Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Menace sur la Tunisie : Mohamed Gamal Abou Ahmad, le terroriste le plus recherché au monde


8 Janvier 2014

Depuis la chute de la Libye, il s’est implanté dans ce pays devenu, comme l’Irak, une vaste base d’Al-Qaïda et de l’internationale islamo-terroriste. C’est notre précieux et téméraire John Wayne, le commentateur anonyme de Business News, qui a débusqué ce rat de sa tanière. Voici ses révélations.


Menace sur la Tunisie : Mohamed Gamal Abou Ahmad, le terroriste le plus recherché au monde
Les récentes révélations de medias puissants comme le New York Times et le Wall Street Journal confirment les articles de John Wayne publiés sur Business News au cours de l'année 2013, et mettant en garde le peuple Tunisien du danger qui guette la Nation Tunisienne en Libye.

L'homme qui sera peut-être derrière des attaques sanglantes de la Tunisie, mettant à genou une Nation vendue par son peuple aux islamo-sionistes de ce bas monde, a pour nom MOHAMED GAMAL ABOU AHMAD.

Un nom que les Tunisiens en peuple désemparés doivent retenir car il représente probablement leur nouveau conquérant Arabe cruel, le nouvel Attila de l'Islam, qui comme tous les islamistes a bafoué la parole du Prophète Mohamed, un homme bon et généraux qui avait même pitié des animaux.

Cet homme considéré par tous les services secrets comme le salafiste le plus intelligent, le plus redoutable, et le plus dangereux au monde se trouverait en Libye ou il coordonne les camps d'entrainements se trouvant à l'Est et au Sud de ce pays que le printemps Arabe a Irakisé.

Cet homme est aujourd'hui classé comme étant un « ultra-radical » et l'islamiste le plus dangereux du printemps Arabe puisqu'il aurait en personne organisé le meurtre de Christopher Stevens le 11 Septembre 2012. Un meurtre qui a précédé une rencontre de Stevens avec Mohamed Gamal Abou Ahmad qui s'est fait passer pour un revendeur d'armes du stock de Kadhafi.

Cet homme aurait comme bras droit un membre aussi sanguinaire d'Ansar Al Charia du nom d'Abou Kattala. Les deux hommes ayant en personne procédé a l'assassinat de Christopher Stevens.

Le cursus de Gamal Abou Ahmad a de quoi vous donner des insomnies. Né dans le quartier pauvre du Caire de Shoubra, il rejoindra dès l'âge de 18 ans l'organisation du Islamic Jihad pour ensuite s'engager auprès des Moudjahidines d'Afghanistan. A son retour du Soudan il sera arrêté par les hommes de Hosni Moubarak et emprisonné. Il s'évadera en 2011 lors de la « révolution du Nile » après avoir passé neuf années en prison.

Cet homme aurait perdu en Egypte son autre bras droit tué par les hommes du général Al Sissi, Karim Al Azizi en Octobre 2013. Gamal Abou Ahmed aurait décidé de concentrer ses activités terroristes sur la Tunisie ce qui expliquerait l'exil de Abou Iyadh vers ce territoire devenu aujourd'hui la base la plus riche et la plus vaste d'Al Qaeda, dépassant en camps d'entrainements et en effectifs la province d'Anbar en Irak.

Accusant une défaite en Syrie et en Egypte ou Bashar Al Assad et Abdelfattah Al Sissi donnent du fil à retordre à Al Qaeda, Abou Gamal Ahmed aurait décidé de concentrer ses activités sur la Tunisie. Cet homme aurait pour le peuple Tunisien un programme qui inclurait des festivités comprenant de nombreux « feux d'artifices ».

Complément :

La rencontre entre Christopher Stevens et Gamal Abou Ahmed a été révélée au monde par le New York Times dans un article choc dont le spécialiste du renseignement à la retraite que je suis s'est régalé : New York Times, December 29 2013: "Deadly Mix in Benghazi. False allies and a video".

Les autres renseignements fournis dans mon article proviennent du Wall Street Journal, de Foreign Affairs, et de mes sources personnelles. Au lieu de critiquer mes articles, vous feriez mieux de les lire.

Et si vous m'aviez écouté, surtout au moment des élections quand j'ai lancé un appel au boycott en disant aux Tunisiens que « les élections donneraient aux islamistes une victoire irrévocable et qu'elles seraient le dernier clou dans le cercueil des Tunisiens » (voir Business News année 2011), vous ne seriez pas réduits en tant que peuple de gueux et de dégénérés a être gouvernés par des islamistes qui vous assassinent quand vos jérémiades les gênent, et gouvernés par Moza du Qatar qui vous tient en laisse come un peuple de Loulous de Pomeranie.

Je ne possède qu'un simple diplôme de la Sorbonne obtenu au début des années 1960, mais mes quarante années avec Bourguiba et Ben Ali ont fait de moi un homme Patriote, intelligent, cultivé, et compétent.

Vous possédez des diplômes imposants, parfois obtenus des meilleures universités Américaines, mais demeurez profondément ignorants, étant incapable de comprendre l'actualité, vous attachant a des matchs de football qui a Rades opposent des hordes de gueux malodorants, soutenus par des supporters a l'hygiène corporelle de type « pygmée », et n'hésitez pas à saccager votre patrimoine pour un arbitre vu comme corrompu ou lorsque votre équipe préférée subit une défaite qui vous humilie personnellement car vous êtes des êtres aussi sous-développés que ceux qui habitent les favela de Rio De Janeiro.
Votre révolution de la dignité et de la liberté se produira lorsque malgré vos diplômes, vous sortirez de ce sous-développement mental, moderniserez l'Islam qui a fait de vous des esclaves de l'Arabie Saoudite et du Qatar, et développerez un sentiment de Patriotisme comme les peuples qui sont aujourd'hui indépendant et souverains.

Mes articles sont écrits après lecture des plus grands journaux de politique et d'histoire au monde, et après discussions téléphonique avec une pléiade de diplomates Tunisiens et étrangers avec lesquels je suis en contact.

F.M. Alias John Wayne, pour Business News. 

 
 


           


1.Posté par Léon le 08/01/2014 06:51
John Wayne, tu es mon mentor. Je ne dirai rien de plus sinon ma signature habituelle à ce peuple ignare et colonisé à qui je rappelle la lecture du
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter