Connectez-vous S'inscrire
Tunisie Secret

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Ghazi Ben Tounès, le fils du Bardo qui voulait sauver le Stade Tunisien


13 Juillet 2015

Il fait partie des jeunes hautes compétences expatriées et qui ont choisi de rentrer en Tunisie pour contribuer à son redressement. Mais comme beaucoup d’autres, les médiocres et les malfrats l’ont accueilli avec des méthodes héritées d’une autre époque !


Ghazi Ben Tounès.
Ghazi Ben Tounès.
Natif du Bardo, désormais célèbre par l’attentat criminel qui l’a visé, Ghazi Ben Tounès est une haute compétence dont le savoir faire et l’expérience pourraient être d’une utilité bien précieuse pour la Tunisie. Docteur en pharmacie, titulaire d’un DESS en marketing obtenu en France et d’un MBA en économie obtenu au Canada, Ghazi Ben Tounès a fait une longue carrière dans la finance internationale et dans le domaine bancaire. Il est actuellement haut dirigeant d’une multinationale suisse et réside dans un pays du Golfe.

Passionné de football et très attaché à sa ville natale, le Bardo, il a été sollicité pour revigorer le Stade Tunisien, l’un des plus vieux clubs de foot du pays, et qui est depuis quelques années en très mauvaise posture sportive et financière. On avait alors parlé de lui comme d’un éventuel successeur à Anouar Haddad, mais dans une déclaration au quotidien Le Temps, le 19 mai 2015, Ghazi Ben Tounès a précisé : « Je n’ai jamais été un putschiste et je ne le serais jamais. Il faut soutenir l’actuel président et lui prêter main forte actuellement, et lors des prochaines élections, si le Bardo me réclame, je me mettrai à sa disposition pour travailler avec une équipe homogène et professionnelle ».

Le 10 juillet dernier, une assemblée générale élective s’est tenue pour élire un nouveau comité directeur et définir une nouvelle stratégie. Mais la veille de cette rencontre décisive, comme par hasard, un site malveillant publiait des propos fictifs rapportés par un certain Raouf Guiga selon lequel Ghazi Ben Tounès aurait fait allusion au prix de sa montre pour impressionner les dirigeants du Stade Tunisien. Un mensonge éhonté pour qui connaît cet homme modeste, discret et remarquablement bien éduqué.

Cette allusion à une montre coûteuse, ou à une voiture luxueuse, ou même à une simple cravate correspondrait tout à fait à certains arrivistes tunisiens qui n’ont pas fait d’études supérieures, n’ont jamais quitté le pays que pour faire les soldes à l’étranger et qui, surtout, n’ont pas réussi à faire carrière dans des pays ou seuls le mérite et la compétence comptent.

Ghazi Ben Tounès fait partie de ces jeunes cadres brillants qui, vraisemblablement, n’ont pas encore leur place en Tunisie. Comme dit le proverbe, nul n’est prophète dans son pays !

Lilia Ben Rejeb        


           


1.Posté par Sonia Metoui le 14/07/2015 00:39
Quel dommage, mais c'est quoi ce pays de merdes ? Je ne connaissais pas ce monsieur mais rien qu'à son visage on voit son éducation et son sérieux. ça ne m'étonne pas des voyous qui font la pluie et le beau temps dans les partis politiques, les médias et les clubs de foot. J'ai vraiment honte de ce pays. SM

2.Posté par Néjib Bouallègue le 15/07/2015 10:23
Je suis Baklaouiste et je vous assure que beaucoup comme moi était très content que Gazi Ben Tounes soit le nouveau président parce qu'il est jeune, dynamique, intelligent. C'est dommage pour le stade tunisien

3.Posté par Ridha Mahjoub le 15/07/2015 10:30
Etant du Bardo, j'ai bien suivi cette affaire qui se résume en quelques mots. GHazi b.Tounes, on ne voulait pas de sa compétence, de son management, de sa vision pour faire décoller le club. on avait juste besoin de son fric. c'est ça la mentalité tunisienne,file moi ton fric et reste à l'écart. Même si c'est une perte pour nous, Ben Tounes a bien fait de refuser ce deal à la con.

4.Posté par karim le 23/07/2015 23:02 (depuis mobile)
Un homme respectueux honnête et intègre. J'ai travaillé avec lui et j'espère bien qu'il aura sa chance en Tunisie.

5.Posté par tiji le 27/08/2015 21:53 (depuis mobile)
Interdit en 1984 de passer le bac en Tunisie pour tentative de fraude!

6.Posté par Salah le 04/09/2015 00:32 (depuis mobile)
Raouf guiga un arriviste assoiffé, le frère de jaouida guiga, juge sur tunis, sa femme renvoyée du steg pour une affaire de......., un s........ type de première classe sans trop de détails cette "affaire" de montre, indique précisément, son niveau.

7.Posté par ben slimane le 04/09/2015 00:47
raouf guiga qui a volé ma famille est un malhonnête reconnu ,sa femme corrompue aussi cadre dans une soicete nationale = ni moi ni mes enfants ne pardonnent sur le plan personnel et sur le plan national car ces vecteurs de corruption sevissent encore et vont faire perdre le pays croyant qu ils ont de l argent à l etranger et leurs enfants aussi wait and see

8.Posté par Abdessatar Jmei le 31/05/2016 04:45 (depuis mobile)
Quand je vois la qualité de parole de ce Monsieur et son attitude sur les plateaux de télévision ça me rassure sur la relève en Tunisie,mais quand j''entends les esprits rongés par la jalousie et les combines à deux balles l''attaquer, je vomis.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter