Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Exclusif TS : “John Wayne” répond à Neila Charchour Hachicha


6 Février 2016

Contrairement à son habitude, « John Wayne » n‘a pas envoyé son commentaire à BusinessNews, mais nous l’a adressé directement. Il était temps, cowboy du patriotisme, cavalier de la résistance ! Il a répondu à un article que Neila Charchour Hachicha, la copine éphémère de Paul Wolfowitz, a publié dans BusinessNews le 4 février dernier. Pour en savoir plus sur cette « démocrate » et « libérale », nous avons renvoyé à la fin de cet article à un texte que nous avons publié dans TS le 28 mars 2014.


Neila Charchour Hachicha, la fille d'un grand militant destourien dont elle a trahi la mémoire.
Neila Charchour Hachicha, la fille d'un grand militant destourien dont elle a trahi la mémoire.
Madame,
Pauvre de vous ! Cinq années après avoir vendu votre pays aux sionistes véreux de ce bas monde, vous en êtes réduite à rédiger de tristes articles de propagande qui n’arrivent même pas à convaincre la demi-intellectuelle haute comme trois pommes que vous êtes.

Car l’illusion est le seul remède temporaire qui subsiste à vos ambitions déchues de pseudo-militante qui pendant des décennies, a rêvé de voir les miroirs du monde vous refléter une femme politique astucieuse, une dame de fer tenace, ou la pionnière d’une nouvelle Tunisie qui porterait l’empreinte de vos écrits qui se dissipent aussi vite que vous les rédigez.

Que reste t-t-il aussi de vos discours  prononcés à Afek Tounes de cette voix trop joviale qui n’a jamais convaincu et qui ne convaincra guère ? Pas grand-chose.

Vous semez sans vous en rendre compte des indigestions intellectuelles là ou vous passez.  Vos articles créent des ballonnements politiques et des flatulences littéraires. Oui, hélas Madame, votre audience lorsque vous parlez a soudainement des gaz.

Et triste ironie du sort, le flic de Ben Ali que je suis a davantage marqué les masses par ses tirades vulgaires et ses récits grossiers, que vous par vos articles aussi insipides que sots, qui volent à tort et à travers des citations de Farhat Hached.

Il existe autant de points communs entre vous et Farhat Hached, qu’entre Moncef Marzouki et Habib Bourguiba ! Le monde francophone d’Alger à Tunis en passant par Dakar, se régale de mes vérités aussi cuisantes que caustiques et les Tunisiens tout en me maudissant recopient et partagent mes écrits sur la toile. Les Tunisiens me détestent, mais la mort dans l’âme, avalent mes publications comme l’on ingurgiterait un laxatif puissant, onctueux, et nécessaire, mais aigre, amère, et acide.

Ou se trouve cette troisième république dont vous parlez ? Probablement dans un des recoins de votre intellect qui ne sut jamais comprendre la politique mais qui crut profiter de l’ombre de votre Père qui aujourd’hui doit vous maudire.

Votre Père, ce malheureux homme que pendant des années et en jeune fonctionnaire de l’Etat Tunisien, je vis entrer à notre Ministère la tête baissée et le front sombre. Car votre Père était humble et modeste, quand vous êtes arrogante et vide.

Votre manque de Patriotisme et votre sourde admiration pour les colons et les sionistes ont fait que vous êtes proche du criminel de guerre George W. Bush qui a détruit l’Irak et le monde, alors qu’il était proche de Bourguiba qui a bâti la Tunisie moderne et libéré les femmes comme vous qui n’en valaient pas la peine.

Quelle triste déchéance ! Votre Troisième République a pour nom DAECH que votre illustre héros George W. Bush et ses descendants sionistes de la Maison blanche ont créé afin de piéger les femmes sottes et stupides comme vous.

Et si aujourd’hui vous gloussez encore dans vos réunions de femmes en exhibant vos bijoux brillants et votre rouge à lèvre criard, c’est bien grâce au Général Ben Ali, qui par son courage et son intelligence que vous ne possédez pas, a sauvé avec des fonctionnaires comme moi-même la Tunisie du complot islamo-sioniste mondial auquel vous avez vaillamment participé.

Aujourd’hui les généraux qui vous protègent prient les Marabouts et les Saints que la Tunisie échappe à l’étau infernal de la CIA et du Qatar qui ont créé DAECH afin que les peuples ayant votre intellect puissent jouir d’une démocratie digne de Thomas Jefferson. Hélas Madame, vous ne serez jamais Radhia Haddad, ni Wassila Bourguiba, ni Margaret Thatcher, ni Leila Trabelsi, ni le quart de votre Père.

Comme un grand nombre de vos compatriotes prônant la démocratie et les droits de l’homme et croyant leur heure de gloire gravée dans les murs de l’histoire, vous voilà coincée entre des avantages financiers et politiques dans une Tunisie sans souveraineté, et la peur d’être obligée un jour de porter le niqab sous peine d’être crucifiée ou décapitée.

Vous êtes donc condamnée à écrire des articles intellectuellement illisibles et politiquement sourds pendant que votre troisième République nommée DAECH prépare votre avenir brillant et celui de votre progéniture qui réussit si bien depuis la révolution…Et cet avenir a un seul nom : Le bucher!

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki. Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne. Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali. Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

A consulter dans nos archives :
 http://www.tunisie-secret.com/Neila-Charchour-Hachicha-ou-la-banalisation-du-collaborationnisme-US_a846.html


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter