Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


François Fillon compte sur M. Ayachi Ajroudi pour faire de la France la première puissance d’Europe


30 Janvier 2015

« Qui mieux que vous peut porter un regard lucide sur notre pays ? » écrit François Fillon à Mohamed Ayachi Ajroudi, le 19 décembre 2014. Notre dernier article évoquait, non sans regret, le renoncement de M.Ajroudi à toutes activités politiques tunisiennes. Parce que nous considérons en effet qu’il s’agit d’une perte pour une Tunisie en reconstruction, qui a besoin de ses hautes compétences patriotiques, et comme beaucoup de Tunisiens sont encore sous l’emprise du complexe du colonisé, nous avons décidé de publier cette lettre de M.François Fillon, ancien Premier ministre, à M.Ajroudi, fondateur du « Mouvement du Tunisien pour la Liberté et la Dignité ». Pourquoi l'homme qui voulait faire de la Tunisie un pays à l'avant-garde du développement socio-économique, auto-suffisant et exportateur d’énergie écologique n'a t-il pas été écouté? Si en France et dans d’autres pays il est ainsi considéré, en Tunisie on a cherché à le disqualifier par des amendes et des machinations dignes d’un Etat-voyou. Comme nous l’avons déjà titré il y a quelques mois, nul n’est prophète dans son pays !


François Fillon, ancien Premier ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy.
François Fillon, ancien Premier ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy.
Cher Monsieur,

Parce que vous avez fait le choix de vivre à l’étranger, votre parcours et votre expérience sont des ressources précieuses pour permettre à notre pays de se relever.

Trop souvent nos compatriotes de l’étranger ont été tenus à l’écart des grands débats, comme simples spectateurs de l’actualité politique nationale. Je souhaite au contraire que vous soyez au cœur du travail de réflexion et de proposition que je conduis pour le redressement de notre pays, car j’ai la conviction que vous détenez une part importante de la solution.

Qui mieux que vous peut porter un regard lucide sur notre pays, en mesurer les forces et les atouts, mais aussi les blocages, les crispations, les archaïsmes ? Qui mieux que vous peut apprécier la situation actuelle et les réformes nécessaires pour redonner de la vigueur à notre économie et à notre pacte national ?

C’est pourquoi je souhaite engager un dialogue avec vous, pour mieux vous connaître et vous faire partager les propositions que je défends pour relever notre économie et faire de la France la première puissance en Europe. Ma conviction est qu’après tant d’années où les gouvernements successifs, et j’en prends toute ma part de responsabilité, ont eu tendance à trop réglementer et imposer des contraintes, nous avons fini par empiéter de façon excessive sur la liberté d’agir et d’entreprendre.

Il est plus que temps de redonner de la liberté et de promouvoir l’esprit d’initiative ! Nous devons lever les obstacles, de nature réglementaire ou fiscale, qui rendent aujourd’hui complexe et difficile la voie de l’entreprenariat en France.

Je souhaite en outre créer les conditions propices à l’investissement en France : ceux qui misent sur notre pays et sur son avenir doivent être encouragés.

Je veux aussi permettre à nos compatriotes vivant à l’étranger, qui contribuent au rayonnement de notre culture dans le monde, de conserver une attache forte avec la France. C’est pourquoi je propose d’engager une réforme de la scolarité française à l’étranger : les écoles françaises doivent être plus nombreuses, l’offre éducative plus diversifiée, et le choix des parents qui placent leurs enfants dans ces écoles ainsi facilité.

Voici les grandes lignes des propositions que je tiens d’ores-et-déjà à porter à votre connaissance pour relever le défi de la compétitivité et redresser nos finances publiques afin de libérer la croissance.

Je profite de ce message pour vous présenter mes vœux les plus chaleureux pour l’année à venir, et vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année auprès des vôtres.

Très sincèrement, 
François FILLON, Paris, le 19 décembre 2014

A lire notre dernier article au sujet de la démission de M.Ayachi Ajroudi :
http://www.tunisie-secret.com/Exclusif-Mohamed-Ayachi-Ajroudi-quitte-la-scene-politique_a1320.html

Mohamed Ayachi Ajroudi à l'Elysée le 02 septembre 2014.
Mohamed Ayachi Ajroudi à l'Elysée le 02 septembre 2014.


           

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter