Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Le Printemps Arabe: de l'Espoir à la Déception


23 Août 2013

Article de Hatem Mzali, fils de l’ancien premier ministre de Tunisie, feu Mohamed Mzali. Nous le publions avec quelques réserves quant à l’influence excessivement attribuée aux « sionistes » et aux « francs-maçons » dans ce qui a été appelé le printemps arabe. Ce discours est de plus en plus en vogue en Tunisie, comme si on voulait se dédouaner à bon compte. A moins de penser que facebook est un outil « sioniste » et « maçonnique », tout ce qui se passe dans le monde arabe depuis la « révolution du jasmin » est de la responsabilité exclusive des élites gouvernantes ou opposantes, ainsi que des peuples. Nos ennemis en profitent bien évidemment, mais on ne peut pas les accuser de nos propres crimes, dus à notre ignorance, à notre manque de patriotisme, à notre haine de soi et à notre trahison.


Le Printemps Arabe: de l'Espoir à la Déception
Se Soulever pour mieux se soumettre ! Quand les peuples arabes se sont enfin révoltés contre des décades de dictature, ils avaient quatre solutions de rechange pour s'y engouffrer et s'y refugier. Premièrement, le coup d’Etat militaire. Deuxièmement, le nationalisme arabe. Troisièmement, le panislamisme. Quatrièmement, la gauche voire l'extrême-gauche et les syndicats.

Les dictatures qui sont tombées et malgré quelques fards de patriotisme, étaient dirigées par des agents du sionisme mondial qui oppressaient leurs propres peuples sans que le sionisme n'eut à intervenir directement. Chacun y trouvait son compte: le dictateur régnait et avec ses allies et sa mafia se sucrait sans honte et sans que le peuple ne puisse vivre librement et en harmonie avec ses aspirations et sa culture ancestrale.

Il est à craindre que les peuples arabes se résignent à nouveau aux dictatures policières sionistes en se découragent très rapidement des solutions de rechange qui sont en voie d'être éliminées voire ridiculisées et piétinées : 1- Le coup d’Etat militaire. L’armée est faible en Tunisie et en Libye, contrairement à l'armée égyptienne qui est puissante, mais qui n'hésite pas a tuer sans scrupules pour imposer son retour aux affaires comme au bon vieux temps. 2- Le nationalisme arabe: l'assassinat de Brahmi le jour de la fête de la République (!!!) est un message clair a tous les nationalistes arabes: nous ne voulons pas d''un nouveau Nasser... 3- Le panislamisme: c'est l'affaire du "sang contaminé" ! On a greffe l’Islam « Protestant », jihadiste et wahhabite sur l'Islam sunnite ouvert au reformes et au progrès et surtout tolérant. Et déjà les islamistes fraichement arrives au pouvoir, pourtant de façon démocratique, mais financés par les sionistes et leurs allies du Golfe, sont vomis par la majorité de la population qui doute de leur sincérité. 4- La gauche, voire l'extrême-gauche et les syndicats. L’assassinat de Belaïd le 6 février dernier est là aussi un message qui prouve que le sionisme mondial est allergique à la gauche engagée. Et puis, le communisme n'est-il pas révolu depuis la chute du mur de Berlin?

Quant aux syndicats, les islamistes sont assez bêtes pour tenter de neutraliser l'UGTT au lieu de nouer des alliances stratégiques avec elle vu sa légitimité historique beaucoup plus ancrée (Hached, Hammi, Achour, ...) que celle des islamistes et apprentis-terroristes des 80s.

Conclusion: Kamel Eltaief et son homme de main BCE vont s''associer momentanément avec Nahdha pour à terme mettre tout ce beau monde (Nahdha, LPR et Ansar Sharia) hors d’état de nuire pour longtemps. Kamel Eltaief qui nous avait amené Zaba en 1987 a deux cartes à jouer : BCE dans l'immédiat, puis Kamel Morjane et les destouriens historiques par la suite...et on est partis pour un autre demi-siècle de soumission au dollar et aux francs mâcons plus homos qu'Hommes.

Hatem Mzali


           


1.Posté par PACHIS le 23/08/2013 07:23
j
AIME PAS CET ARTICLE

2.Posté par ali le 23/08/2013 13:59
L'introduction de TS est drole ! L'AIPAC (le lobby sioniste) se vente ouvertement de tenir le congré américain entre ses mains, c'est à dire de manipuler à leur guise la première puissance mondiale.
Sachant l'importance stratégique pour eux des pays arabes, jusqu'où va d'après vous leur influence en Tunisie ?!? Croire que les sionistes ne font pas la pluie et le beau temps en Tunisie alors qu'ils le font aux US, ce n'est plus de la naïveté, c'est un parti pris idéologique. Comme celui qui refuse de voir la vérité, l'évidence, seulement parce qu'il est fanatisé par ses opinions.

3.Posté par dali le 23/08/2013 18:17
bien dit, c'est ce que pensent les avertis, pas les fanatiques de droite ou de gauche qui ne veulent pas entendre raison, guidés par leurs idéologie pourrie

4.Posté par allo le 24/08/2013 01:41
bofffffffffffff , l'analyse de Mr Mzali laisse à désirer , de plus , elle repose sur des clichés surtout le dernier paragraphe qui ressemble plus à une prophétie .
Le printemps arabe est , en résumé , une alliance entre les néo-conservateurs américains et les frères musulmans y compris leur filiale tunisienne , ennahdha . Ceci est une évidence . Et ce printemps arabe s'est fracassé le 3 juillet 2013 quand la Grande Armée d'Egypte et le vaillant Général Al-Sissi ont répondu à l'appel des millions d’Égyptiens descendus partout dans le pays ont réclamé l'éviction du pouvoir de la secte islamo-fasciste qotbiste.

5.Posté par Aly le 24/08/2013 02:45
Mr Hatem Mzali fait de Kamel Letaief une sorte de Mazarin Tunisien mais Mr Hatem oublie sciemment que Kamel Letaief a été introduit dans les cercles d'influence au début des années 1980 par Mezri Chekir , sbire et chouchou de feu Mohamed Mzali ( jadis appelé porte-manteau de Mohamed Mzali ) et delà Kamel a connu Mzali et tous les ministres et caciques du pouvoir de l'époque et c'est après que Kamel s'est lié d'amitié avec Ben Ali . A l'époque , Kamel n'avait même pas 30 ans , delà est venu son surnom " el farkh " .

6.Posté par Hatem Mzali le 24/08/2013 16:08
Je remercie T-S de la publication de ce court article. Personne ne detient la verite et ce qui compte c'est d'essayer de comprendre ce que les medias officiels sont incapables de clarifier et ce, a la lumiere de ce qui se passe en Tunisie, dans les pays arabes et dans le monde entier. Il y a des analogies avec la crise de l'Amerique Latine des annees 60-70. Les USA veulent que s'instaure chez nous une democratie qui leur fait allegence et donc dont la gauche reactionnaire est exclue. Les autres, ils sont corruptibles, d'une facon ou d'une autre. A notre grand malheur, dans notre region, nous devons faire face non seulement aux USA mais aussi a Israhell qui a son ordre du jour propre a elle. L'association des anglo-saxons aux Israel forme l'entite sioniste qui controle les affaires du monde via les officines de renseignements, les banques, les medias et la franc-maconnerie. C'est pour cela qu'on ne peut prendre le sionisme a la legere

7.Posté par kimdee le 25/08/2013 01:01
@Hatem Mzali
L'erreur dans votre article est entre autres qu'il est court.
Expliquez-nous pourquoi vous pensez que BCE en s'associant à Ennahdha pourra s'en débarasser.
Aura-t-il un sceptre magique?
À mon avis c'est faux que:
"Les USA veulent que s'instaure chez nous une democratie qui leur fait allegence et donc dont la gauche reactionnaire est exclue"
ils n'auraient pas financé les frères musulmans en Égypte de 25 milliards de $ et en Tunisie à travers le Qatar Ghannouchi et co. S'ils avaient réellement voulu d'une démocratie comme vous dites ils auraient eu une autre stratégie en 2011.
et que
"...Kamel Morjane et les destouriens historiques par la suite...et on est partis pour un autre demi-siècle de soumission au dollar et aux francs mâcons plus homos qu'Hommes."

Car nous sommes bel et bien déjà sous cette soumission et sous ces homos-pédophiles-satanistes.
Ou croyez-vous qu'entre Franc-maconnerie et sionisme il y a vraiment une ligne claire entre les deux?

Sachant que votre père a facilité les choses pour les islamistes en Tunisie j'estime que votre conclusion est très manipulative, aussi ce que vous dites sur l'UGTT et Ennahdha.

Je me joins aussi au commentaire de ali à propos de l'introduction de T-S.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter