Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Les terroristes du Kef diffusent la vidéo de la décapitation d’Hassan Soltani


13 Décembre 2014

Vendredi 12 décembre 2014, les terroristes qui se font appeler brigade Okba Ibn Naafa ont diffusé sur Internet la vidéo de leur crime barbare. Nous avons regardé cette horreur et après concertation au sein de la rédaction, nous avons décidé de ne pas la diffuser par respect de la mémoire du martyr Hassan Soltani, par égard à sa famille, et pour ne pas servir de relais médiatique à la racaille islamo-fasciste.


Hassan Soltani a été égorgé selon le rite barbare daéchien appliqué aux journalistes américains James Wright Foley et Steven Sotlof, ainsi qu'à des milliers de Syriens et d'Irakiens. Une manière de dire aux Tunisiens, nous sommes là, parmis vous !
Hassan Soltani a été égorgé selon le rite barbare daéchien appliqué aux journalistes américains James Wright Foley et Steven Sotlof, ainsi qu'à des milliers de Syriens et d'Irakiens. Une manière de dire aux Tunisiens, nous sommes là, parmis vous !
Comme ils l’avaient promis dans leur communiqué publié sur facebook le 3 décembre 2014, les terroristes qui ont appelé leur association criminelle « Okba Ibn Naafa » ont diffusé hier soir la vidéo de l’égorgement d’Hassan Soltani, un agent de la Garde Nationale de 43 ans et père de trois enfants. Selon les aveux du terroristes arrêté à Barraket Essahel (29 ans et originaire du Kef), "Okba Ibn Naafa" est dirigé par le tunisien Lokmane Abou-Sakhr (pseudonyme), dont le bras droit est le terroriste algérien Ons el-Atri. C'est ce dernier qui a pris la décision de torturer Hassan Soltani avant de le décapiter.

Dans ce communiqué que nous avons intégralement traduit et publié dans notre édition du 3 décembre 2014, les criminels avaient clairement annoncé que « les soldats d’Allah dans le gouvernorat du Kef ont rétabli une vieille tradition, abandonnée depuis des siècles dans cette Tunisie aliénée, à savoir la tradition de l’égorgement. La tête d’un soldat du diable qui s’appelle Hasan Soltani a été effectivement décapitée et nous diffuserons bientôt, si Allah le veut, un document de cette opération bénie ».

Cette vidéo commence par les menaces hystériques d’une crapule intégriste, promettant aux Tunisiens « apostats » le même sort qu’ils ont réservé au martyr Hassan Soltani. Habillé d’un tee shirt blanc, les mains liées derrière le dos, ce dernier a d’abord été étalé par terre ensuite froidement égorgé. La scène de décapitation est terrible et insoutenable. Muni d’un couteau de boucher, le psychopathe qui commet son acte au nom de l’Islam, met plusieurs secondes avant de séparer la tête du corps. Le même macabre rituel que les Tunisiens, fiers de leur « révolution », regardaient se dérouler très loin de chez eux, en Syrie et en Irak, avec Jabhat al-Nosra et Daesh.

Depuis la « révolution du jasmin », il y a eu près de 70 soldats de l’armée régulière et de la Garde Nationale qui ont été tués. Sans compter les 53 soldats et policiers tombés pendants les événements de janvier 2011, sous les balles des cellules dormantes d’Al-Qaïda en Tunisie, des terroristes du Hamas et des mercenaires-snipers de certains services de renseignements occidentaux.

C’était le dimanche 30 novembre 2014, sur la route reliant le Kef à Touiref, que la victime Hassan Soltani, 43 ans et père de trois enfants, rentrait chez elle en compagnie de son frère Jamel Soltani, lorsqu’un groupe terroriste d’une dizaine de personnes dont deux Algériens les ont arrêtés dans un faux barrage. En les fouillant, les terroristes se sont aperçus qu’Hassan Soltani, qui n’était pas en uniforme et ne portait pas d’arme, était un agent de la Garde nationale. Ils l’ont donc kidnappé en laissant partir son frère, qui a alerté les forces de police.

Et c’est à l’aube du lundi 1er décembre que son corps sans tête a été retrouvé dans la région du Kef, pas loin de djebel Ouergua. Plus tard dans la journée, la tête du martyr Hassan Soltani a été retrouvée dans un sac en plastique jeté au bord de la route.

On rappellera toujours que ces psychopathes et sociopathes que Moncef Marzouki et les mercenaires des droits de l’homme en Tunisie ont libérés dès 2011, appartenaient à l’origine à Ansar al-charia, « l’ONG » de Seifallah Ben Hassine, alias Abou Iyadh, qui a bénéficié d’une amnistie à la faveur de la « révolution du jasmin ». Lorsque Ansar al-charia a été classé organisation terroriste, ces infrahumains ont lancé leur propre « ONG » : Katibat Okba Ibn Naafa.

Ces membres ont tous prêtés allégeance à leur « calife » Abou-Bakr al-Baghdadi, tout comme Seifallah Ben Hassine. Ils appartiennent donc à la dernière née « sunnite » des services anglo-américains, à savoir Daesh, qui a été crée, financé et lourdement armé pour éradiquer la présence iranienne en Irak et précipiter la chute de la Syrie.

Dans leur communiqué du 3 décembre 2014, ces tuniso-daeshiens menaçaient : « Nous nous sommes jurés de vous viser, de vous démembrer et de vous décapiter. Ce sera la priorité de nos priorités. On vous fera regretter ce que vous avez fait contre les combattants des montagnes et nous vous réservons dans les jours qui viennent des surprises encore plus effrayantes. Quant à vous, frères en Tawhid (unicité), jusqu’à quand allez-vous vous attacher à la vie ici-bas ? La mort est une, alors autant la sacrifier au nom d’Allah. Vous devez donc éliminer les ennemis de la religion et vous avez pour cela dans les recommandations de cheikh Abou-Bakr al-Baghdadi, le meilleur testament ».

L’une de ces « surprises effrayantes » aura lieu cette semaine, au cœur de Tunis !!!

Lilia Ben Rejeb

A lire l’article de Nebil Ben Yahmed, « Exclusif: La section de Daech en Tunisie revendique la décapitation d’Hassan Soltani », publié le 3 décembre 2014 :
http://www.tunisie-secret.com/Exclusif-La-section-de-Daech-en-Tunisie-revendique-la-decapitation-d-Hassan-Soltani_a1225.html


           


1.Posté par ghanouchi.m le 13/12/2014 13:02
Cela prouve en fait le désarroi de cette cellule dormante terroriste d'ennahdha et du tartour national, qui ne sait plus, depuis leur défaite aux élections legislatives et inchallah bientôt aux élections présidentielles, quoi faire pour perdurer. Ils jouent ici leurs dernieres cartes face à des Tunisiens résignés et déterminés à éradiquer définitivement de notre pays, ces monstres et le mot est faible, de notre territoire.
Une chose est sûre, Ennahdha est impliquée, que ce soit directement ou indirectement avec la complicité de marzouki sans oublier bien entendu sihem ben sedrine et son ami farhat rajhi qui ont sitôt fait de libérer ces criminels, juste aprés cette pseudo révolution impérialo sioniste et une fois le pouvoir en main en 2011. D'autres terroristes ont été par la suite libérés sous la coupelle de noureddine bhiri, ces terroristes n'ont jamais été préoccupés ni poursuivis, pire, ils ont été couverts jusqu'à leur sortie du territoire tunisien tel ce abou machin iyadh, qui s'apprête aujourd'hui et à distance depuis la libye ou l'irak, à commettre d'autres crimes sur notre territoire.
L'enquête, qui espérons le pour le bien de la nation sera effectuée aprés ces élections présidentielles, démontrera clairement l'implication de tel ou tel autre dans ces effroyables massacres qui n'ont que trop marqué nos esprits.
Les présumés coupables dans ces affaires et quels qu'ils soient doivent être interdits de sortie du territoire. Bien entendu, il y aura marzouki, quelques membres du CPR et d'ennahdha ainsi que sihem ben sedrine et quelques autres anonymes ayant fait partie du pouvoir judiciare et qui ont contribué à la libération de ces démons terroristes.
Ceux là devraient être jugés et c'est seulement à ce moment là que je croirai en une justice dans mon pays et au grand pas effectué vers la démocratie. Ceci servira d'exemple aux nombreuses crapules qui tenteront une nouvelle fois de déstabiliser par la peur ou l'abus de pouvoir notre chere Tunisie.

2.Posté par kimdee le 13/12/2014 14:43
@Tunisie-Secret
pourquoi continuez-vous à propager les mensonges sur les "journalistes" US égorgés par "daech" (=cia)? ces films ont été prouvés être du fake!
êtes-vous trop paresseux pour vous informer?

3.Posté par kimdee le 13/12/2014 16:58
Le même macabre rituel que les Tunisiens, fiers de leur « révolution », regardaient se dérouler très loin de chez eux, en Syrie et en Irak, avec Jabhat al-Nosra et Daesh.

des égorgements multiples ont été faits en lybie en 2011 et après, donc pas très loin donc de chez nous. il y avait un site appelé obamaslibya.com (le site n'est plus en ligne). dans une des vidéos il y avait autour d'un soldat accroché par ses pieds, la tête vers le bas, toute une masse d'hommes qui regardaient et filmaient avec leurs protables la scène d'égorgement du soldat. horrrrriiiiiiiible, j'en étais malade pendant des jours et des jours! une autre vidéo montrait de près un égorgement d'un autre soldat, terrible et insupportable!
les vidéos de foley et autres sont des faux car on n'y voit aucune goutte de sang, ils ont été divulgués par une société appelée S.I.T.E., the SITE Intelligence Group (Search for International Terrorist Entities.
à propos d'un égorgement en 2010 la CIA admet même officiellement d'avoir simulé l'égorgement.
http://www.globalresearch.ca/isis-beheadings-of-journalists-cia-admitted-to-staging-fake-jihadist-videos-in-2010/5399345
vous décrivez l'égorgement dans cet article comme quoi le pauvre Hassan Soltani a été étalé par terre, de la même manière c'était dans la vidéo de l'égorgement prise de près en Libye.
dans la première vidéo cité la vitime a été rendue incapable de se défendre en l'accrochant comme un mouton par les pieds et les mains étaient liées dans le dos.
DONC: (commencez à réfléchir!) vous ne verrez JAMAIS un égorgement où la victime attends à genous bravement même si elle est menotée.

à noter que je ne doute pas des égorgements arrivés en tunisie, mais bien de celui du francais en algérie (services secrets francais).

4.Posté par sofiane le 13/12/2014 19:14
Voyez vous lorsque le peuple iranien à dégager l'ambassade des états unis de Téhéran,il n'y a plus eu de crime contre son propre peuple!!ce que nous subissons en Tunisie vient tout droit de cette présence nocif dans notre capital,"l'ambassade américaine"!!!toute personne ayant un peu de bon sens sait pertinement que se sont des mercenaires financer et armé mais surtout téléguidé par ces chambres noires de cette ambassade!!Marzouqui et Ganouchi,pions des américains,nous ont fait beaucoup de mal ces 4 dernières années!!en dehors de la destruction du capital de sympathie durant ces 50 dernières années parti en fumée de part leur faute,maintenant il s'attaque au peuple,à notre armée,police,fonctionnaires ou vont ils s'arrêter!!!il est vraiment tant de diriger cette colère vers l'ambassade américaine!!!les répercussion seront telles,qu'ils réfléchiront à 2 fois avant de s'attaquer à notre institution ou à notre peuple!!tant que nous continuerons à accuser les sous traitants il s'en laveront les mains et continueront leur basse besogne!!aucun tunisiens n'y gagne de voir son pays s'enfoncé dans une barbarie sans nom!!les iraniens nous ont montré le chemin,allez un peu de courage si nous souhaitons retrouver notre dignité!!!!vive la Tunise libre et patriote,vive la nation,vive le drapeau,vive notre tunisianité!!!!!!!!!

5.Posté par kimdee le 14/12/2014 17:29
@sofiane
malheureusement il faudrait virer aussi les ambassades de France et d'Allemagne, du Royaume Uni et d'autres nations devenus vassaux des US et d'Israel.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter