Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Malgré son démenti, Rached Ghannouchi appartient bel et bien aux Frères Musulmans


9 Avril 2014

Parce que ses Frères en secte ne sont plus en odeur de sainteté, Ghannouchi vient de nier appartenir au mouvement mondial des Frères musulmans. Contre toute évidence, cet hypocrite passé maître dans l’art de la Taquiyya (duplicité), n’est pas à un mensonge près !


Malgré son démenti, Rached Ghannouchi appartient bel et bien aux Frères Musulmans
Sur Nessma TV (voir vidéo), le chef des Frères musulmans locaux vient de déclarer qu’il « ne connaît pas d’organisation mondiale des Frères musulmans », qu’il est « le président d’un mouvement tunisien qui s’appelle Ennahda », et « qu’être le guide suprême des Frères musulmans est un honneur auquel je ne prétends pas encore ».
 
Rached Ghannouchi a raison de nier ses origines. Plus ou moins lâchés par ceux qui ont allumé le « printemps arabe » pour les installer au pouvoir, à savoir l’administration de Barack Hussein Obama, classés comme organisation terroriste par l’Egypte et l’Arabie Saoudite, les Frères musulmans ne sont plus l’équivalent de ces démocrates chrétiens dont les médias occidentaux louaient l’islamisme « modéré » ! Ils sont désormais ce qu’ils ont toujours été depuis leur naissance en Egypte, en 1928 : des terroristes qui ne reculent devant rien pour parvenir à leur fin, le pouvoir.
 
Le chef des Frères musulmans Tunisiens sent donc le vent tourner. Il ne prétend plus à la guidance suprême de cette secte qui, dès son origine, a emprunté à la Franc Maçonnerie ses pratiques occultes et ses rites, y compris la notion de « frère », mais il aspire uniquement à la présidence d’Ennahda, un mouvement « proprement tunisien » ! Changement tactique, épousant le pragmatisme américain qui, après trois ans de « printemps arabe », s’est rendu compte qu’en Tunisie, comme en Egypte et comme en Syrie, le nationalisme est idéologiquement et psychologiquement plus puissant que l’islamisme au renforcement duquel les Américains et les Anglais ont activement contribué.
 
A l’instar de Youssef Qaradaoui, du soudanais Hassan Tourabi, du palestinien Mahmoud Al-Zahar, du qatari Hamad Bin Jassim, de l’algérien Abassi Madani, Rached Ghannouchi est un Frère musulman. On ne perdra pas notre temps à le démontrer par des livres, par des études sérieuses, par des rapports de renseignement…On se contentera juste de cet aveu de Hamadi Jebali, alias Hamadi McCain, dans une interview avec Zyed Krichen, publiée dans Réalités du 17 février 2011 : « Nous faisions partie du Mouvement des Frères Musulmans et on y est encore d’une certaine manière. Nous avons participé, avec d’autres, à faire évoluer sensiblement le mouvement des Frères Musulmans ».

Voici une autre preuve: l'enquête de France3, diffusée en mai 2013
 



           


1.Posté par Béchir le 10/04/2014 13:20
Quel Juda ce sale type qui renie les siens et ses enfants ? Quelle honte et quelle déchéance pour tous ceux qui fanfaronnent encore avenue Habib Bourguiba à Tunis.

C'est cet énergumène qui voulait donner un autre sens à notre vie, alors qu'il n'a même pas su en donner un à la sienne, excepté le terrorisme politique et le mensonge, bien que les deux vont toujours par paire ?

Ce vieux débris et sa bande sont devenus la risée de toute une nation et de la communauté internationale.

Qu'il disparaisse et aille brûler en enfer, nous oublierons sans difficulté cette bande de macaques qui a affaibli notre pays pour de longues années.

2.Posté par Observateur en Tunisie le 14/04/2014 00:06
Tout est vrai et tout est bien dit dans l'article, je l'approuve de fond en comble, sans aucune nuance.

Que Rached Ghannouchi n'a d'ailleurs mieux qu'à consulter la Wikipédia, le grand projet encyclopédique (de concept globaliste US) en ligne, l'article le concernant, à la voix "Rached Ghannouchi":

"un homme politique tunisien islamiste (note 2), anciennement lié au khomeinisme révolutionnaire (notes 3,4,5). Chef d'Ennahda, parti politique tunisien et organisation islamiste proche des Frères musulmans (note 6)"

On est pas si ignorant que lui-même, sauf ses disciples fanatisés.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter