisme s’est propagé en Tunisie et qu’Al-Qaïda s’en est pris aux institutions du peuple et de la société civile. Le but étant de préparer le terrain pour une intervention américaine et de la Marines sur le sol tunisien ».

Hamma Hammami: « Nous n’acceptons pas d’intervention américaine sur notre sol »

Concernant d'éventuelles bases militaires américaines, s’il s’avère qu’elles existent réellement en Tunisie, le Front populaire se positionnera dans l’avant-garde pour refuser toute intervention des forces terrestres américaines sur le sol tunisien, a déclaré le président du Front populaire, Hamma Hammami.

Selon lui, toute intervention militaire en Tunisie ne fait qu’enfoncer le pays dans le chaos et risque même d’avoir des répercussions dévastatrices. En outre, Hammami a estimé que toute intervention ne faisait également que provoquer de la violence, d’autant qu’à ses yeux, certains transforment les mosquées en tribunes  pour inciter à la violence et à la division du peuple tunisien, et il y aurait même un risque de division à caractère ethnique dans le pays».

Echorouk algérien, du 30 décembre 2013.

Tunisie : immense base militaire américaine à Remada

 Tunisie : immense base militaire américaine à Remada  - 31/08/2013

Comme retour sur investissement dans la révolution du jasmin, les Américains ont construit dans le sud tunisien une base militaire encore plus grande que celle qu’ils ont en Arabie Saoudite. Ghannouchi, Marzouki et Ben Jafaar leur offrent..Lire la suite


 
 


           


1.Posté par yrefref le 03/01/2014 01:41
Echourouk c'est un journal de propagande islamiste. En plus c'est pas un modèle de professionnalisme, leurs infos sont à prendre avec des pincettes.
En gros, l'info n'en est pas une pour ceux qui s'y intéressent. Tout le monde le savait plus ou moins, surtout après la chute du drone. Avec Ennahar ils font du sensationnalisme avec des secrets de Polichinelle.
Ce qui me dérange c'est le"S’il y a une déflagration .... il faut savoir que ce sont les forces spéciales tunisiennes qui l'ont planifiée" Je connais pas trop la situation en tunisie, à quel point vos forces armées sont infiltrées par les tangos ou si elles sont patriotes, mais ça ressemble à du 'qui tue qui'

2.Posté par Rudy le 03/01/2014 04:09
Remada pourait devenir le Guantanamo de l'Afrique, pourvu que ce n'ait pas un contract a duré indéterminé ?

3.Posté par sofiane le 03/01/2014 18:51
l'armée irakienne et syrienne ont décidé comme un accord de s'attaquer frontalement au wahabisme,le générale Al Sissi a décrété les frères musulmans d'organisation terroriste financer par l'étranger et appeler tout les états arabes à mettre à disposition les informations concernant ces sectes islamo-sioniste.La Russie,la Chine,les Etats-unis préparent un cadre lois plus drastique concernant le terrorisme international et ses ramifications financières d'ici fin janvier 2014!!!pauvre ganouchi-marzouqui sur d'eux!!croyant gagné sur toute la ligne,se considérant protéger par les pétromonarchie et israe!!mal leur en à pris!!ils vont l' apprendre à leur dépend!!selon la chancellerie tunisienne,'l'équipe de ganouchi et marzouqui ont reçu un message de Damas,le contenu les a terrifié!!!l'année 2014 risque d'être pour les uns une délivrance,pour les autres un cauchemar!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!bonne année à tout les patriotes arabes!!

4.Posté par Les Pacifistes de Tunis le 04/01/2014 00:27
Voilà enfin la réponse à ce que les populations du centre-nord du pays (mais aussi de la capitale) ont pu observer dans le ciel certains soirs, avant même que les étoiles apparaissent : savoir UNE SOURCE DE LUMIERE FIXE TOUTE LA NUIT ET TRES PUISSANTE et située dans la direction du sud et de la frontière algérienne.

Les gens s’étaient habitués à cette présence et beaucoup croyaient que c’étaient une étoile ou un « satellite artificiel ». Nous comprenons maintenant qu’il s’agit, comme le dit l’article, d’un appareil de surveillance du Mont Chaambi. Merci.

« Les soldats de la Marines et d’Africom se sont installés, quant à eux, sur les monts de Chaâmbi à la frontière avec l’Algérie, dont un haut officier américain de grade de colonel et des experts en topo-graphie et des appareils de surveillance à l’aide de satellite. »

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter