Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Le terroriste de Valence est un tunisien


2 Janvier 2016

Le conducteur d’une Peugeot 307 a projeté sa voiture en direction de quatre militaires qui gardaient la mosquée de Valence. Ces derniers ont fait feu lors du troisième assaut. Trois soldats ont tiré à plus de 30 reprises avec des Famas et une arme de poing. Le conducteur, un franco-tunisien de 29 ans a été touché aux deux jambes et à un bras. Il a été médicalisé et placé en garde à vue hier après-midi.


La mosquée de Valence, paisible jusqu'à l'attentat de ce tunisien.
La mosquée de Valence, paisible jusqu'à l'attentat de ce tunisien.
Dans l’après-midi du vendredi 1er janvier, quatre militaires du dispositif Vigipirate «Sentinelle» ont ouvert le feu sur une voiture, qui leur fonçait dessus, alors qu'ils étaient en faction sur le parking de la grande mosquée de Valence (Drôme) dans le quartier Fontbarlettes. «À vive allure», le véhicule, une Peugeot 307 break rouge immatriculée en Savoie,  a délibérément foncé sur eux», indiquent les autorités policières. Un acte intentionnel qui ne fait nul doute, selon elles, puisque, après que les militaires l'eurent «évitée de justesse», la voiture «a fait marche arrière pour revenir à la charge» et tenter de les percuter à nouveau.

C'est au moment de ce second assaut que les militaires ont tiré, à deux reprises, après des tirs de sommation. Le conducteur du véhicule, Raouf el-Ayeb, «d'origine maghrébine», selon l'un des imams de la mosquée, mais tunisien selon nous, a été grièvement blessé au bras et à la jambe, ont confirmé les policiers. Il a été transporté à l'hôpital. Le refus d'obtempérer du conducteur est à l'origine de la riposte, expliquent-ils. Une balle perdue a également blessé au mollet un vieil homme qui sortait de la mosquée en ce jour de prière pour les musulmans, ont précisé policiers et préfecture de la Drôme. Un des militaires a lui aussi été hospitalisé. Il a été touché par le véhicule et blessé au genou et au tibia, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Les circonstances précises de cet incident, survenu aux alentours de 15 heures en ce jour de prière, ainsi que les motivations de cet acte, restaient inconnues en fin de journée. Le conducteur n'est pas connu des responsables de la mosquée. L'homme, qui n'est pas plus connu des services de police, a agi seul, a indiqué la préfecture. Selon une source proche de l'enquête, il serait âgé de 29 ans, et serait originaire de la banlieue lyonnaise.

Pour le moment, rien n’indique des liens entre cet individu et des groupes terroristes. Mais des témoins rapportent qu’avant de foncer avec son véhicule, il a prononcé « Allah Akbar », ce qui ne laisse aucun doute quant aux motivations terroristes de ce tunisien de la « diversité » ! 

Nebil Ben Yahmed

Ci-joint la vidéo amateur d’un témoin :
https://www.youtube.com/watch?v=FFmNTD6UEP0


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter