Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Mesures européennes pour se préserver de l’islamisme maghrébin


14 Septembre 2013

Il semble que la France et certains pays européens veulent se préserver de la vague islamo-terroriste qui vient du Sud, et particulièrement de Tunisie. Nous publions cette information même si elle est à prendre avec beaucoup de réserve. Elle a été relayée par alterinfo.net, sous le titre de « Islamistes maghrébins présumés terroristes : gel de tous leurs biens en Europe ». Si une telle volonté était réelle, ils cesseraient de soutenir les islamo-fascistes en Tunisie, en Libye, en Egypte et en Syrie, et ils surveilleraient de prêt les investissements de leurs amis Qataris !


Mesures européennes pour se préserver de l’islamisme maghrébin
Sur proposition de la France, il parait que décision aurait été prise à l’échelle européenne de geler tous les biens des islamistes maghrébins présumés terroristes et principalement de tunisiens dont le nombre est parait-il de plus en plus élevé. Les concernés ne seront plus libres de circuler entre les États européens et leurs déplacements seraient étroitement surveillés. 

Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que le terrorisme a repris toute sa splendeur au Maghreb et principalement en Tunisie ces trois dernières années. Les sources sécuritaires tunisiennes confirmeraient pour leur part que la Tunisie est devenue une base arrière pour Al Qaïda et que nombre d’associations caritatives financeraient des activités terroristes. C’est ce qui d’ailleurs justifie que les autorités tunisiennes aient décrété la zone frontalière zone militaire et que l’Algérie ait déployé plus de 20 000 soldats sur ses frontières avec la Tunisie. Aux dernières nouvelles, Rached Al Ghannouchi, président de la Nahdha, est accusé d’être le fondateur d’Ansar Al Chariaa, le groupuscule classé organisation terroriste par l’Etat tunisien. 

C’est dans le souci de se préserver de tout risque terroriste touchant à leurs intérêts dans les pays maghrébins ou à l’intérieur de leurs pays que les Européens ont décidé de renforcer les mesures de prévention contre les risques terroristes. En maîtrisant les circuits des financements occultes, de blanchiment d’argent et en limitant les déplacements de ces islamistes à haut risque dans les pays européens, les services sécuritaires européens veulent paralyser les réseaux terroristes qui sont devenus aujourd’hui un cartel et dont les branches se trouvent dans tous les pays du monde tant en Amérique du Nord, au Canada, qu’en Europe, en Asie et dans la zone MENA. 

La Commission Européenne avait auparavant publié guide aux opérateurs du marché financier visant à éclairer les superviseurs de l’UE et les parties prenantes privées à propos de l’interaction entre les règles de l’UE gouvernant les prestataires de Services de Paiement et les règles gouvernant la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement des réseaux terroristes. Ce guide est axé sur la surveillance des établissements de paiement et leurs obligations de déclaration dans différentes situations transfrontalières. 

La convention européenne pour la répression du terrorisme a été révisée à deux reprises pour prévenir le blanchiment d’argent faciliter son dépistage et sa la saisie ainsi que la confiscation des produits du crime et au financement du terrorisme. En mai 2012 à Chicago, l’OTAN a entériné de nouvelles lignes directrices sur la lutte contre le terrorisme, qui mettent l’accent sur une meilleure connaissance de la menace, sur les capacités adéquates et sur un engagement accru aux côtés des pays partenaires et d’autres acteurs internationaux pour contrôler et surveiller de manière plus efficiente le développement des réseaux terroristes.

Alterinfo.net, le 13 septembre 2013  

 
 


           


1.Posté par volvert le 16/09/2013 00:34
Il semble que la France, tout comme l' opposition Tunisienne, ont un train de retard par rapport aux activistes islamistes.
La France a longtemps tempéré face aux prosélytes islamistes, malgré des initiatives législatives qui touchèrent essentiellement le public scolaire à travers la question du "voile islamique", et ne s'avisa de prendre la mesure du phénomène que lorsque apparurent des actes terroristes-si l'on met de coté la phase algérienne avec le FIS et les attentats commis sur le sol Français- impliquant des citoyens Français, nés sur le territoire Français...sous influence du prosélytisme sus-nommé.
Pour prendre la mesure de l'implantation de l'islamisme, il convient de rappeler que c'est dans le corps des électeurs Tunisiens résidant en France que Ennahdha réalisa le meilleur score, bien plus important que celui obtenu en Tunisie.
L'opposition Tunisienne, aussi, semble avoir manqué de vigilance face aux menées de Ennahdha et consorts qui entreprirent de noyauter l'Etat et les diverses administrations, et ce, dès le lendemain de leur accession au pouvoir.
S'agissant de la Tunisie, il est assez paradoxal de voir une organisation politique, Ennahdha, se rendre maitresse du pouvoir et parler au nom d'une "révolution" dont elle a profité pour asseoir sa domination se réclamant d'une légitimité des urnes, alors qu'elle n'y a participé qu'en observatrice, pour, ensuite, prendre le train en marche et finir par s'installer aux commandes.
Depuis lors, on assiste à l'émergence d'un terrorisme bien disséminé dans le pays et très actif, actant des assassinats politiques dans un pays à l'histoire relativement épargnée par la violence, nonobstant celle de la dictature.
Désormais, la Tunisie se compte parmi les pays victimes de la nébuleuse islamiste et de ces méfaits, dont nul ne peut prédire quand, ni comment on y mettra un terme. Ce, d'autant que des complicités existeraient au sein mème des gouvernants actuels (?). Lesquels s'accrochent au pouvoir au mépris de toutes les oppositions et les critiques, se contentant d'y répondre par la menace, quand cela n'est pas par l'application des lois scélérates de l'ancien régime.

2.Posté par Bechir le 16/09/2013 15:13
Si cela était exact, il est fort probable que cette mouvance djihadiste soit déjà sous contrôle renforcé de la part des autorités policières de ces pays.

Avant que des incidents aient lieux, je conseillerais au président Hollande de renforcer ses prisons, d'en construire de nouvelles et d'incarcérer pour de longs mois, sa ministre de la justice Christiane Taubira, qui ne trouve rien de mieux à proposer que de libérer tous les prisonnier incarcérés faute de place. C'est une urgence de niveau 1 partagées par de nombreux français et par tous ceux qui s'intéressent à ce qui se passe dans le monde, à nos frontières.

3.Posté par Daassi Fanny le 17/09/2013 10:24
Dès lors qu'il fut élu président, je n'ai cessé de me poser les questions suivantes, non sans pincement au coeur : " Qui est Obama....?" "Pourquoi la fabrique présidentielle américaine décida-t-elle de placer Obama, alors qu'il hérita du K.O économique légué par Bush ?" " Qu'est-ce qui se trame derrière ce manège ? "..... Pourtant, au début de son mandat, j'ai essayé de toutes mes forces de chasser un certain pressentiment de pessimisme. Un pressentiment que je déteste d'ailleurs, et qui ne réussira à implanter en moi la prétention de prophétie, alors qu'en réalité, je suis rationnelle et de tempérament optimiste ! Malheureusement, le résultat donna raison à mes pressentiments ! Le monde en général et le monde musulman en particulier sont désormais sens-dessus-dessous ! Le sang coula à flot ! Le plus grand génocide de l'histoire, se mit en route, sans implication directe de ses instigateurs !

4.Posté par Benjamin le 17/09/2013 14:37
Dans mon quartier très maghrébin en france il y a bcp d'association qui récoltent de l'argent au marché soit disant pour supporter des projet d'aide à l'accès à l'eau potable. Souvent il s'agit de barbus qui n'ont pas l'air très commodes. très bizarre quand même...

5.Posté par Imed Trabelsi le 19/09/2013 22:18
Ce journal est bien nulle. Il ne faire que monter les Tunisiens contre eux. Aucune preuve n'est soumise, que des accusations. Nulle est un mot faible.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter