Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Le wahhabisme et la cocaïne, au service d’Allah !


3 Février 2013

Laurent Louis est un député belge qui a tout compris sur le printemps arabe. Pour lui, la Belgique devrait tirer les leçons des cas tunisien, libyen et égyptien, en soutenant Bachar al-Assad contre les criminels islamistes. Il stigmatise un prince saoudien qui finance les islamo-terroristes avec l’argent de la drogue. Outre la vidéo de ce député, T.S. publie un document secret, émanant du ministère saoudien de l’Intérieur, attestant que ce royaume wahhabite offre le pardon à des centaines de condamnés à mort en échange du djihad en Syrie. Édifiant !


Le wahhabisme et la cocaïne, au service d’Allah !
Intervenant au Parlement pour dénoncer la rencontre entre le ministre belge des Affaires étrangères et un prince saoudien lourdement condamné par la justice française dans une affaire de drogue et qui finance actuellement la rébellion en Syrie, ce courageux député belge qui ne pratique pas la langue de bois a déclaré que "la Belgique devrait revoir sa position et apporter son soutien au président Al-Assad et non pas aux rebelles islamistes soutenus par des criminels". Selon le député Laurent Louis, "La Belgique se trompe en soutenant les rebelles islamistes et elle ne fait que répondre en cela à une volonté américaine d'islamiser cette région afin de mieux l'attaquer et l'occuper par la suite sous prétexte de lutter à ce moment-là contre l'axe du mal. Après la Tunisie, la Libye, l’Égypte, la Syrie, nous ne devrions pas participer à cette montée de l'islamisme radical dans ces pays sensibles, car nous en payerons les conséquences".

Avec l’autre émirat wahhabite du Qatar, l’Arabie Saoudite est le principal Etat qui soutient logistiquement, diplomatiquement et financièrement les islamo-terroristes. Le document ci-joint est accablant et il devrait suffire à M. Laurent Fabius pour ne pas compromettre davantage l’avenir de la France et ne pas souiller l’honneur des Français. Voici la traduction intégrale de la note confidentielle qu’Abdallah Ibn Ali Al-Ramizène, directeur de suivi au sein du ministère de l’Intérieur, adresse au général Séoud Al-Thanyane :
cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le wahhabisme et la cocaïne, au service d’Allah !
Royaume d’Arabie Saoudite
Ministère de l’Intérieur / Bureau de suivi
Date: 25/5/1433 H. [Avril / 17/2012 AD]

(Ultra Confidentiel)
Son Excellence le général Séoud Al- Thanyane 
Que la paix et la miséricorde d'Allah soient sur vous

En référence à la note du Cabinet royal, note N ° 112, en date du 19/04/1433 H [Mars 3, 2012], relative à ceux qui sont détenus dans les prisons saoudiennes, qui sont condamnés pour des crimes dont l’application de la charia est la décapitation par le sabre, nous vous informons que nous sommes en discussion avec des criminels qui ont été accusés et condamnés pour contrebande de drogues, pour meurtres, pour viols, et qui sont des nationalités suivantes : 110 Yéménites, 21 Palestiniens, 212 Saoudiens, 96 Soudanais, 254 Syriens, 82 Jordaniens, 68 Somaliens , 32 Afghans, 94 Egyptiens, 203 Pakistanais, 23 Irakiens, et 44 Koweïtiens.
 
Nous avons conclu avec eux l’accord selon lequel ils seront épargnés de la peine de mort et libérés, qu’un salaire mensuel sera versé à leurs familles et à leurs proches, lesquels ne seront pas autorisés de voyager à l’extérieur du royaume, en contrepartie de la formation des accusés en vue de les envoyer au djihad en Syrie. Veuillez agréer mes salutations.
 
[Signé] Directeur du bureau de suivi au sein du ministère de l'Intérieur, Abdallah Ibn Ali Al-Ramizène.

Comme tous les médias, nous savions déjà que la fameuse Armée Libre Syrienne est un ramassis de traitres locaux et de mercenaires tunisiens, libyens, algériens, jordaniens, libanais et occidentaux de confession islamique. Maintenant, nous savons que ces soldats de la « démocratie » sont aussi des condamnés à mort qui attendaient l’exécution de leur peine dans les prisons saoudiennes et auxquels le roi d'Arabie Saoudite offre le pardon en échange de semer la terreur parmi la population civile syrienne. 
Tunisie-Secret.com

 
 


           


1.Posté par nazou le 04/02/2013 02:40
mais bien sur qu'ils y sont aussi !mais certainement pas aux cote du qatar ,il suffit de voir une photo qui reunie les opposants de bachar el assad ,pour avoir une idee du nombre des "souteneurs" financiers de ce merdier.
malheureusement les guerres et la drogue vont souvent de pair,la 1er etant la guerre du vietnam.

2.Posté par Mestiri le 04/02/2013 11:48
La position et les actes du président Al-Assad sont inadmissibles, et ces pseudo rebelles islamistes à coup sur islamistes ne méritent pas non plus le soutien de l'opinion international . Que le combat cesse fausse de combattants.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter