Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


M.Valls, démarquez-vous des Qataris, des Saoudiens et des islamistes turcs, par Abdelaziz Kacem


1 Juillet 2015

A la suite de l’utilisation, par Manuel Valls, du concept très controversé de « guerre de civilisation », l’intellectuel tunisien Abdelaziz Kacem lui adresse ici une lettre ouverte remarquable, par son style et par sa démonstration.


L'écrivain et essayiste tunisien Abdelaziz Kacem.
L'écrivain et essayiste tunisien Abdelaziz Kacem.
Monsieur le Premier ministre, Manuel Valls,
Deux jours après l’odieux attentat perpétré le vendredi 26 juin 2015 à Saint-Quentin-Fallavier, vous avez déclaré lors de l'émission "Le Grand Rendez-vous" d'Europe 1-Le Monde-iTÉLÉ : « Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c'est au fond une guerre de civilisation. C'est notre société, notre civilisation, nos valeurs que nous défendons ».

Vous avez eu l’honnêteté d’ajouter qu’il ne s’agit pas d’une « guerre entre l'Occident et l'islam", et que cette "bataille" se situe "aussi, au sein de l'islam. Entre d'un côté un islam aux valeurs humanistes, universelles et de l'autre un islamisme obscurantiste et totalitaire qui veut imposer sa vision à la société". Aux yeux de certains, ce n’est là qu’une précaution oratoire.

Je ne vous chicanerai pas à propos de l’emploi de termes utilisés par les néoconservateurs ou l’extrême droite, voire par un Sarkozy ou un Berlusconi peu regardant quant à la sémantique.

Il n’empêche. Vos auditeurs n’ont pu ne pas penser à Samuel Huntington. Son idée d’un choc des civilisations a été, depuis déjà vingt ans, débattue, combattue et finalement battue en brèche par des sages d’Occident et d’Orient. Rien n’y fait. Le sensé résiste mal au sensationnel. Et puis les gens ne lisent guère.

Il convient donc de préciser qu’avec Daech, nous ne sommes pas en présence d’un projet de société et encore moins d’une idéologie. Certes, les terroristes, qui sont en train de sévir partout en terre d’islam et jusque chez vous, s’appuient sur un Coran hypothétique servant uniquement au blanchiment de leurs crimes, mais leur livre de référence, leur « bible », en quelque sorte, s’intitule Idârat al-tawahhuch, « Gestion de la sauvagerie ». Rien de moins. Il est attribué à un psychopathe égyptien, affilié à Al-Qaïda. Sa pensée croise la théorie du Chaos de Condoleezza Rice.

Mais à la fin, les auteurs de l’attentat de Charlie-Hebdo ou de la Société Air Products, celui du Musée du Bardo ou du Port El Kantaoui à Sousse, en quoi diffèrent-ils d’un Occidental pur-sang, Anders Behring Breivik, responsable de l’attentat d’Oslo et de la fusillade de l’île d’Utoya, qui, le 22 juillet 2011, ont fait au total soixante-dix-sept victimes ? Tous les monstres sont parents et alliés dans la barbarie. Ils ont des liens du sang.

Nous sommes donc loin, très loin du concept de civilisation. Lorsqu’un pays est attaqué par des zombies, des gangsters, des bandes armées, peut-on parler de choc de civilisation ? Par ailleurs, le terrorisme salafiste n’est une menace que pour l’islam. L’Europe n’en subit que des dommages collatéraux. Contre ceux qui s’y hasardent, elle n’a qu’à appliquer strictement la loi, toute la loi, rien que la loi. Or, l’Europe est lamentablement défaillante à cet égard. Les barbus habillés à l’afghane, les arrogantes niqabées et les commandos de la viande halal la narguent impunément.

Continuer d’invoquer la civilisation, c’est faire trop d’honneur à ces hordes hirsutes et incultes issues dans leur totalité du wahhabisme saoudien. Il est affligeant de voir que les gens ont la mémoire courte. Ben Laden est saoudien, ainsi que la plupart des terroristes du 11 septembre 2001. En Arabie saoudite, le procès de Galilée est permanent. Quiconque y prétend que la terre est ronde et qu’elle tourne autour du soleil est un apostat et jugé comme tel. Les décapitations, les amputations et les châtiments corporels y sont hebdomadaires et publiques.

Mais l’Arabie saoudite est un gros client et la défense des intérêts économiques, en temps de crise, prime sur celle des droits de l’homme. Cela ne fait que nous inciter davantage à agir au nom des valeurs dites occidentales pour que l’Europe cesse de donner l’impression de fermer aussi les yeux sur ceux qui tirent dans le dos des vaillants combattants qui luttent contre nos ennemis communs, les obscurantistes anthropophages en Syrie et en Irak.

Parce que je fais partie des Arabes irradiés par les Lumières, j’en appelle, à travers vous, à la classe politique européenne, toutes tendances confondues : démarquez-vous des manigances des Qataris, des Saoudiens et des islamistes turcs prétendument modérés. Ils sont les pires complices du jihadisme le plus sanguinaire de tous les temps. Il y va de la crédibilité de l’Occident tout entier.

Abdelaziz Kacem, écrivain et universitaire tunisien

Abdelaziz Kacem est né à Bennane (Tunisie) en 1933. Agrégé de l’Université, il a assumé de hautes responsabilités dans les secteurs de l’éducation, de la culture et de la communication. Il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie et d’essais, notamment « Culture arabe/culture française : la parenté reniée », éd. L’Harmattan, 2002 et « Le voile est-il islamique ? », éd. Chèvre-Feuille Etoilée, Montpellier, 2004. Au titre de ses Grands Prix de 1998, l’Académie Française lui a décerné la Médaille de vermeil du rayonnement de la langue et de la littérature françaises. Dernier ouvrage paru, "Al-Andalous 711-2011. Vestiges d'une utopie", éd. Riveneuve, 2013.


           


1.Posté par Thraya Samira le 03/07/2015 21:10
Bravo pour cette lettre très lucide Si Abdelaziz , il faudrait éveiller les consciences c' est là, la vraie révolution dans les pays qui se respectent . Le trio infernal Qatar ? Turquie une certaine frange et les Wahabistes sont incontestablement l' origine de cette pagaille dans le monde arabe . La touche américaine sous l' ère Bush père et fils a été le coup d' envoi de la destruction des civilisations et une refonte de la carte géographique .

2.Posté par Léon le 05/07/2015 04:02
Aux tunisiens:
Vos réactions et votre orgueil mal placé de peuple qui a perdu toute dignité après quatre années de honte pendant lesquels vous applaudissiez sans relâche votre misérolution, arrivent trop tard.
Misérolution où, un 14 janvier 2011, l'on a vu des pancartes "Merci Al Jazeera" brandies par des péripatéticiennes en herbe, filles de péripatéticiennes en quête d'une éducation juste, tolérante et en même temps virile à laquelle n'ont pu sursoir leurs maris et pères homosexuels refoulés, vendant leur derrière à un occident devenu maître en l'art de la Sodomie.
Tout cela dans un contexte de ce qui reste d'un pays vivant un grand écart à se déchirer le derrière, entre le choix d'une société à la Sodome et Gomorrhe ou d'une société aux lapidations fortuites et quotidiennes, se donnant en spectacle aux sionistes de ce bas monde, fiers de la réussite de leur entreprise déstabilisatrice par la main et le concours de gueux que vous êtes.
Il est bien facile aujourd'hui de traiter les qataris de tous les noms alors que vous insultiez les quelques patriotes de notre pays qui, dès le 14 janvier au soir, condamnaient un putsch en bonne et due forme, fomenté par les occidentaux et ayant pour voix, l'écho de la trahison raisonnant par Al Jazeera.
Tout compte fait, et avec du recul, je trouve que Ben Ali est un grand démocrate. En effet, il avait fait de l'accès au "numérique pour tous" un défi personnel, sachant pertinemment que les gueux l'utiliseraient à mauvais escient. Mais il avait foi en ce peuple car c'était quelqu'un de profondément bon et certainement croyant. Et quoi de plus naturel que de se retrouver démis de ses fonctions quand on ne ressemble pas à son peuple. Un peule haineux, régionaliste, jaloux, prétentieux, fanatique, injuste, destructeur et paresseux.
Toutes ces tares sont pardonnables! Mais la trahison ne se pardonne pas!
Alors bande de traîtres! traîtres à votre pays, traîtres à votre arabité et traîtres à votre religion, mangez aujourd'hui des mains de vos "libérateurs" Qataris! C'est ce qui vous reste du peu de dignité que vous aviez.
Dieu ne pardonne jamais aux peuples qui, au lieu de faire preuve de satiété; détruisent, calomnient et manque manifestement de "Hamd". Il leur arrive ce que prédit par le Créateur, à savoir le
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Léon; Min Joundi Tounis Al Awfiya.

3.Posté par Baba Jaddy le 07/07/2015 04:36
Aux écrivains de Dimanche ci-haut et surtout por votrte "agrégé d'Université" que jer connaissais comme maitre dans une Ecole Primaire Coranique à la rue Sidi Ben Arous Tunis Médina.
Messieurs les déracinés, vous etes à coté de la plaque, vous ne pigez rien de ce qui se passe en Tunisie, et vous ne serez jamais capable de le comprendre car vous etes une monnaie périmée qui n'a plus court dans les temps modernes. Bref, vous ne méritez de comprendre ou meme de savoir que La Tunisie par sa Jeunesse a inauguré une nouvelle ère pour le salut de l'Humanité, pour la restauration réelle des valeurs humaines authentiques et pour la Libération des etres humains du joug de l'esclavage moderne et de la piraterie des mercenaires occidentaux surtout etc... Attendez-vous à de nouvelles surprises mondiales grandioses de la petite Tunisie.

4.Posté par Weld Carthage le 07/07/2015 14:25
@Baba Jaddy: Je constate dans votre propos une forme de mépris pour les maîtres d'école, les vrais bâtisseurs de la République. C'est vraiment dommage! En tout cas, M. Abdelaziz Kacem, professeur agrégé de son état, que je connais sans doute mieux que vous, (et même si cela semble vous gêner outre mesure) n'a jamais caché qu'il a été instituteur. Il en tire une fierté d'éducateur accompli. Il n'a nullement besoin de mon plaidoyer. Ses contributions à la culture universelle largement étayées sur internet, plaident pour lui. Vous n'avez rien compris à sa lettre et ce n'est pas grave. Ce qui l'est, ce sont vos menaces à l'échelle mondiale au nom d'une jeunesse tunisienne à laquelle vous n'appartenez pas. Daech est déjà en nous. La lutte sera longue, Mais les trois mille ans d'histoire de notre Tunisie auront raison de toutes les déraisons intégristes.

5.Posté par Baba Jaddy le 08/07/2015 00:44
Je ne répond pas au lécheurs de ....... et aux valets des croisés .....Pffff...Comme c'est puant rien que rentrer en contact avec votre islamophobie stupide et raciste...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter