Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Exclusif : Qui contrôle le marché de l’armement en Tunisie ?


7 Décembre 2016

Nabil Hamza, un nom pas très connu en Tunisie n’est autre que le gendre de Béji Caïd Essebsi. De serveur dans un grand palace parisien, il est devenu l’une des plus grosses fortunes de Tunisie…grâce au monopole qu’il détient sur le commerce des armes.


Avant de devenir négociant dans le commerce très juteux des armes, Nabil Hamza, l’époux de l’une des filles de Béji Caïd Essebsi, Amel, était serveur au Royal Monceau. C’est dans ce grand palace parisien qu’il a connu un homme d’affaire français (B.J) qui a fait fortune dans le commerce des armes de guerre.

A l’époque de Ben Ali, Nabil Hamza était déjà un affairiste prospère grâce à son associé et parent Slim Chiboub. Sa cousine Yosra Hamza est mariée à Khelil Chaïbi, fils de Taoufik Chaïbi, l’oncle de Slim Chiboub. Son autre cousine, Kaouther Hamza, est la maman de Mehdi Belghaïed, qui devait épouser Halima Ben Ali, la fille de l’ancien président.
       
Toujours à l’époque de Ben Ali, deux couples monopolisaient le marché très sensible et très juteux de l’armement. Le couple Nabil Hamza-Slim Chiboub et le couple Youssef Zarrouk-Belhassen Trabelsi. Après la « révolution » de la Brouette, ce commerce est devenu le monopole exclusif de Nabil Hamza, le gendre de Béji Caïd Essebsi, qui, avec Slaheddine Caïd Essebsi, gère la fortune colossale de la nouvelle oligarchie beylicale et mafieuse.

En d’autres termes, pas une seule cartouche, pas une seule grenade, pas une seule arme, pas un seul blindé destinés au ministère de la Défense ou celui de l’Intérieur ne franchit les frontières tunisiennes sans l’aval du négociant et intermédiaire obligatoire, Nabil Hamza. Un marché d’autant plus gourmand et permanent qu’il crève le budget de l’Etat.

Un marché de plusieurs millions d’euros qui est amené à croître davantage avec le retour, de Libye et de Syrie, des terroristes tunisiens que Rached Ghannouchi, pour en être le parrain, a déjà pardonné et que Béji Caïd Essebsi ne mettra pas en prison « faute de places » ! Si l'on ajoute à ce marché tunisien celui qui prolifère en Libye, on peut s'imaginer les millions de dollars empochés.  
    
Lilia Ben Rejeb
 

La Belgique, second livreur d'armes à la Tunisie après la France.
La Belgique, second livreur d'armes à la Tunisie après la France.


           


1.Posté par Abdelhamid Trabelsi le 13/12/2016 01:30
J'aurais apprécié vos affirmations si vous aviez joint des preuves tangibles et irréfutables, ce qui n'est pas le cas. Mais quand je lis des qualificatifs comme (je vous cite) : "serveur dans un restaurant" est le moins qu'on puisse dire est tendancieux pour quelqu'un qui est diplômé des grandes écoles hôtelières de France et qui a une bonne vingtaine d'années d'expérience derrière lui. "affairiste prospère grâce à Slim Chiboub" : vous connaissez beaucoup de personnes avec qui le gendre de l'ancien président partageait ? Monsieur Hamza est le fils du Professeur Béchir Hamza qui n'avait pas à se mouiller dans des commerces douteux pour s'enrichir. D'abord les Hamza appartiennent à une des plus grandes familles de Mahdia. Ensuite quand les médecins se comptaient sur les bouts des doigts il ne fallait pas beaucoup pour que Si El Béchir laisse un bel héritage à ses descendants même s'ils ne sont qu'hôteliers. Le reste de votre texte ne fait que me donner l'envie de dégueuler tellement c'est d'un bas niveau. Je vous conseille de respecter votre profession même si vous ne vous respectez pas vous mêmes.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter