Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Lettre ouverte d'Ali Gannoun à Kalthoum Kannou


9 Août 2016

Kalthoum Kannou, magistrate et femme politique tunisienne, s'est récemment exprimée sur le fait que les actuels ou éventuels futurs ministres doivent renoncer à leur double nationalité pour prétendre aux hautes fonctions. Ali Gannoun, universitaire franco-tunisien, lui a répondu sur sa page facebook.


Ali Gannoun, professeur franco-tunisien.
Ali Gannoun, professeur franco-tunisien.
Bonjour Kalthoum Kannou !

Je ne vais pas écrire une lettre à un esprit fermé et je mesure aujourd'hui, malgré les déboires de la présidence actuelle, le danger auquel nous avons échappé si elle était élue présidente de ce pays. Celle qui doit juger en son âme et conscience a perdu son âme et sa conscience en les noyant dans le populisme primaire et primitif et a rejoint la horde des aboyeurs contre des privilèges fictifs supposés être accordés aux binationaux.

Elle a quoi Madame la Magistrate contre les binationaux? Elle leur reproche quoi au juste? D'appartenir à une bi-culture? D'avoir réussi? D'aimer leur pays d'origine où ils continuent d'investir, de construire et de prêter main forte à leur famille?

Mme Kannou a déraillé pour plaire à un racisme latent et une jalousie exécrable contre une partie des Tunisiens qui ont la double nationalité, ces "nouveaux criminels" qui font tant de mal à la Tunisie. Elle en veut à leur patriotisme, à leur correction, à leur éducation. Elle ne supporte pas qu'ils soient restés tunisiens jusqu'au bout des ongles, qu'ils réfléchissent tunisien, qu'ils vibrent tunisien, qu'ils décident tunisien.

Elle ne supporte pas leur deuxième passeport qui les a aidé à s'intégrer, à s'ouvrir d'autres portes du savoir et de la connaissance, à occuper des postes-clés qui ont souvent servi à aider leurs autres compatriote qui n'ont pas eu le privilège d'être binationaux.

Madame la Juge est tombée dans les travers d'un nationalisme acerbe, obtus et sans consistance qui plait à ceux qui ont fait de la paresse intellectuelle et de la fermeture d'esprit un vrai mode de vie. 

Celle qui est censée faire respecter la loi et assurer la justice pour tous se réjouirait de mettre 800 000 tunisiens en marge de la république, soit un tunisien sur treize. 

La terre entière a compris l'importance des binationaux et des pays phares les dorlotent et les chérirent pour en faire le fer de lance de leur économie et finance et de leur rayonnement international dans tous les domaines.

Renseignent pris, ces pays n'ont pas des Kannou pour tracer leur politique mais des hommes et des femmes qui ont suffisamment de clairvoyance pour comprendre l'importance, l'apport et l'utilité de leurs citoyens à deux ou plusieurs passeports et pour ne jamais les considérer comme des citoyens de deuxième rang.

Pour être traître et vendu, nul n'a besoin d'un deuxième passeport, vous voulez des exemples? Le passeport unique n'est pas la garantie d'un bon citoyens ; vous voulez des exemples?

Le patriotisme n'est pas un bout de papier, c'est un sentiment profond qui vous accompagne partout et, en cas de besoin, le patriote ne tardera jamais pour être en première ligne pour défendre, aider et aiguiller!

Je pensais que Mme Kannou était une grande dame. Avec son excitation partisane, nationaliste et sectaire je ne vois en elle que l'image pâle d'une piètre politicienne.

Finalement, le délire en politique n'est pas une spécialité de Si Anderraouf Ayadi, Mme Kannou nous l'a bien montré!

Ali Gannoun

 


           


1.Posté par THRAYA le 09/08/2016 11:59
Il s' avère que cette pseudo politicienne est une erreur de parcours comme la majorité d' entre eux , du populisme et de l' ingratitude

2.Posté par fekaier badredine le 09/08/2016 13:42
si ali avec tous mes respects et c'est vrai j'aime beaucoup vous lire mais certes mme Kennou a peut être exagérée un peu mais beaucoup des bi-nationaux ne sont pas si tunisiens que çà ils ne le sont que pour les avantages

3.Posté par Abdeljalil le 12/08/2016 16:58 (depuis mobile)
Je nai rien contre les binationaux
Je nai aucun doute sur leur patriotisme
Ils ont un grand rôle ds le développement socio-economique du pays
Leur competence et leur savoir faire st les bienvenues ds ts les domaines sauf en politique

4.Posté par Khaled le 15/08/2016 10:53
Je sais que mon point de vu ne va pas plaire à TS et sera sans doute censuré mais tant pi je l'exprime quand même. D'abord ce monsieur (avec tout le respect que je lui dois) a l'air de considéré que binational cela veut dire franco-tunisien ce qui est assez réducteur mon cher monsieur. Que serait-il sa position si un jour la Tunisie se retrouve avec un chef de gouvernement ou même un ministre tuniso-libyen ou tuniso-algerien ou peut-être un tuniso-israelien? D'autre part ce monsieur nous dit qu'il est resté tunisien jusqu'aux bouts des ongles, qu'il réfléchit tunisien qu'il vibre tunisien et qu'il décide tunisien , que sais je encore...(a-t-il signalé ces sentiments aux autorités françaises quand il a fait sa demande de naturalisation?). Qu'attend-il pour rendre ses papiers d'identité française en leur disant qu'il ne se sent pas francais (francais de papier ou francais de pacotille disent certains) au moins il sera honnête envers lui même (pauvre France!). Je ne connais ni madame Kannou ni ce monsieur, le problème est de savoir si un binational peut exercer de hautes fonctions politiques pour défendre les intérêts de son pays sans se mettre en port- à -faut avec son autre nationalité si les intérêts des 2 pays ne sont pas les mêmes. Je dis simplement, oui pour la bi ou tri nationalité sauf pour ceux qui exercent de hautes responsabilités politiques. (Je suis moi même binational, mais simple citoyen). Je partage le point de vue de monsieur Abdeljalil, oui pour la bi nationalité dans tous les domaines sauf en politique.

5.Posté par latifa mhedhbi le 22/08/2016 06:47 (depuis mobile)
Oui la politique doit être préservée puisqu''il y va de la souverainiste du pays . Les binationaux st nos compatriotes mais leur loyauté et leur patriotisme seront mis en jeu en cas de conflits d''intérêts.

6.Posté par EL HANI Wanes le 28/08/2016 12:18
Bonjour à tous,
Tout d'abord, je souhaite donner une information importante concernant monsieur Ali Gannoun, je faisais encore parti récemment de ses amis sur Facebook, c'est moi qui est lui ai demandé d'en faire parti car nous sommes originaires de la même ville, je n'ai pas tardé à l'enlever de mes amis car ce monsieur n'a pas hésité à dire dans l'un de ses commentaires sur Facebook, je cite : "....la France nourrit au moins la moitié du peuple tunisien...." sans donner la moindre preuve de ce qu.il avançait d'ailleurs !!!
Et après ça, ce cher monsieur se permets de donner des leçons de patriotisme sur votre site ??!!!

Pour répondre à cette polémique, je dirai qu'en tant que bi nationale, j'émets au contraire le souhait de voir un bi national devenir président de la Tunisie car il le sera pour l'Amour de son pays et non dans le cadre d'une ambition personnel ce qui est le cas de beaucoup en Tunisie et d'ailleurs qui peut se prétendre détenir le monopole du patriotisme ??

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter