Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


La Tunisie perd un valeureux patriote


26 Février 2016

Mohsen Rhim, dernier chef du protocole du Président Ben Ali est décédé ce vendredi à l’âge de soixante ans, à la suite d'une longue maladie. Son inhumation aura lieu le samedi 27 février au grand cimetière de Tunis, El-Djellaz.


Le défunt Mohsen Rhim (1956-2016), ancien directeur du protocole présidentiel (2000-2011). Photo de notre confrère Leaders.
Le défunt Mohsen Rhim (1956-2016), ancien directeur du protocole présidentiel (2000-2011). Photo de notre confrère Leaders.
Ce grand commis de l’Etat a été le directeur du protocole présidentiel de 2000 jusqu’au coup d’Etat du 14 janvier 2011. Très élégant et toujours souriant, Mohsen Rhim est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). Il a fait ses premiers pas au Premier ministère à l’époque de feu Mohamed Mzali, au milieu des années quatre-vingt, en tant que responsable du protocole. En juillet 2000, le Président Ben Ali le nomme directeur du protocole au Palais de Carthage, lorsque ce Palais présidentiel n’était pas l’auberge espagnole qu’il était devenu par la suite.

Signe de prédilection pour ce valeureux patriote, il est né le même jour et la même année que l’annonce de l’indépendance, à savoir le 20 mars 1956. Autre signe de prédilection, sa ville de naissance est Monastir, la terre qui a donné à la Tunisie l’illustre Habib Bourguiba. Mohsen Rhim était marié à Madame Hayet El-Afrit, médecin de profession, et il avait deux enfants : Mohamed Hassine et Dorra.  
          
Depuis le coup d’Etat du 14 janvier 2011, Mohsen Rhim a observé le strict silence. Les anciens de la défunte République savaient ce que signifiait le sens de l’Etat. Malgré les nombreuses sollicitations, il avait refusé toute déclaration et toute apparition télévisée. Il avait compris que l’époque affligeante que nous vivions n’était plus la sienne. Comme tous les grands patriotes de ce pays, il devait souffrir de voir la Tunisie tomber ci-bas.

Toute l’équipe de Tunisie-Secret présente ses condoléances à sa mère Saida Skhiri veuve Mohamed Hassine Rhim, à son épouse docteur Hayet El Afrit Rhim, à sa fille Dorra, à son fils Mohamed Hassine, à son frère Ahmed Rhim et son épouse Amel El Fray et enfants, à ses sœurs Rafiaa épouse Habib Ghedira et enfants, à Samira et son époux Abdessalem Kallala et enfants, à Kmaira et son époux Mohamed Ali El Afrit et enfants, ainsi qu’à toutes les autres familles par alliance.  

L’inhumation de Mohsen Rhim aura lieu le samedi 27 février au cimetière du Djellaz. Le cortège funèbre quittera son domicile au 3, impasse du sacrifice (près du parc Salammbô) à 14h30.

Tunisie-Secret 


           


1.Posté par Arafa Hamadi le 14/10/2016 14:06
C'était un grand Monsieur avec toutes les qualités du responsable qui maîtrise
son métier et remplit son devoir. Allah yarhmou

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter