Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


L’ex-No3 d’Al-Qaïda appelle à la guerre des sunnites contres les chiites d’Iran (vidéo)


29 Mars 2015

Invité d’honneur d’Al-Jazeera, Mahfouz Ould al-Walid, l’ancien lieutenant de Ben Laden et le mufti d’Al-Qaïda, a violemment critiqué l’Iran et sa politique « expansionniste ». Le Qatar-Al-Jazeera continue ainsi à remplir sa mission impérialiste et sioniste : la destruction du monde islamique par les musulmans eux-mêmes.


Mahfouz Ould al-Walid, alias Abou Hafs al-Mauritani, ancien dirigeant d'Al-Qaïda, au service de l'impérialisme américain et du sionisme israélien.
Mahfouz Ould al-Walid, alias Abou Hafs al-Mauritani, ancien dirigeant d'Al-Qaïda, au service de l'impérialisme américain et du sionisme israélien.
Selon la fiche du « Comité du Conseil de Sécurité faisant suite aux résolutions 1267/1989 concernant Al-Qaïda », Mahfouz Ould al-Walid « était à la fin des années 90 un haut responsable d'Al-Qaïda (QE.A.4.01.), qui a suivi Oussama ben Laden du Soudan en Afghanistan. Il a joué plusieurs rôles au sein d'Al-Qaïda : chef spirituel, juriste et responsable de la planification des opérations. En 2001, Mahfouz Ould al-Walid était un proche collaborateur et fervent partisan des Taliban ».

L’ancien numéro trois d'Al-Qaïda en Afghanistan et au Pakistan, Mahfouz Ould al-Walid, alias Abou Hafs al-Mauritani (40 ans), était l’invité d’honneur d’Al-Jazeera le vendredi 27 mars 2015, pour parler du « danger » que constitue l’Iran sur le monde arabe et sur la nécessité d’y faire face. Interviewé par un ancien copain des Talibans, Tayssir Allouni, le journaliste d’Al-Jazeera qui a été emprisonné en Espagne à la suite de son inculpation par le juge Baltasar Gazon pour « collaboration avec un réseau terroriste », Mahfouz Ould al-Walid a déclaré que « Le monde arabe connaît une division et une agression sans précédent, à cause de l’Iran et de sa politique expansionniste ».

Selon ce terroriste d’Al-Qaïda, « Les chiites Perses sont les ennemis historiques des Arabes sunnites, et les Iraniens ont toujours considéré l’Irak comme faisant partie de leurs territoires ». Il a déploré le fait que « les pays arabes se coalisent pour frapper Kobani (ville kurde en Syrie), alors que l’Iran occupe l’Irak, la Syrie, le Liban et le Yémen ». Il a par ailleurs expliqué comment l’Iran « a exploité avec intelligence la cause palestinienne, ce qui a poussé les Palestiniens (Hamas) à accepter son aide » !

Le but de cette émission, c’est évidemment de remonter les sunnites contre les chiites, et les pays arabes contre l’Iran. S’il est vrai que ce pays a été le premier bénéficiaire géopolitique du « printemps arabe », il n’en demeure pas moins que sans lui, la Syrie serait déjà sous le gouvernement des Frères musulmans et de leurs alliés de l’Internationale islamo-terroriste. La république islamique d’Iran défend d’abord ses propres intérêts géopolitiques et adapte sa politique selon les pays, quitte à faire preuve de contradictions : allié de la Syrie, l’Iran est aussi le premier partenaire économique et financier du Qatar, l’ennemi No1 de la Syrie ! C’est la crise yéménite qui a mis au grand jour ces contradictions.

Mahfouz Ould al-Walid a été pourtant accueilli et protégé par l’Iran de 2001 à 2011. Il avait fui l’Afghanistan à la suite de l’invasion de ce pays par l’armée américaine, en 2001, tout de suite après les attentats du 11 septembre. A la suite de négociations entre l’Iran, les Etats-Unis et la Mauritanie,  Mahfouz Ould al-Walid a été extradé, en avril 2012, en Mauritanie pour finir sa vie dans son pays natal.

Sollicité par le Qatar, premier pays protecteur et financier du terrorisme islamiste dans le monde, Mahfouz Ould al-Walid a ainsi remercié à sa manière l’Iran, qui l’a protégé et abrité dix années durant. Il est vrai que les temps ont bien changé depuis le fameux « printemps arabe », qui a démarré par la « révolution du jasmin », et dont l’objectif essentiel était la destruction des Etats-nations arabes, le retour du colonialisme et la guerre entre sunnites et chiites, ce à quoi appelle précisément cet ancien terroriste d’Al-Qaïda.

Karim Zmerli

Vidéo de l’interview de Mahfouz Ould al-Walid sur Al-Jazeera :

http://www.aljazeera.net/programs/today-interview/2015/3/26/%D8%A7%D9%84%D8%B4%D9%8A%D8%AE-%D9%85%D8%AD%D9%81%D9%88%D8%B8-%D9%88%D9%84%D8%AF-%D8%A7%D9%84%D9%88%D8%A7%D9%84%D8%AF-%D9%85%D9%81%D8%AA%D9%8A-%D8%AA%D9%86%D8%B8%D9%8A%D9%85-%D8%A7%D9%84%D9%82%D8%A7%D8%B9%D8%AF%D8%A9-%D8%B3%D8%A7%D8%A8%D9%82%D8%A7%D9%8B


           


1.Posté par Ezzine le 02/04/2015 11:55
Est-ce qu’une attaque d’où qu’elle vienne contre le trône de la famille royale des Al-Saoud est une agression contre les Deux lieux Saints de l’Islam (Mecque et Médine) ?
Si non, pourquoi nous commençons déjà par entendre des interprétations d'ici et là, que la défense du Royaume Wahhabite d'Arabie Saoudite est un devoir sacré de chaque musulman !
N’est-il pas urgent de contrer cette nouvelle propagande avant de faire tâche d’huile où chaque musulman fanatique et autre croira que s’attaquer au royaume wahhabite est égale à une attaque contre les lieux saints de l’Islam.

2.Posté par Killer le 03/04/2015 14:21
Les milices Sunnite " made in USA" n'a rien à voir avec l'Islam sunnite et l'islam tout court. Le wahhabisme est purement du sionisme, crée par la GB pour mettre en morceaux l'Empire Ottoman, Ceux qui n'ont encore pas compris que communisme, racisme,calvinisme, wahhabisme, salafisme, féminisme, socialisme sionisme et tout les " ismes " c'est pas des idéologies révolutionnaire c'est simplement = TERRORISME" sont des créations des banquiers (Rothschild) " bouclier rouge" . Domination , argent, guerres , destructions= dettes et usures , ni religion, ni idéologie, ni démocratie ni que dalle POINT. Une fois qu'on a compris ça ! On a tout compris. Pour preuve , la banque centrale saoudienne appartient à qui ?.....Rothschild. Il me semble pas que ce monsieur soit Musulman.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter