Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


M. Marzouki à la rencontre du lobby sioniste de New York pour financer sa campagne électorale


20 Septembre 2014

En compagnie de Meherzia Labidi, d’un autre haut responsable d’Ennahda et de l’ensemble de son staff, l’usurpateur de Carthage s’est envolé vers New York à bord de l’avion présidentiel, officiellement pour faire deux conférences, l’une à l’Université du New Jersey, l’autre à Columbia. En réalité, il y va pour collecter de l’argent, soi-disant en vendant son livre !


Moncef Marzouki et le criminel de guerre George W.Bush, auquel l'imposteur des droits de l'homme écrivait autrefois pour le supplier de "punir" Ben Ali. photo prise du blog de Sami Ben Abdallah.
Moncef Marzouki et le criminel de guerre George W.Bush, auquel l'imposteur des droits de l'homme écrivait autrefois pour le supplier de "punir" Ben Ali. photo prise du blog de Sami Ben Abdallah.
Après avoir officiellement présenté sa candidature aux prochaines élections présidentielles, ce samedi 20 septembre à 9h du matin, notre Tartour national a pris l’avion le lendemain matin pour New York, en compagnie de Meherzia Labidi et d'un haut dirigeant d’Ennahda. C'est la raison pour laquelle il n'a pas pu donner lui-même la conférence de presse après le dépôt de sa candidature, laissant à son conseiller Adnen Mansar le soin de la faire à sa place. Il y a plus urgent et plus important à New York!  
 
Le même jour, samedi 20 septembre 2014, Adnen Mansar déclarait que son maître financera sa campagne présidentielle, non guère comme en 2011 avec les dollars du Qatar via Ghannouchi, ou avec l’argent sale des anciens réseaux bénaliens, notamment celui de Nasr Ali Chakroun dont il a recruté l’adolescente fille Myriam comme conseillère, et celui du vendeur d’armes Youssef Zarrouk, un ancien proche des Trabelsi, mais avec les revenus des droits d'auteur de son livre ! Comme si ce torchon, stupidement titré « On gagne ou on gagne…Pour le printemps arabe », qui a été écrit à cinq pattes, valait quelque chose !

En réalité, l’usurpateur de Carthage et l’imposteur des droits de l’homme vient de commencer sa quête par, tenez-vous bien, les USA et plus précisément New York city, où il s’est rendu avec tout son staff aux frais de la présidence d’une République bananière et en faillite, à bord de l'avion présidentiel que la compagnie Tunisair, agonisante financièrement, cherche à vendre depuis trois ans, sans succès, puisque le Tartour s’y oppose.

Raison officielle de ce voyage : l’usurpateur, qui se prend pour un grand penseur, va donner deux conférences. La première à l’Université de Columbia, World Leaders Forum, et la seconde à l’Université du New Jersey. Plusieurs centaines d’exemplaires de son torchon ont été embarqué dans l’avion pour faire mieux avaliser le mensonge selon lequel Marzouki « financera sa campagne par la vente de son livre ».

Il faut rappeler à nos lecteurs que l'heure de vol de cet avion avoisine les 50 000 dinars, et que le trajet Tunis-New-York aller-retour met 18 heures environ. Calculez le coût de revient de ce déplacement aux frais du contribuable tunisien. Tout cela sans compter le catering embarqué, les frais d'assistance et de stationnement à l’aéroport  JFK. Mieux encore, son staff, gardes du corps compris, se paye l'hôtel Double Tree 5 stars à Manhattan. Quant à Marzouki, il a choisi par ruse de loger dans la résidence l’ambassadeur de Tunisie auprès des Nations Unis.

Cerise sur le gâteau, Meherzia Labidi, l’ancienne chômeuse des Ulis en France, accompagnée de l'un de ses favoris d’Ennahda, faisait partie des passagers de cette "virée" New-Yorkaise, toujours aux frais du contribuable, mais sa destination finale reste une énigme. Dès son arrivée à New York, elle a disparue dans la nature en compagnie d’un éminent dignitaire d’Ennahda dont Tunisie-Secret n’a pas réussi à obtenir le nom… pour le moment !

Les livres et les conférences sont l’arbre qui cache la forêt. Préparé dans le secret le plus total depuis des semaines, ce déplacement à New York a pour objectif la collecte de fonds auprès d’un certain lobby sioniste proche des néonconservateurs, avec les représentants duquel plusieurs rendez-vous ont été programmés.

Il se pourrait très bien que Meherzia Labidi soit déjà en négociation avec ses généreux amis « adorateurs » de l’islam et « amoureux » du monde arabe qu’elle a si bien connu dans le cadre du "dialogue des religions et des civilisation" ! Selon des sources non-confirmées, elle aurait été vu avec Radwan Masmoudi dans un hôtel à 3 KM de l'aéroport JFK.  

Karim Zmerli

Précision de TS, le 22 septembre 2014, 17h:

Des informations complémentaires viennent de nous parvenir indiquant que le Tartour national n'a finalement pas pris l'avion présidentiel mais le Falcom 900 (14 places) qui appartenait à Sakhr el-Materi et qui a été racheté par crédit bancaire par Mohamed Frikha, propriétaire de Syphax Airlines et candidat d'Ennahda aux élections présidentielles. Alors que le plan de vol de l'avion présidentiel a été établi et que le plein en kérosène a été effectué, les conseillers du Tartour ont subitement changé de programme en louant le Falcom 900 de Syphax Airlines dont l'heure de vol coûte 30 000 dinars, payés évidemment par la présidence.        


           


1.Posté par sofiane le 21/09/2014 14:02
avec Ben ali nous étions tunisien,avec marzouqui nous deviendrons amarocain,Sous Benali jamais une enseigne Mac donald n'aurait vu le jour,sous marzouqui toute les ville tunisienne posséderont cette enseigne,sous ben ali nous avions une nation "la Tunisie",sous marzouqui avec ganouchi,nous devenons la serpière d'israel!!sous ben ali nous possédions une armée,une garde national,sous marzouqui nous croulons sous une armée djihadiste international!!sous ben ali nous avions une économie arabe le "dinard",sous marzouqui seul le dollard compte!!sous ben ali nos femmes étaient sans voile,mais éduqué,sous marzouqui,elle porte le voile,mais sont totalement illettré!!sous ben ali nous étions sorti d'une économie" HLAM"le FMI octobre 2010,sous marzouqui,nous retournons de plus belle dans cette économie de la dette le FMI!!sous ben ali le drapeau national correspondait l'unité de tout les tunisien,sous marzouqui,notre drapeau national à perdu tout son sens??sous ben ali,je ressentais une certaine fièreté d'être tunisien,sous marzouqui,c'est une honte absolu de porter mes couleurs en public!!!

ps:être tunisien,n'est plus de tout repos,cela devient un calvaire ,voire le comportement de ce qui dirigent mon pays ,vendre notre histoire,notre patrimoine commun à des vulgaires entités étrangère et délaisser notre propres peuple dans une pauvreté perpétuel et cynique augure d'un avenir irrespirable........

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter