Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Le brasier irakien nous guette


6 Juillet 2014

Excellente analyse de Soufiane Ben Farhat, l'une des rares plumes tunisiennes restées libre et digne. Il y décrit la situation chaotique de l'Irak et de la Syrie et de ses éventuelles conséquences sur la Tunisie. Le malheur s'est abattu sur l'ensemble des pays dits du "printemps arabe"...au grand bonheur d'Israël !


Soufiane Ben Farhat, l'honneur de ce qui reste de la presse tunisienne.
Soufiane Ben Farhat, l'honneur de ce qui reste de la presse tunisienne.
La situation pourrit en Irak et en Syrie. On n’a jamais atteint, depuis des siècles, pareil émiettement politique et géographique sur fond de conflits ethniques et confessionnels ensanglantés. Précisément depuis l’intervalle désastreux de quatre siècles qui avait scellé la chute et le déclin de l’Empire abbasside de 847 à 1258 de notre ère.

Aujourd’hui également, les conflits militaires et impériaux, enrobés d’argumentaire religieux, investissent la place. La Syrie est à feu et à sang, depuis trois ans. L’Irak se consume dans un brasier généralisé, menaçant de péril à perpétuelle demeure l’harmonie religieuse qui y a prévalu au fil des siècles.
La dernière offensive de la coalition de l’ordre noir chapeautée par la tristement célèbre organisation terroriste baptisée Daech en est témoin. Une organisation encouragée en sous-main en Syrie par les Américains, les Français, les Britanniques, les Allemands, les Turcs, les Israéliens, les Saoudiens et les Qataris. Un soutien relayé par les réseaux planétaires de la confrérie des Frères musulmans et de leurs transfuges et alliés, tel le président Moncef Marzouki sous nos cieux.

Les postulats des droits de l’Homme ont accouché de l’ordre islamo-fasciste. Les valeurs du monde prétendument libre servent de cache-misère au nouveau totalitarisme rampant.

C’est, de nouveau, la mêlée planétaire pour le Proche-Orient. Le tout pour le pétrole, le gaz, les positions géostratégiques et la défense d’Israël, assimilé abusivement à un avant-poste dudit monde libre dans la région. Avec un air de déjà-vu. Les accords de Sykes-Picot, qui avaient partagé le monde arabe entre les grandes puissances impérialistes au début du XXe siècle, au titre des dépouilles de l’Empire ottoman, l’homme malade d’alors.

Ne nous y trompons pas. Un nouveau Sykes-Picot se profile. Cette fois, l’homme malade c’est le monde arabe. Avec, au titre des goumiers et des supplétifs post-modernes, les recrues de la nébuleuse al Qaïda et de ses émanations. Les époques changent, les priorités impériales demeurent.

Mais il se trouve que les dizaines de milliers de terroristes enrégimentés pour la rébellion armée en Syrie et en Irak proviennent de plus de quatre-vingt pays, dont de nombreux pays européens.

Se profile dès lors le spectre d’un syndrome qui a été particulièrement ravageur et sanglant en Algérie durant la fameuse décennie noire (les années 90 du XXe siècle). Les terroristes en rupture de ban en Afghanistan, à la faveur de leur mobilisation par les Américains contre les Soviétiques, étaient revenus au bercail. Et avaient changé le fusil d’épaule. Il s’ensuivit près de deux cent mille morts et des centaines de milliers de victimes, en plus de dix années de perdues. Le même syndrome guette la Tunisie, la France et est déjà opérationnel en Libye et ailleurs. Et l’on ne semble pas près d’y parer ici et ailleurs, faute d’une approche généralisée et multidimensionnelle. Chez nous, c’est d’autant plus effrayant que des milliers de jeunes Tunisiens sont mobilisés comme chair à canon dans les troupes d’Ennosra et de Daech, deux organisations terroristes particulièrement sanguinaires en Syrie et en Irak. Et notre classe politique, toutes instances confondues, fourvoyée dans les dédales de ses querelles politiciennes et ses calculs d’épicier, n’y est guère attentive. Ce qui fait peser de lourdes menaces aux conséquences gravissimes. Nous en avons déjà un avant-goût particulièrement amer avec les terroristes tapis au jebel Chaambi et dans quelques montagnes du nord-ouest depuis quinze mois déjà. Considéré sous cet angle, le brasier irakien nous frappe de plein fouet.

Par ailleurs, l’on est en droit de se demander pourquoi, dans ces conflits sanglants depuis l’avènement dudit printemps arabe, il n’y a que du sang arabe et musulman qui coule. Nous sommes aux antipodes de l’attitude de Louis XIV qui aurait déclaré à ses ennemis lors de la guerre de Succession en Espagne : «Puisqu’il faut faire la guerre, mieux vaut la faire à mes ennemis qu’à mes enfants».

En fait, l’Irak brûle, la Syrie brûle, l’Égypte, le Liban, le Yémen, la Libye, la Tunisie brûlent. Et Israël jouit de la paix. Et c’est tout dire.

Soufiane Ben Farhat, Hakaek-online, 5 juillet 2014


           


1.Posté par Ridha Frih le 06/07/2014 14:07
Nul ne conteste qu'il ait un vrai patriote, Cà c’est sûr, mais un vrai journaliste je ne vous suis pas malheureusement

2.Posté par Saloua Nefretiti le 06/07/2014 14:08
Sofiene ben Farhat a toujours exelle'

3.Posté par Tahar Megri le 06/07/2014 14:09
..هذا الصحفي في ايام الانقلاب الاولى كان هو و بن حميدة و الياس الغربي..ابواق دعاية مجنونة للفوضوية و الاستئصال..لقد لعبو دورا صحفيا مدمرا من خلال قناة نسمةللقضاء نهائيا على اركان الدولة بدعوى مقاومة التجمع و بقايا النظام السابق

4.Posté par Marouane Slama le 06/07/2014 14:11
C'est un véritable humaniste, il a ses convictions , il est persuasif use des bons mots et c'est à chaque de nous de se positionner ...
De plus, l'écoutant chaque jour sur la radio, il exerce une critique "démocratique"

5.Posté par Maher Hermassi le 06/07/2014 14:12
Je respecte son réveil tardif il n'est jamais trop tard. Cependant je n'oublie pas que dans les premiers mois de 2011 il avait fait parti des aboyeurs (Je parle notamment de ses propos inqualifiables sur Mohamed Ghannouchi). Il semble avoir retrouvé ses esprits après une pénible gueule de bois.

6.Posté par Farouk Labassi le 06/07/2014 15:18
il y a deux Soufiane, celui-la qui s'est trompé au début de la maudite révolution du jasmin mais qui a montré par la suite qu'il effectivement un Patriote. et il y a l'autre Soufiane une vraie tapette qui était un petit commentateur de foot à l'époque de Zaba et qui est devenu après un analiste politique et qui continue à efféméniser les tunisiens.

7.Posté par Léon le 06/07/2014 15:48
Ni Sofiène, Ni Sofiène. C'est facile de constater une fois que les dégâts sont là.
Dites plutôt Haddad, J. Wayne et Léon. Une fleur supplémentaire pour votre serviteur qui a eu la sagesse de vous prévenir malgré le fait qu'il n'a jamais été impliqué de près ou de loin dans la politique. Un vrai enfant du fruit de la politique souverainiste de Bourguiba.
Ceux qui dès le début vous disaient là où vous alliez tous sont eux les vrais Patriotes et non pas les analystes d'après coup.
Un vrai politique se doit d'être vraie visionnaire avant tout.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

8.Posté par Bouzgarou Sihem le 06/07/2014 18:09
Voilà un article que j'ai publié le 24 octobre 2012.
J'ai l'impression, depuis la prise de pouvoir par le mouvement islamiste et ses dérivés, tout au long de cette année, jalonnée par des événements chaque jour plus spectaculaires, que nous avions été menés en bateau, que nous avions été floués, que nous avions été manipulés dans un seul objectif! Les marionnettistes qui tirent les ficelles dans l'ombre ont agi avec un seul dessein : nous endormir, nous accoutumer à leur poison, pour nous faire avaler toutes les couleuvres possibles et imaginables ! Nos chers élus islamistes n'ont qu'un seul but : installer un état théocratique régionale qui sera le prélude d'un autre plus large qui s'étendra du Maghreb au Moyen-Orient ! En d'autres termes un Sykes-Picot inversé! La Turquie envisage-t-elle de ressusciter "l'homme malade de l'Europe"? Quel rôle jouerons-nous sur ce vaste échiquier ? Serions-nous le fou ou le roi ou seulement une tour qui pourrait s'écrouler d'une chiquenaude ?
Au demeurant, les islamistes sont revenus à la charge et confirment chaque jour davantage leur volonté d'installer une théocratie ! Il suffit de jeter un coup d'œil au préambule de la prochaine constitution pour s'en convaincre : les articles faisant allusion aux libertés , aux conventions internationales sont évincés ! Les libertés de presse, de publication, de réunion et de manifestation ne sont plus garantis. Le droit de s'organiser en partis, syndicats, associations ou opposition politique n'est plus mentionné! Quant à la formulation de l'article 1 de la Constitution de 1959, elle est contestée par l'aile dure du parti islamiste ! Le chef de file de cette faction s'est, en effet, prononcé, aujourd'hui, et s'est déclaré résolument contre cet article qui ne jette pas selon lui, les vrais bases d'une constitution digne d'un pays musulman, surtout qu'il ne reconnaît pas la chariâ comme source principale de législation !
Que peut-on dire et conclure, après avoir suivi l'intervention de Chourou, aujourd'hui à l'ANC? Son regard halluciné, son ton monocorde, mais parfois hésitant a de quoi glacer le sang et donne froid dans le dos! Il a développé trois points qui, tous, convergent vers un même principe : islamiser le pays, le rattacher à son giron naturel duquel il a été arraché par des mains criminelles, en un mot instaurer une théocratie liberticide et cruelle !
Et cerise sur le gâteau (bien amer, il faut bien le dire) les élus de l'assemblée était pratiquement tous absents, ce matin! Sont-ils tellement confiants en l'avenir pour déserter l'hémicycle et laisser les rares présents décider de l'avenir de ce pays qu'ils prétendent aimer et ce peuple qu'ils prétendent représenter ? Sihem Bouzgarou

9.Posté par tayeb mec le 06/07/2014 20:41
Excellente analyse de Soufiane Ben Farhat, l'une des rares plumes tunisiennes restées libre et digne. Moi je dirai l'une des rares plumes arabo-africaines restées libres

10.Posté par tayeb mec le 06/07/2014 20:41
Excellente analyse de Soufiane Ben Farhat, l'une des rares plumes tunisiennes restées libre et digne. Moi je dirai l'une des rares plumes arabo-africaines restées libres

11.Posté par ODIN le 06/07/2014 21:32
Léon,je vous aime bien ! mais je constate,de plus en plus,que la modestie ne risque pas de vous étouffer !
Cordialement,

12.Posté par ed le 06/07/2014 23:11
il faut arreter avec ces complots qui ne tiennent pas la route
depuis quand les americains ,les saoudiens ,les occidentaux ,les israeliens soutiennent tils DAECH ,l'etat islamique ?
c'est l'etat islamique crée en 2006 qui a combattu les americains ,les anglai s,l'otan en irak et qui a fait fuir les americains en toute urgence ....donc arretons avec ces complots
De plus ,les saoudiens ,jordaniens sont terrifiés par la presence de l'etat islamique qui menace à terme leur trone..l
Aujourd'ui les iraniens et les americains essaient de sauver les chiites d'iran ,maliki contre l'avancée des combattants de l'etat islamique ......
ce qui se passe aujourd'hui c'est que les pays crées artificiellement par les puissances coloniales occidentales sont en train de s'effondrer au profit d'un état transfrontalier et islamique ,on voit la naissance d'un califa ,regime politique des arabes avant d'être colonisé par les occidentaux

13.Posté par zaafouri mustapha le 07/07/2014 03:06
comme d'habitude sofiane melangge les arguments les connaissances les faits.je ne vois pas que vient faire marzouki dans cette analyse..il a parachute n'importe ou les freres musulm...Bref c une chakchouka..CELUI QUI NE SAIT PAS SIMPLIFIER ET VULGARISER SES IDEES PROUVE QU'IL NE LES DOMINE PAS

14.Posté par HANNIBAL le 07/07/2014 10:50
tous les commentaires de ces soi-disant patriotes scribouillards tournent autour des fameux complots américoisraeliens qui auraient l'intention de porter atteinte aux musulmans !!! Alors comment se fait -il que le berceau de l'islam à savoir toute la péninsule arabique ne soit point toucher par ce fumeux complot ourdi par l'occident??? Monsieur ben Farhat ,votre article bien qu'il cerne les aspects factuels dans la région ,il n'en demeure pas moins que les sociétés musulmanes sont incompatibles avec la démocratie et les principes des droits de l'homme chers à l'occident chrétien . Alors arrêtez d'abuser le peu de tunisiens avertis avec des propos que l'on entend depuis 1948 date de la création de l'Etat d'ISRAEL .

15.Posté par ODIN le 07/07/2014 18:47
Quelle ironie ! Il ose utiliser Hannibal comme pseudo !!!!
@zm ,le tartour marzougui est un petit télégraphiste,de qui vous savez ou vous ne savez pas.

16.Posté par Léon le 08/07/2014 19:39
@ODIN: C'est fait exprès! Un genre de vengeance contre ceux qui m'insultaient et pariaient que j'avais tort. C'est tout simplement pour mieux les taquiner.
Amicalement.
Léon.

17.Posté par ODIN le 09/07/2014 19:19
@léon,c'était juste pour vous chatouiller ou vous taquiner.J'ai un humour assez corrosif.Il ne fallait pas le prendre au premier degré.
Quant à nos révolutionnaires,ils méritent plus que des taquineries !
En toute amitié cher apiculteur !
odin

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter