Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


M. Sarkozy, c’est pour crime contre l’Humanité qu’on devrait vous inculper


2 Juillet 2014

Ses adversaires de gauche comme de droite avaient beau le persuader d’abandonner toute ambition politique, Nicolas Sarkozy n’a rien voulu entendre. Pour certains, sa mise en examen, pourtant très largement justifiée, est la conséquence de son obstination ! Pour d’autres, ce n’est pas seulement pour « corruption active » qu’il devrait être inculpé mais pour crime contre l’Humanité en Libye.


Le colonel Kadhafi entre les mains des mercenaires de l'OTAN.
Le colonel Kadhafi entre les mains des mercenaires de l'OTAN.
Après avoir été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, une première dans l’histoire de la cinquième République, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour « corruption active », « trafic d'influence » et « recel de violation du secret professionnel » dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 juillet dans le cadre d'une enquête sur un présumé trafic d'influence.

Règlementé par l'article 433-1 du code pénal, ce délit de « corruption active » est le plus grave puisqu’il prévoit une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans d’emprisonnement. En cas de condamnation, Sarkozy pourrait même, selon l'article 432-17 du code pénal, voir son éventuelle condamnation assortie d'une peine complémentaire, prévoyant la déchéance des droits civils et civiques, l'interdiction d'exercer une fonction publique ou une profession, ou encore l'exclusion des listes électorales pour une durée limitée.

Il parait que tout se paye dans la vie. Pas si sûr, bien des hommes ayant commis des délits infiniment plus graves que la corruption ou le trafic d’influence vivent dans l’impunité. C’est le cas de George W.Bush, de Paul Wolfowitz, de Donald Rumsfeld, de Paul Bremer, de Tony Blair…, qui sont coupables de crimes contre l’Humanité en Irak. Outre les deux millions d’Irakiens morts à la suite du blocus imposé entre 1991 et 2003, la croisade américano-britannique de 2003 a fait jusqu’à présent près d’un million et demi de morts. Et c’est loin d’être terminé.

Pour le même chef d’accusation, Nicolas Sarkozy et ses propagandistes « philosophes » ou « journalistes », devraient répondre de leurs crimes pour avoir envahi et détruit la Libye, provoquant ainsi la mort de 80 000 personnes et l’exil de trois millions de Libyens. Selon les impérialistes et les néocolonialistes qui avaient appelé ou cautionné ce génocide, c’était pour « éviter un bain de sang à Benghazi » ! Pour les racistes qui se font encore passer pour des militants des droits de l’homme, c’était pour instaurer la démocratie chez Kadhafi ! Pour les rares intègres et courageux en France, c'était pour faire taire à jamais un témoin très génant: Kadhafi, qu'on sait maintenant dans quelles conditions et pour quelles raisons il a été executé ! Exactement comme Saddam Hussein en 2013.   

Mais dans ce crime contre l’Humanité commis en Libye, il n’y a pas que Sarkozy et sa clique. Il y a aussi et surtout les deux qataris, Hamad Ben Khalifa al-Thani et son premier ministre Hamad Ben Jassim, et le tunisien Béji Caïd Essebsi, qui a mis le sud tunisien à la disposition des envahisseurs et des néocolonialistes pour détruire la Libye. Il est vrai qu'à l'époque, il était en parfaite adéquation avec l'hystérie pseudo-révolutionnaire des Tunisiens.

Lilia Ben Rejeb   


           


1.Posté par Léon le 06/07/2014 15:37
Voyez-vous cette horrible photo? C'est l'honneur du Maghreb Arabe et de ses habitants qui est aujourd'hui dans un aussi triste état. Comment le monde civilisé a su utiliser la connerie du citoyen arabe moyen.
La seule solution est que ce pays soient repris en main par des gens qui rappelleront à l'ordre leurs populations de traîtres.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

2.Posté par Yaya Traoré le 07/07/2014 02:21
Cher journaliste, vous n'avez cité que des pays arabes où Sarkozy s'est illustré négativement, mais vous n'avez pas cité la Côte d'Ivoire, où Sarkozy a fait bombarder la résidence du Président gbagbo (qui était en fonction en ce moment-là), et massacrer des milliers d'ivoiriens qui s'y trouvaient comme boucliers humains, et qui ont cru bénoitement que la France n'allait pas franchi le rubicon en bobardant des populations civils sans armes. C'était mal connaitre ce Sarkozy ... Alors cher journaliste, soit vous êtes ignorant des faits qui se produisent ailleurs que votre espace arabe, ou, vous êtes au courant de cela, mais comme ces ivoiriens-là sont des "nègres", donc leurs massacres ne constituent pas un "crime contre l’Humanité ".

3.Posté par Léon le 08/07/2014 19:50
@Yaya Traoré
En effet, l'affaire Gbagbo est une honte sur laquelle les imbéciles arabes ont fermé les yeux, pensant qu'il valait mieux se taire car le remplaçant est un musulman (un pion aux mains de Sarkozy et lobbys si affinités).
Ils ont de ce fait protégé un Sarkozy manipulateur et criminel. J'ai l'intime conviction que la justice française est en train de le poursuivre pour les affaires Kaddafi et Gbagbo. Alors que l'on nous raconte des histoires de corruption juste pour cacher les vérités (pour raison d'état).
Vous pariez combien que la justice ne le lâchera pas et qu'il finira par payer pour avoir trahi le peuple français en trahissant les amis de la France.
Léon (l'Africain).

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter