Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


La révolution bouazizienne aurait été faite par des malades mentaux


23 Juillet 2013

Si l’on en croit une enquête de l’OMS qui remonte à 2005, selon laquelle un Tunisien sur deux souffre de troubles mentaux, logiquement la « révolution du jasmin » aurait été réalisée par des individus qui étaient bons pour l’asile psychiatrique, à l'exception de quelques Tunisiens qui aspiraient réellement à la démocratie et à une vie meilleure. Les autres, des voyous et des détraqués mentaux, à commencer par Mohamed Bouazizi, un alcoolique et dépressif qui battait quotidiennement sa propre mère. Un article qui nous a été adressé par Jalila Abbès, doctorante en psychiatrie clinique.


La révolution bouazizienne aurait été faite par des malades mentaux
Selon l’Agence TAP, un Tunisien sur deux souffre de troubles mentaux. 37% des cas présentant des problèmes de dépression et d'anxiété, d’après une enquête de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dont a fait état l'agence de presse officielle TAP.

Selon l'agence tunisienne, cette enquête a été menée en 2005, mais ses résultats avaient été gardés confidentiels par l'ancien régime de Ben Ali. Elle a été publiée à l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale, qui sera célébrée jeudi 5 juillet en Tunisie sous le thème "La santé mentale: l'affaire de tous".

La TAP évoque d'autres études réalisées à l'échelle nationale qui montrent que 30 à 50% des patients accueillis dans les centres de la santé de base souffrent de troubles de santé mentale dont 28% de cas de dépression, et 20% de cas d'anxiété et autres troubles psychosomatiques.

Justifiant le choix de ce thème, la présidente de la société tunisienne de psychiatrie (STP), le Dr Rim Ghachem, note qu'"après plus d'une vingtaine d'années de silence, le Tunisien est passé d'une soumission quasi-totale sous la dictature de l'ancien régime à une insoumission post-révolutionnaire totale, comme pour se déculpabiliser de ce silence qui a longtemps perduré".

"Ce même Tunisien ne se reconnaît plus. Il cherche à affirmer son identité nationale et arabo-musulmane. Il cherche, également, ses repères, et a besoin d'un nouveau guide en qui il a réellement confiance", analyse-t-elle.

Pour traiter ce problème, un séminaire sera organisé ce jeudi à Tunis. Des spécialistes et des experts locaux et internationaux se pencheront sur plusieurs sous-thèmes, dont "culture et santé mentale en Tunisie", "de la psychiatrie à la santé mentale" et "l'approche de l'OMS dans la prise en charge des troubles mentaux".

Après les centaines d’ONG qui ont envahi la Tunisie et s’y sont installées pour nous apprendre la  démocratie, la citoyenneté, la civilité et même l’hygiène, voici venu le temps de la psychiatrie pour tous. On comprend mieux maintenant pourquoi le printemps américain à but islamiste est parti de Sidi Bouzid et de Kasserine.

Faut-il une thérapie collective pour que les Tunisiens retrouvent leur honneur perdu ? Encore faut-il d'abord retrouver la raison. Tunisie-Secret.com

Jalila Abbès, doctorante en psychiatrie clinique

 
 


           


1.Posté par karim le 23/07/2013 02:29
Bonjour, non une partie des tunisiens ne sont pas des malades mentaux malgré la pseudo enquête, j'ai eu à visiter la Tunisie 2 ou 3 fois (année 90) .J'aime vous lire tunisie-secret par contre la ou je ne suis pas d'accord avec vous vous ne faite que rapporter des fait négative (même si c'est vrais) par contre j'aimerais lire un article qui parle de la Tunisie la vrais celle qui ce bat pour que les choses change ,j'étais parmi les premier à saluer votre révolution et j'y croit encore alors svp un article positif . lol

2.Posté par Ali le 23/07/2013 07:03
c'est vrai , le Tunisien est devenu de plus en plus agressif , il n'accepte pas l'avis contraire et ne sait pas écouter , il ne sait qu'interrompre son interlocuteur .

3.Posté par Jalila Benben le 23/07/2013 11:23
il faut aussi expliqué l'origine et la cause de ces troubles mentaux de ces tunisiens , un malheur ne vient jamais seul, le chomage, le mal de vivre, la précarité sont aussi la cause des maladies mentaux!!

4.Posté par kimdee le 23/07/2013 13:36
L'OMS est une organisation corrompue d'experts corrompus venus de l'industrie pharmaceutique et qui considèrent le monde un domaine où l'on peut faire de l'argent en empoisonnant les êtres humains entre autres avec des merdes appelées "vaccins" contre des virus créés et cultivés sous laboratoire (voir le professeur hollandais Albert Osterhaus dasn le scandale de la grippe porcine).
Grâce au vaccin contre la grippe porcine il y a des milliers de paralysés et de malades de fatigue incontrôlable (narcolepsie). Des vies détruites. Les gouvernements corrompus eux-mêmes on été obligés de faire des stocks de vaccins au préalable, sans attendre le nombre réel de ceux qui ont attrapés ce virus. D'ailleurs cette grippe porcine est en réalité beaucoup moins dangereuse que la grippe normale. Toutes ces informations sont faciles à trouver sur internet.
Il ne faut plus faire confiance à ces organisations qui sont aussi en train de travailler sur la réduction de la population mondiale.
Depuis qu'ils ont découvert l'enfance en tant que marché non exploité psychiatriquement ils ont définit des enfants agités ou plein d'énergie comme hyperactifs et depuis on leurs donne des médicaments psychotropes surtout aux États-Unis comme des bonbons. Le résultats est des gosses de plus en plus passifs et dont la personnalité change et ne se développe pas normalement.
Quand un gosse est hyperactif eh bien il suffit de revoir comment on le nourrit (sucreries et cocacola + fastfood en masse rends hyperactif) , on le laisse se défouler aussi dans la nature et tout rentrera dans l'ordre.
En Europe, bêtes comme ils sont, ils imitent toutes les conneries venants d'outre-mer (j'allais dire outre-tombe, tiens, tiens, bizarre).
Une très bonne source critique est naturalnews.com (en anglais).

Donc je me demande si cette super-étude stigmatisant la moitié de la Tunisie n'est pas plutôt faite pour trouver un nouveau marché pour vendre leur ritaline et autres poisons diaboliques pour adultes.

Mais le monstre capitaliste néolibéral fait ravage partout: il s'agit de toujours trouver de nouveaux marchés. Si ceux-ci sont saturés en Europe et aux USA alors on cherche ailleurs et on trouve... le tiers-monde qui ne peut pas se défendre par manque d'informations et par corruption et par crédulité traditionnelle.

Sûrement les Tunisiens ont des problèmes émotionnels comme tous les autres peuples d'ailleurs mais de là à dire 50% d'être sont carrément des malades mentaux eh ben on se demande comment ils ont fait pour calculer cela. Probablement ceux qui ont calculés sont aussi eux-mêmes à 50% malades. Il faut dire que si l'on regarde ces êtres corrompus et prêts à vendre de la merde psychotrope aux enfants, prêts à vacciner des êtres humains avec des vaccins contenants du mercure (Squalen et Thiomersal), de l'Aluminium qui donne l'Alzheimer, du formaldéhyde et j'en passe car la liste est longue, alors il faut se demander qui est malade ici mentalement.
Ce Osterberg par. ex., virologue, avait recu des tonnes d'argents transférés sur son compte personnel par des compagnies pharmaceutiques diverses qui développaient et produisaient le vaccin contre la grippe porcine. C'est lui et la madame chang ou chan, chef de l'OMS qui ont tout fait pour déclarer le status de pandémie pour la grippe porcine pour pusher les ventes des vaccins. Lisez, je n'ai plus les détails en tête. Un scandale qui pue et qui devrait nous réveiller chacun de nous sur ce que l'Occident entends pa rle mot "humanisme" et "démocratie" et "human rights" s'il bafoue lui-même les droits de ses propres citoyens en faisant du business en détruisant la santé de ses citoyens.
TUNISIENS, RÉVEILLEZ-VOUS! INFORMEZ-VOUS ET EN PREMIER LIBÉREZ-VOUS DES COMPLEXES ENVERS LES NOUVEAUX IMPÉRIALISTES QUI MARCHENT SUR LE SANG DES AUTRES POUR ENFIN EN FINIR AVEC LA CRÉDULITÉ ENVERS CES PAYS RICHES QUI COMPTENT LES PLUS GRANDES DESTRUCTIONS HUMAINES DANS LE MONDE ET PRÉTENDENT QUE LES AUTRES SONT DES MALADES!!!

intéressant aussi sur le sujet médical: salim laibi
Question TOUJOURS pertinante et qu'il faut de nos jours TOUJOURS se poser:
À QUI PROFITE CETTE ÉTUDE? ou devait profiter?

5.Posté par Ghor le 23/07/2013 14:22
Quand on a un Président psychopathe et un gouvernement qui ne sait faire que du psychodrame, c'est normal que le peuple soit dépressif...

6.Posté par Rached Mahbouli le 23/07/2013 14:50
Quel beau titre " La révolution bouazizienne aurait été faite par des malades mentaux "! Franchement, on se dispenserait de tels titres et de tels articles qui tendent à accroire l'idée que la moitié des Tunisiens relèvent de la psychiatrie. Votre journal n'est pas obligé de rapporter toutes les inepties qui se disent ici ou là. D'autant plus que l'on serait tenté de se demander de quel côté se situerait la direction de Tunisie-Secret. De plus, si à court d'articles et de ragots on tient vraiment à véhiculer de telles informations, on a intérêt à être plus précis quant à cette éventuelle et loufoque enquête.

7.Posté par Jadmour Mohamed le 23/07/2013 15:28
Le grand fossé entre une minorité illégitimement riche et une majorité injustement pauvre a fait du Tunisien momentanément un dépressif aigu. Sa révolution l'a rendu un idéaliste passionné qui veut changer le monde. Attendons l'évolution pour voir si c'est récupérable et curable ou chroniquement perdu et désespéré !

8.Posté par Observateur en Tunisie le 25/07/2013 02:29
La polémique et la vérité : "veritas parit odium" (la vérité apparaît comme la haine)
@kimdee le 23/07/2013 13:36

La polémique que Vous soulevez a du bien fondé, oui, mais elle n'infirme pas la réalité tragique de cette proportion de malaise. Quinze ans d'observation socio-politique en Tunisie m'ont préparé à évaluer rapidement la tendance sociale en Tunisie; je me suis déplacé du nord au sud et visité des familles de niveau très différent, de la villa du grand bourgeois au gourbi de l'homme le plus démuni. Par passion, pas par rémunération. Cette expérience du pays a contribué à l'écriture d'un livre qui je devrais normalement publier très prochainement. Ce n'est pas nécessaire pour moi de consulter les statistiques pour savoir que des troubles de la personnalité ou de l'émotivité touchent un large secteur de la population, jeunes ou moins jeunes. Les facteurs sont multiples: précarité du travail, échec scolaire, frustration sexuelle, manque d'identité, refuge dans le religieux, problèmes communicationnels, entourage agressif, etc. Parfois la gesticulation dans le parler est révélatrice: elle se fait hystérique, une agitation qui mime une agression symbolique de l'interlocuteur. Le tabagisme est très diffusé et très pathologique par ses doses excessives, que soit en cigarettes ou en séances de narguilé. L'alcoolisme aussi est de grosses proportions: les quantités de liquide dépassent d'un double ou même de 3 fois le contenu normal de l'estomac. Il y a une grosse frustration caractérielle dans le jeunes qui ne savent pas être sobres, à cause notamment de la diabolisation de l'alcool dans l'éducation islamique : les inviter à boire un verre de bière, leur peut ressembler une humiliation, ou pire une moquerie, alors que c'est la norme chez un occidental bien éduqué. Même ici, le complexe du colonisé continue, 57 après l’indépendance du pays, par une éducation national qui devrait être reformée vers des valeurs humanistes universelles, plutôt que le chauvinisme ou l'islamisme pathologique (voire la variante salafiste-djihadiste), qui ne peut pas cacher la dépendance économique et structurel du Maghreb et l'indispensable assistanat. Revanche : montrer qu'on est plus "fort" physiquement ou virilement, opérer un transfert psychique entre les quantités d'alcool absorbées et les prestations sexuelles fantasmées...La vague de la diffusion du hashish ou drogues similaires est aussi inquiétante. Certes l'Occident possède les mêmes fléaux, mais l'assistance sociale est plus active ainsi que la prise de conscience de ces problèmes, malgré la déroute morale -hélas- des dirigeants politiques, incapables de savoir donner un bon exemple.
Des statistiques ultérieures, au niveau national, confirment la réalité du malaise tunisien: selon une statistique reportée dans l'hebdomadaire indépendant tunisien Réalités , «1/3 de la population âgée de plus de 35 ans est hypertendu, et ne se connaît pas en tant que tel dans 40% des cas» (Réalités, 1-7 juin 2006, p.25, "Le triste record des Tunisiens").

Une transformation sociale s'impose, mais avant tout il faut penser de se libérer de la chape de plomb de l'hypocrisie et du mensonge systématique opérée par la nouvelle dictature de la Nahdha islamiste et ses partenaires du Golfe, renforcés par l'agenda dévastatrice d'un Husseyn Obama ou l'opportunisme aveugle d'Hollande en France.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter