Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


L’effet boomerang de l’islamo-terrorisme que la France soutient en Syrie


12 Juillet 2014

La France a-t-elle échappé, l’an dernier, à une vague d’attentats islamistes ? L’histoire d’Ali M. le démontre : l’Hexagone reste, en tout cas, pour les terroristes une cible privilégiée. Tour Eiffel, musée du Louvre, centrales nucléaires, Festival d’Avignon, bars, boîtes de nuit… dans des messages cryptés échangés avec un haut dignitaire d’Aqmi, ce jeune Algérien installé en France depuis cinq ans suggérait de viser un large éventail d’objectifs. C’est un article paru dans Le Parisien. Le titre est de la rédaction de TS.


La "racaille": de petits caïds de cités en grands chefs djihadistes en Syrie.
La "racaille": de petits caïds de cités en grands chefs djihadistes en Syrie.
Serait-il passé à l’acte ? Son avocate, Me Daphné Pugliesi, décrit un jeune homme faible, victime d’un véritable endoctrinement. Les enquêteurs de la Direction générale du renseignement intérieur (DGSI), qui l’ont arrêté alors qu’il s’apprêtait à gagner un maquis du Sud algérien pour s’y entraîner, insistent sur son zèle. Depuis un an, Ali M. dort en prison. Dans le cadre de l’information judiciaire pour « association de malfaiteurs » ouverte à son encontre, ses explications sur ces messages sont particulièrement attendues.

Le cas d’Ali M. n’est pas isolé, prévient le juge Marc Trévidic. Si Aqmi reste, dans l’immédiat, la principale menace pour la France, d’autres dangers guettent. Syrie, Mali, Afghanistan, Yemen… En terre d’Islam, chaque zone de conflit donne naissance à de nouvelles filières de jihadistes qui, à leur retour en France, sont autant de terroristes en puissance. Les spécialistes du renseignement en témoignent : les sanglants succès d’Abou Bakr al-Baghdadi, qui vient de proclamer la création d’un califat à la frontière irako-syrienne, suscitent déjà de nouvelles vocations.

Alors que les Etats-Unis multiplient les mesures de sécurité dans les aéroports, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a choisi d’élargir l’arsenal juridique afin qu’il s ’ a d a p t e , a u mieux, à ces nouvelles menaces. Il propose, notamment, de renforcer la surveillance d’Internet, « principal lieu d’endoctrinement et de radicalisation des jeunes candidats au départ », selon un enquêteur de la DGSI. « Le discours des cyberjihadistes s’est nettement modernisé », témoigne l’un des enquêteurs. « La viralité de leurs messages, via les réseaux sociaux, s’est accrue », ajoute un fonctionnaire du ministère. La tâche s’annonce éminemment ardue…

Élisabeth Fleury et Adrien Cadorel, Le Parisien du 9 juillet 2014 


           


1.Posté par s.citoyen le 12/07/2014 14:46
les gouvernants français sont des ignorants

2.Posté par H-B le 12/07/2014 20:51
La veille, il était le héros national salué par la presse et l’opinion publique de l’Hexagone. En l’espace d’une journée, il est devenu l’homme à abattre, celui qui a coulé les Bleus par son manque de combativité ! Benzema est désormais la cible de toutes les critiques et certains sont allés chercher dans les origines de Karim l’explication à cette baisse de régime. C’est le jeûne !
Benzema était français tout court. Il devient musulman. Demain, et s’il n’améliore pas ses performances, il sera un «Franco-algérien» douteux ! Les mômes qui ont sifflé la Marseillaise n’ont jamais connu notre pays. Fils de citoyens français qui, eux-mêmes, sont souvent nés là-bas, ils n’ont d’algérien qu’un cœur qui bat pour les racines de leurs parents. Pourtant, toute la presse et l’opinion publique sont tombées sur ces jeunes « Algériens » ! On s’en fout pourtant des origines des champions, des grandes stars et de tous ceux qui honorent la France. Ceux-là ne sont que «Français» ! Avez-vous entendu quelqu’un parler de Sarkozy comme d’un «Franco-hongrois ?»
Et je termine par la meilleure : un certain Mamadou Fofana a été pris en flagrant délit de vente de faux billets au Mondial. Ce Français devient tout de suite un «franco-quelque chose…». S’il avait sauvé une noyée brésilienne, il n’aurait été que… français. Et voilà le Fofana faussaire rapidement affublé du titre peu élogieux de «Franco-algérien» !
Vous en connaissez beaucoup vous des Mamadou à Bab-el-Oued ? Et les Fofana ? La bêtise qui n’avait pas jusque-là de frontière, vient de s’offrir une patrie
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/07/09/article.php?sid=165710&cid=2

3.Posté par H-B le 13/07/2014 01:20
"ce jeune Algérien installé en France depuis cinq ans suggérait de viser un large éventail d’objectifs"
IL N'EST PAS ALGERIEN, IL EST FRANCAIS. UN TERRORISTE N'EST JAMAIS ALGERIEN, METTEZ BIEN CELA DANS VOTRE CRANE. L'ALGERIE ET ET LES ALGERIENS SONT ANTI TERRORISTES DEPUIS TOUJOURS. DANS LES ATTAQUES DU 11 SEPTEMBRE, AUCUNS DES TERRORISTES DU MOSSAD-CIA N'ETAIT ALGERIEN, AINSI QUE POUR TOUS LES ATTENTATS EN EUROPE CES 12 DERNIERES ANNEES. ET LES ALGERIENS SONT LES MOINS NOMBREUX PARMI LES "DJIHADISTES" EN SYRIE


http://www.bladi.net/marocains-al-qaida-syrie.htm
1200

4.Posté par H-B le 13/07/2014 01:22
NE VOUS DEFENDONS DE NOUS IMPLIQUER DANS CES SITUATIONS ALORS QUE NOUS LES ALGERIENS ET NOTRE PAYS SOMMES LES PREMIERS A AVOIR COMBATTUS LA BÊTE IMMONDE ET L'AVOIR VAINCUS.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter