Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Le reportage d’Envoyé Spécial était en-dessous du cauchemar tunisien


23 Janvier 2013

Diffusé sur France2 le 17 janvier 2013, « Tunisie : sous la menace salafiste » a suscité la polémique. Certains téléspectateurs tunisiens n’ont pas apprécié que le reportage d’Envoyé Spécial présente leur pays sous le soleil brulant de la démocratie islamiste et du prêche salafiste. Pour eux, l’islamo-salafisme est un phénomène marginal parce qu’ils le jugent selon le miroir déformant du nombre (15000, c’est insignifiant sur une population de dix millions !) et non pas selon l’esprit qu’il véhicule et qui pourrait se propager à une vitesse insoupçonnable. En réalité, cette réaction des téléspectateurs tunisiens est plus psychologique que politique. Ils sont si convaincus d’avoir réalisé la plus grande révolution de l’Humanité, et qu’ils sont le peuple le plus intelligent, le plus civilisé et le plus courageux dans le monde –image que les médias, y compris France2 leur ont mis dans la tête- qu’ils ont du mal à admettre la réalité cauchemardesque de la Tunisie à peine deux ans après sa glorieuse « révolution du jasmin ». Le document d’Envoyé Spécial n’est pas une caricature ni une exagération. C’est au contraire un reportage incomplet sur la métastase du cancer islamiste et salafiste en Tunisie. Il y a deux ans, les tunisiens étaient très fiers d’eux et ils trouvaient que France2, France24, Al-Jazeera, CNN…sont des télévisions objectives et engagées dans le combat pour la démocratie. Aujourd’hui, plutôt que de regarder la vérité en face et de reconnaître qu’ils ont été victime de leur propres illusions, ils accusent France2 de mauvaise foi et de désinformation. A contre courant de cette réaction de vierge effarouchée, la réaction de Salem Ben Ammar et Martine Costa, que T.S. reproduit ici.


Le reportage d’Envoyé Spécial était en-dessous du cauchemar tunisien
Salem Ben Ammar : Sacrée France 2, pourquoi as-tu terni l'image de la Tunisie ? Alors qu'elle est déjà noire d'ébène. Tu as tort d'en avoir remis une couche alors qu'elle s'écroule sous un amont de crasse. Te voilà maintenant la cible des bons tunisiens que tu as dépucelés comme on dépucelle les fillettes chez leurs maîtres sexuels wahhabite. Tu les a irrités par des images que pourtant tu n'as pas inventées, mais qui réveillent  chez eux la honte d'avoir vendu leur pays au Qatar et, cerise sur le gâteau, de l'ignominie ils ont transformé leur pays en sanctuaire terroriste pour servir de basse-arrière aux crimes de guerre contre leurs vrais frères algériens. Séduits par le mirage qatarien, ils ne voient pas les nuages sombres et apocalyptiques des nuées de sauterelles qatariennes qui déferlent sur leur pays le rendant bientôt terre d'asile, une maison de retraite pour les  vétérans djihadistes chassés du Mali, de la Syrie, d'Afghanistan et des cités-ghettos européennes.
 
On m' a dit que tu es peuple révolutionnaire, mais j'y ai répondu qu'on ne fait pas d'un peuple zéro un peuple héros. Il y a un seul tunisien qui n’a pas cru à ta révolution et qui t’a même traité de « horde fanatisée ». Je ne sais par quelle divinité grecque il a été inspiré ce jour-là ! En tant que peuple tombé sous les griffes du faucon wahhabite, on reconnaît ton courage à ta servilité et dans ton déni de la réalité. Plus encore à leur vertu de vierge effarouchée. La Tunisie n'est pas l'otage des salafistes, elle est devenue terre de djihad, première pourvoyeuse de terroriste au monde. Ce n'est pas l'association islamique Fajr al Islam, qui est à mon sens le crépuscule de l'islam, un faux-nez de la secte maquerelle-entremetteuse d'Ennahdha, qui chausse ses grandes savates empestant les odeurs nauséabondes offertes généreusement par son amant qatarien qui se fait l'avocate du peuple tunisien et qui va agir en son nom pour porter plainte contre France 2 d'avoir profané le pays du djihad islamique qui va certainement revaloriser l'image de la Tunisie. C'est des camps d'entraînement terroriste djihadiste que France 2 aurait dû parler et des visites des escadrons de la mort  et des prédicateurs venus d'outre-tombe qui prêchent la haine dans ses mosquées et qui appellent au meurtre du juif, du non-musulman, de l'homosexuel et qui prônent l'excision des femmes et les mariages pédophiles. Le documentaire d'Envoyé Spécial était tout simplement tronqué, surtout qu'il a escamoté les menaces de guerre civile brandies par Ennahdha, comme il a occulté la destruction criminelle des mausolées, mémoire vivante de l'Islam tunisien, cet Islam réellement du bien vivre ensemble et du vis ta vie comme tu l'entends. Un islam festif et convivial et non un islam de la barbarie humaine.

Le visage de la Tunisie ne s'est pas déridé, il est abîmé et transfiguré. Je crois que France 2 a été trop candide à mon goût parce qu'il y avait de quoi remplir le musée des horreurs avec les images moyenâgeuses et inquisitoriales que nous renvoient chaque jour la Tunisie. C'est le monde des ténèbres qui se profile dans ce pays nouvelle usine de chair à canon. Elle aurait dû diffuser les images de Djerba la douce, devenue en l'espace d'un après-midi Djerba l'effrayante. Quant à la jeune fille violée mais coupable, cela c'est aussi de la calomnie française. Cachez-vous derrière votre petit doigt et continuez à vous voiler la vue pour vous épargner le spectacle de la descente aux enfers de la Tunisie. A part ça tout va bien peuple indigne de sa glorieuse histoire. Mais tant qu'il hallucine sur les prébendes divines qui oserait le sortir de son cauchemar ?

Martine Costa

Oh! Mais comment oses-tu Salem ? Je t’assure que tout va bien! Mais si, tout va très bien Madame la Martine (sauf que je suis en France !). Mais en Tunisie, on se la coule douce ! Salem, mais enfin voyons, y' a tout de même de sacrées belles cartes postales ! Et puis, les gens sont si gentils, si chaleureux, si accueillants ! Dans certains quartiers, on vit très bien, sur la vie d’zaba, c’est la vérité ! On s'est posé une belle paire d'œillères et la vie est très douce ! En plus Salem, y’a quand même du soleil toute l’année !
 
Bon, il est vrai que le noir est très à la mode chez ces dames et que les barbiers font un peu la gueule. Les discothèques ne sont plus ce qu'elles étaient et les galeries d'art ne font plus recette ! Yasmine Hammamet, n’est plus que l’ombre d’elle-même. No man’s land, passée du rang de la capitale du sexe et de la débauche, elle accueille à présent les premiers groupes saoudiens, ayant bien pris soin de séparer les piscines femmes de celles des hommes (C’est curieux Salem, ce système qui cloisonne les plus grands sauteurs (en chambre) de la planète de leurs dulcinées ! C’est pourtant plus pratique d’être côte à côte et puis dans la piscine, hop, tu soulève le nicaq et tac tac, l’affaire est dans le sac (c’est le cas de le dire !). 

Mais si, tout va très bien ! Juste que… Les vols, les agressions, le trafic de drogue, d’armes, d’êtres humains aussi, les escroqueries, les violences, les arnaques, les crimes sont au top du top! Comment ? 11 tunisiens dans les rangs des terroristes lors de la prise d'otages en Algérie !!! Impossible, ils étaient en vacances! Dommage que beaucoup n’aient pas accès aux dossiers des forces de l’ordre, qui elles, sont sur tous les fronts, tous azimuts ! Mais pourquoi donc, puisse que tout va très bien?
Tunisie-Secret.com
Salem Ben Ammar et Martine Costa

 
 


           


1.Posté par Mahmoud Bedoui le 23/01/2013 21:24
Cela confirme parfaite ment mon article publié le lendemain du reportage sur F2https://www.facebook.com/notes/mahmoud-bedoui/a-propos-du-reportage-sur-les-salafistes-des-larmes-de-chim%C3%A8ne/10151204204741498

2.Posté par solyman le 06/02/2013 17:53
Superbe article tellement il dit la vérité . Oui monsieur Salem Ben Amar , aujourd hui la Tunisie mon Amour a touché le fond , la descente en enfer a commencer , et il y a que les quelques retraités francais encore present qui vous soutiennent que la tunisie va bien .

3.Posté par Daassi Fanny le 19/09/2013 11:48
J'avais donné raison aux journalistes de l'émission, suite à ce reportage. À aucun moment, je n'ai douté de la réalité de leur reportage.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter