Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


L’illustre Ahmad Badreddin Hassoun répond au misérable Youssef Qaradaoui


2 Juillet 2013

Dans un ultime et pitoyable message sur Al-Jazeera, le cheikh de la CIA et d’Al-Qaïda, Youssef Qaradaoui, s’est adressé aux Egyptiens pour les supplier d’épargner Morsi. Non seulement les Egyptiens ont traité cet hypocrite aux abois par le mépris, mais il a eu droit à une réplique magistrale du grand Mufti de Syrie, Ahmad Badreddin Hassoun. Ecoutez les deux discours pour vous rendre compte combien la différence est grande entre un jeune lion et un vieux singe, entre un savant dont le visage dégage la sagesse et un Satan dont le faciès dégage la haine et la trahison (vidéo).


Dés le début de la conspiration contre la Tunisie, Youssef Qaradaoui s’est gendarmé pour haranguer les Tunisiens qui ont répondu à ses appels « patriotiques » et l’ont religieusement écouté. A cette époque, Qaradaoui était le porte-parole du prophète Mohamed, et Al-Jazeera, la voix d’Allah sur terre. Tout ce que disais ce cheikh obscurantiste et pervers, tout ce que diffusait cette chaîne islamo-sioniste, étaient parole coranique.

En Libye, Qaradaoui est carrément devenu le prédicateur officiel des croisés et le mufti de l’OTAN, comme l’ont baptisé les intellectuels Libanais. En faisant dire au Coran ce qu’il n’a jamais dit, il a émis une fatwa pour assassiner le colonel Kadhafi, qui a été mise à exécution par de "bons musulmans" : les agents de l’hyper « gaulliste » Nicolas Sarkozy, et du grand gladiateur de la cause islamiste, Bernard-Henri Lévy !

En Egypte, le cheikh de la zizanie et le guide spirituel du wahhabisme qatari, diffusait toutes les heures des appels à la révolte contre le « pharaon de l’Egypte », des appels émis par Al-Jazeera et immédiatement relayés par les réseaux sociaux, comme ce fut le cas pour la Tunisie. Le messie du printemps islamo-atlantiste avait sorti toute sa quincaillerie chariatique pour légitimer le soulèvement égyptien très largement téléguidé par les services américains et britanniques.

Mais c’est en Syrie que les musulmans ont découvert le vrai visage hideux de ce misérable mercenaire de l’OTAN et du Qatar. Parce qu’il ne portait plus de masque, son discours n’était plus audible, sauf pour ses vrais adeptes : les terroristes d’Al-Qaïda, la racaille des Frères musulmans et les barbares de Jabhat Al-Nosra. Les fatwas appelant aux meurtres sortaient à la même vitesse que les billets de dollars ! Fatwa contre Bachar Al-Asad, fatwa contre l’éminent Mohamed-Saïd Ramadan Al-Boutî, fatwa contre les soldats de l’armée arabe syrienne, fatwa contre les chrétiens et les chiites de Syrie, fatwa contre les intellectuels et les artistes…

Dans son ultime appel au peuple égyptien (vidéo) pour sauver le « soldat » Morsi, tout y est passé : versets coraniques, hadiths prophétiques, et même quelques fausses larmes pour apitoyer les âmes sensibles. : « Je vous en supplie, donnez une seconde chance à Mohamad Morsi…Dieu vous oblige d’obéir à vos gouvernants ( !)…Je vous appelle du fond du cœur et je vous assure que je n’ai aucun intérêt ( !)…Dieu sait combien je vous aime tous…Pourquoi nous diviser maintenant alors que nous avons été unis (sous la bannière des Etats-Unis)? Imaginez-vous si Morsi s’en va ! Je vous en conjure et je vous jure que je vous veux du bien…Changeons l’assemblée nationale et gardons Morsi… ».

Des intellectuels égyptiens ont répondu à ces jérémiades bien pharisiennes (voir notre article « Pluie d’injures sur Youssef Qaradaoui »), mais la gifle est venue du grand Mufti de la République arabe syrienne, Ahmad Badreddîn Hassoun (vidéo). La différence entre cet homme de religion et l’imposteur du Qatar, qui est le pire ennemi des musulmans, qu’ils soient sunnites ou chiites, c’est comme le jour et la nuit. Et pas seulement sur le plan de la connaissance et de la spiritualité : la soixantaine, le grand Mufti de Syrie est monogame et il a perdu son propre fils, Sariah Hassoun, qui a été assassiné par des terroristes en octobre 2011. Bientôt les 90 ans, ce pervers et pédophile change d’épouse tous les deux ans, sa dernière dulcinée n’ayant pas atteint les 20 ans !

Dans sa réplique à Qaradaoui, le grand Mufti Ahmad Badreddîn Hassoun a déclaré : « Bonne soirée à une Nation victorieuse aujourd’hui. Bonne soirée à un pays (Syrie) qui dit au monde entier, nous qui vous avons alerté de ne pas sombrer dans ce qu’ils ont appelé un printemps arabe…Voici l’Egypte aujourd’hui qui exprime sa peine et sa souffrance après ce qu’elle a enduré…J’ai écouté le discours de Qaradaoui et j’en ai été affligé. Comment un être peut-il arriver à cet âge et se déjuger ? Je souhaite que les médias syriens et arabes qu’ils ressortent ses discours appelant les peuples arabes à se révolter contre leurs dirigeants et à s’entretuer…Et il émet des fatwas dans ce sens. Aujourd’hui, il tend la main au peuple égyptien pour lui demander d’épargner et de soutenir le premier président dans l’histoire du monde arabe à avoir écrit à Shimon Perez « Mon cher Perez » ! Même Sadate ne l’a pas dit en temps de paix…Le message des Egyptiens ne s’adresse pas uniquement à Morsi, mais à l’ensemble des islamistes qui sont venus pour islamiser des peuples qui ne se sont jamais écarté de l’islam…Ce Qaradaoui qui a perdu jusqu’à son propre estime, a remonté les peuples les uns contre les autres ; pire encore, il a supplié l’Amérique pour qu’elle nous envahisse et bombarde le peuple syrien…pour la gloire de Dieu ! C’est pour cette raison que je lui dis, votre message est bien arrivé éminent cheikh… ! ».

En attendant que Dieu reconnaisse les siens, les musulmans ont déjà compris de quel égout est sorti Youssef Qaradaoui et de quelle école est héritier Ahmad Badreddîn Hassoun : celle de Mohamed Amin Kaftaro et de Mohamed Saïd Ramadan Al-Boutî.

Karim Zmerli
 
Le grand mufti de l’OTAN Youssef QaradaouI


Le Grand Mufti de la République arabe syrienne, Ahmad Badreddîn Hassoun





           


1.Posté par Aly le 02/07/2013 23:58
Sa Majesté le Grand Peuple Égyptien patriote et courageux n'est ni passif ni égoïste , il se bat comme un seul homme contre la confrérie des marchands de religion et son plouc lourdaud morsi et défie le monde entier et les grandes puissants et leurs lobbys . C'est un vrai peuple libre .
Maintenant morsi prononce un discours nul et désespéré . Le grand peuple millénaire aura le dernier mot Inchallah . Yé habéyibna yé misriyin yé guid3an !

2.Posté par kamal le 21/07/2013 16:47
Al Qaradaoui n'a rien de Musulman si on si fie a une note confidentielle de Wikileaks (et parait-il interdite de publication par Israel) . Cette note rappelle que Qaradaoui est un fils d'un Copte de la banlieue du Caire et d'une maman israélite. Avant sa mort, la papa a cédé son fils youssouf a un voisin et en meme temps prédicateur musulman du quartier qui a assurer son enseignement religieux sans avoir eu a se convertir a l'Islam et ce, pour ne pas éveiller les soupcons du voisinage musulman tres anti-Copte. Ce qui est certain selon cette note confidentielle est que Qaradaoui sait qu'il n'a jamais été Musulman

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter