Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


La TV esclavagiste veut exploiter l’image de l’irréductible ennemi de l’esclavagisme


10 Décembre 2013

Al-Jazeera chercherait à acheter l’exclusivité pour la retransmission des funérailles de Nelson Mandela. Rien ne nous étonne de cette chaîne de propagande islamiste dont les propriétaires sont Hamad et Mozza. Al-Jazeera a toujours cherché à exploiter les images des personnalités politiques, intellectuelles ou artistiques les plus populaires au monde. Si le Qatar veut saluer la mémoire de Mandela, qu’il affranchisse de l’esclavage les milliers d’ouvriers sur son territoire et qu’il déclare l’égalité en droit et dans les faits entre les noirs et les blancs qataris. Le footballeur Abdessalem Ouaddou (photo), qui avait vécu une expérience traumtisante au Qatar, a eu le courage de dénoncer "les conditions de travail inadmissibles, tant au niveau des salaires, des conditions de travail, de l'hygiène et de sécurité, qui s'apparentent fort à de l'esclavage moderne".


La TV esclavagiste veut exploiter l’image de l’irréductible ennemi de l’esclavagisme
S’il se confirme qu’Al Jazeera va avoir l’exclusivité de la retransmission des cérémonies funéraires de Mandela, autant la faire sponsoriser par le N.S. D. A.P. ou pour les nostalgiques afrikaners de l’apartheid.

Il est impensable que l’on puisse accorder un tel honneur à cette chaîne. Ce serait la pire offense faite à la mémoire de Nelson Mandela. Cela à tout l’air soit d’une désinformation, soit d’une trahison de la  volonté de Mandela.

Pour le salir et discrédit son combat, son combat contre l’apartheid, on pouvait mieux faire pour le disqualifier en le vidant de toute substance morale et politique. Associer son image post-mortem à Al Jazeera reviendrait à honorer les partisans irréductibles de l’ignominie humaine et de la dhimmitude.

Buzz ou non, il est intolérable et inconcevable que l’on puisse laisser le soin à une chaîne qui fraie la chronique dans l’apologie du nazisme, du racisme, de l’esclavagisme, du terrorisme et de l’antisémitisme d’assurer la couverture mondiale d’un des moments les plus forts en terme de symbolique de l’histoire humaine. 

Une chaîne où officiait al Qaradhaoui et qui n’est pas même pas digne de figurer parmi les chaînes accréditées pour accomplir leur travail d’information, pouvait-elle avoir l’exclusivité mondiale d’un tel événement ?  Comme si les organisateurs voulaient se venger de Mandela pour son combat épique contre le mercantilisme et la vénalité, si jamais cette rumeur s’avérait vraie.

Il n’en demeure pas moins qu’associer sa mémoire à la chaîne de propagande nazislamiste de l’Emirat du Qatar, ce serait rendre hommage à l’apartheid social et ethnique. C’est faire fi des valeurs humanistes de Mandela en glorifiant l’Emirat héritier des afrikaners où les travailleurs immigrés sont soumis au régime de la kafala, dépendant de la seule volonté d’un sujet qatarien, dépourvus de leurs droits les plus élémentaires, sans protection sociale, victimes d’accidents de travail mortels, ostracisés, discriminés, connaissant des conditions de vie vexatoires, humiliantes et attentatoires à la dignité humaine. Cette chaîne toujours prompte à dénoncer à des fins propagandistes les injustices sociales dont sont victimes les populations des pays arabes dont elle veut la perte, n’a jamais balayé devant ses portes où les amas d’ordures ont atteint des niveaux tels qu’ils en empêchent l’accès.

A-t-elle un jour consacré le moindre flash info aux étrangers originaires d’Asie comme des pays prétendument frères qui sont enfermés  dans des enclos pour bétail, des véritables réserves indiennes  sans aucune liberté de circulation et accès aux centres commerciaux et aux plages qataries qui ne sont pas sans rappeler les homeland réservés aux noirs africains et que Nelson Mandela aurait été le premier à condamner s’il n’était pas au crépuscule de sa vie ?

Honte éternelle sur tous ceux qui auraient l’idée pour quelle que raison que ce soit de faire d’Al Jazeera la maîtresse d’œuvre télévisuelle des obsèques d’un des hommes les plus dignes et nobles que l’humanité ait jamais enfanté.

Si jamais cela se produisait, ce ne serait pas un scandale mondial, ce serait la prosternation et le recueillement  du monde entier devant l’apartheid nazislamiste. La dépouille de Mandela ne doit pas servir d’alibi pour réhabiliter l’ancien régime de Pretoria.

Salem Ben Ammar


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter