Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Hafedh Caïd Essebsi est un leurre et Mohsen Marzouki, un paranoïaque, par Maher Haffani


14 Janvier 2016

Médecin de formation, proche de Béji Caïd Essebsi, Maher Haffani a été l’un des premiers à croire en Nidaa Tounes, à y consacrer temps et argent pour que ce parti déboulonne le Tartour national et batte les islamistes. Mais il a été aussi l’un des premiers à dénoncer l’alliance entre Nidaa et Ennahdha, en misant sur Taïeb Baccouche qu’il croyait alors capable de relever le défi de la rectitude contre la compromission. Le 9 janvier, jour même de l’ouverture du congrès de Sousse, il a publié sur sa page facebook le papier suivant.


Maher Haffani, le docteur qui a été le premier à mettre le doigt sur la pathologie de Nidaa Tounes.
Maher Haffani, le docteur qui a été le premier à mettre le doigt sur la pathologie de Nidaa Tounes.
Comment qualifier un congrès qui n'en est pas un? Pourquoi se donner tant de peine pour le qualifier de "préparatoire" ? N'est-il pas le CONGRÈS DE L'EXCLUSION-CONGRES DE L'INTRONISATION?

Nous ne sommes ni des béni oui-oui ni des vendus et encore moins des Brutus. Nous sommes porteurs d'un génome, celui des consolidateurs du travail des bâtisseurs.

Où sont les militants qui ont mis sur pied le parti? Pourquoi nous a t-on exclu de ce congrès qui n'en est pas un? Pourquoi a-t-on changé la liste du conseil national et où sont passés 300 membres de ce conseil et par qui ont-ils été remplacé?

On nous marginalise et on nous pousse à démissionner mais nous ne le ferons pas car c'est nous le parti. Tôt ou tard, nous rejaillirons car nous sommes les porteurs du vrai projet, celui de la Tunisie résolument moderne et jalousement respectueuse de ses élites.
Nos mains sont propres et nous sommes la mauvaise conscience des mercenaires de la politique. Une seule force nous infléchie, l'amour de la Patrie. Tôt ou tard nous serons investis, alors ... Aujourd'hui un sursaut national pourrait être salvateur, demain il sera fort probablement trop tard.

Dernière chose : pour moi, tous les regards sont portés sur Hafedh Caïd Essebsi et celui qui manipule tout cela est très fort, mais détrompez-vous, HCE n'est qu'un leurre. Celui qui manipule est très fort et très haut placé et par conséquent très dangereux car cynique. Mohsen Marzouk n'a à mon sens aucun problème avec HCE. C'est un paranoïaque pour qui tout le monde est potentiellement dangereux.

Maher Haffani, cadre de Nidaa Tounes et dissident avant la vague de dissidence. 


           


1.Posté par Triki A le 14/01/2016 20:00
nidaa tounes s'est immolé , et maintenant il est au centre des brûlures de Ben Arouss pour attendre sa mort .Les arrivistes sont la cause de cette immolation

2.Posté par El Haouari le 19/01/2016 10:47
J'ai beau essayé de comprendre ce qui se passe à Nida, mais je n'y arrive pas. Tous les responsables, depuis les fondateurs de ce parti jusqu'aux membres de la commission des 13 se disent exclus.Dans ce cas, ce n'est pas un parti et notre président est le pire despote qu' a connu la terre.
Avec tout cela, je suis d'accord avec le Docteur Haffani. On ne quitte pas le bateau pour le laisser couler aprés avoir fourni tant d'efforts à le construire et mis en lui tant d'espoirs. C'est cela le courage politique, c'est cela le militantisme politique. Se débiner devant les louvoiements, les malversations, les coups bas n'est pas la bonne attitude à prendre pour un politicien responsable. Les différences de conception au sein d'un même parti sont source de richesse qu'il faut accepter et encourager. Débattre des idées et des orientations dans le cadre d'une démocratie intérieure au parti est un don du ciel. Pourquoi le refuser ?
Comme le dit le Docteur Haffani, je suis contre les démissions. Fonder d'autres partis ne fait que morceler encore le paysage politique tunisien et ne peut être que contre-productif.
La raison peut-elle revenir à tout ce beau monde? Espérons le.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter