Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Cheikha Moza indésirable au Sénégal


26 Juin 2013

La bédouine se prenait pour la reine de Saba, mais les dignes héritiers de Senghor lui ont démontré que le Sénégal, à l’inverse de la Tunisie et de la Libye, est encore un Etat souverain. Elle a été prié de quitter Dakar pour le Maroc, monarchie en parfaite accointance avec l’oligarchie mafieuse du Qatar. C'est que les autorités sénégalaises, comme les autorités du Niger et du Mali, ont une dent contre cet émirat voyou qui a financé des attentats anti-chrétiens au Sénégal. C’est le site d’information Sene-Web qui l’a révélé aujourd’hui. Voici l’article de notre confrère sénégalais.


Cheikha Moza indésirable au Sénégal
Le Sénégal tient à la visite du Président américain Barack Obama. Et ne compte tolérer aucun manquement qui ne serait pas dans l’intérêt de son hôte. Selon l’Obs, sous haute escorte de la sécurité sénégalaise, la princesse qatarie, Shaika Mozah, ses deux sœurs, ses deux gardes du corps et sa cour royale, composée de 6 femmes, en plus des membres de l’équipage, ont été forcés à quitter l’aéroport de Saint-Louis pour le Maroc, hier à 12 heures 19 minutes. Tout a commencé lundi soir vers 17 heures 30 mn. 

Le jet privé Q6 RJB de la royale Jet des Emirats Arabes Unis, en provenance de la Guinée-Bissau, a voulu atterrir à l’aéroport Léopold Sédar Senghor, mais son plan de vol a été changé. L’équipage est invité à poser l’avion à Saint-Louis. A bord du luxueux aéronef, piloté par l’Egyptien Ahmet Kadry, la famille royale du Qatar, dont la princesse Shaika Moza, née en 1969, ses deux sœurs, Shaika Osha et Shaika Mozah, nées respectivement en 1991 et 1993.
 
Elles sont accompagnées par deux gardes du corps : Hassem Ahmed, de nationalité égyptienne et le Kenyan Kaliyan Surinder. La princesse, accompagnée de ses petites sœurs, avait également fait le voyage avec sa petite cour. Des serviteurs composés de 2 Emiraties, une Algérienne, une Marocaine et une Philippine.
 
Qui, comme leurs patronnes, ne verront Dakar qu’à travers les hublots de leur jet. A Saint-Louis, ils ont été cantonnés dans un hôtel. Au petit matin, le commissaire central de Saint-Louis, Ibrahima Diop, un gradé de la gendarmerie nationale et ses éléments, des agents de la Direction de la Police aérienne et des frontières et des éléments de la Brigade mobile de sûreté (Bms) se sont tous retrouvés à l’aéroport. Les membres de l’équipage sont priés de décoller pour quitter le territoire sénégalais. Aux dernières nouvelles, la princesse et sa cour se sont rendus au Maroc.

Site d’information Seneweb du Sénégal, le 26 juin 2013
 

 
 


           


1.Posté par benhur le 28/06/2013 19:19
Contrairement à des pays amis abusant du fameux mot "frères" dont l'obséquiosité est manifeste et pratique, le Sénégal qui a conservé les leçons de son Sage n'a pas trente-six mille façons de traiter tout anticorps mal sain, et c'est le moins qu'on puisse dire

2.Posté par Eddaghbèèjy le 29/06/2013 03:08
Sait-on pourqoi cette visite non programmée au Sénégal ?
En ces circonstances spéciales qe connaît le micro-émirat ,
elle doit avoir plein de choses à dire au Pt.Obama...

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter