Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Métastase du cancer antisémite en Tunisie (vidéo)


4 Octobre 2013

Agressions verbales et physiques, humiliations dans la rue, ostracisme et stigmatisations se multiplient contre les juifs tunisiens, particulièrement à Djerba et à Tunis. T-S a été le premier site d’information à tirer la sonnette d’alarme dès 2011. Le phénomène prend aujourd’hui des propentions inquiétantes et c’est la très courageuse Yamina Thabet, présidente de l’Association Tunisienne de Soutien des Minorités, qui vient de dénoncer ce phénomène. Selon elle, les agresseurs ne sont pas particulièrement des salafistes mais des « citoyens ordinaires ». Et c’est cela le plus inquiétant !


Métastase du cancer antisémite en Tunisie (vidéo)
Lors de la conférence de presse qu’elle vient de donner, Yamina Thabet a déclaré que « Ces rois dernières semaines, des Juifs ont été agressé à Djerba. Certains ont été attaqués pendant qu’ils faisaient leur prière. D’autres, de jeunes filles, ont été violenté. Un homme a été frappé devant des enfants traumatisés … ». Selon la présidente de l’Association Tunisienne de Soutien des Minorités (ATSM), « Ce qui est très inquiétant c’est qu’ils ont été agressé parce qu’ils sont juifs. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est le laxisme des autorités. Certains auteurs de ces agressions ont été arrêtés puis relâchés après seulement 24h. Parmi eux, un individu qui se promène librement dans la ville en se targuant d’être  le nouveau Hitler… ».

Selon nos propres informations, c’est cet individu là qui a frappé un juif devant des enfants, à l’intérieur d’une école israélite. Les policiers l’ont relâché au bout de 24h et des témoins l’ont revu, le lendemain de son arrestation, crier dans la rue, « je suis le nouveau Hitler ». Malgré plusieurs plaintes et une arrestation de 24 heures, l’agresseur n’est poursuivi que pour « atteinte aux biens d’autrui » et aucune mention n’a été faite du caractère racial et antisémite des agressions. Les juifs Tunisiens « en ont marre d’être utilisés lors de visites officielles de responsables politiques comme un argument de l’existence d’une coexistence pacifique (avec les musulmans) alors que lorsqu’il y a des violations de la loi, ils sont les premières victimes de négligences », a dénoncé Yamina Thabet. Elle a aussi rappelé que malgré une plainte judiciaire, aucune mesure n’a été prise contre un imam de la banlieue de Tunis qui, lors d’un prêche diffusé à la télévision, avait appelé Dieu à éradiquer les juifs, un appel à la haine raciale passible d’une à trois années de prison. Plus grave encore, lors d’un déjeuner festif à l‘occasion d’une fête juive à Djerba, des policiers sont arrivés pour saisir « une moto volée sans même vérifier les papiers du propriétaire ». Selon Yamina Thabet, il s’agit là de harcèlement.

Avant même de rendre public ces multiples agressions incontestablement antisémites, la page facebook de Yamina Thabet a été piratée par des cyber-criminels. Ce qui a suscité cette réaction de Patriotes Juifs Tunisiens, sur la page facebook qui porte ce nom : « On ne pense pas que les gens qui ont piraté la page de l'association l'ATSM présidée par Yamina Thabet sont des simples Hackers qui s'amusent .C'est bien plus grave encore .Un terrorisme masqué qui peut cacher un autre .Il y a quelques jours elle nous a souhaité bonne fête avant que sa page soit piratée. Nous devons tous continuer à l'encourager et la soutenir ». La présidente de l’ATSM, qui est la fille du militant et homme politique Mondher Thabet,  mérite, en effet, le soutien de la société civile et de l’ensemble de l’opposition qui est aux abonnés absents lorsqu’il s’agit d’antisémitisme.

Je voudrai rappeler à mon tour qu’en janvier 2013, dans son article « L’antisémitisme en Tunisie, cet enfant bâtard de la révolution du jasmin », mon collègue K.M s’interrogeait ici même si l’antisémitisme en Tunisie relevait d’actes isolés ou d’une véritable lame de fond. Il avait énuméré plusieurs signes avant-coureurs, dont l’accueil que certains tunisiens ont réservé à Ismaïl Haniyeh, le grand gourou du Hamas, que le roitelet du Qatar soutient contre l’OLP, en même temps qu’il finance la construction de certaines colonies israéliennes ! A l’aéroport de Tunis-Cathage, il a été accueilli aux cris « Tuer un juif est un devoir ».

Dans le même article, K.M écrivait que « Pour Tunisie-Secret, comme pour tous les compatriotes qui se souviennent encore de leur tunisiannité, le juif est plus tunisien que ces islamistes « modérés » et que ces salafistes venus des bas fonds du wahabisme obscurantiste. Un islamiste n’a pas d’appartenance nationale. Il se sent beaucoup plus proche d’un islamiste du Hamas, d’un frère musulman d’Egypte, d’un taliban d’Afghanistan, que d’un socialiste de Tunisie. A plus forte raison d’un juif, qui incarne pour certains musulmans en général et pour les islamistes en particulier, l’ennemi par excellence. L’ennemi dont il faut débarrasser l’humanité. Une fixation pathologique qui s’abreuve beaucoup plus des marécages d’une idéologie allemande de sinistre mémoire que de la haute spiritualité de l’Islam, inaccessible pour ces barbares et ces incultes » (ci-dessous, l’article dans son intégralité).

Lilia Ben Rejeb
L’antisémitisme en Tunisie, cet enfant bâtard de la révolution du jasmin

 L’antisémitisme en Tunisie, cet enfant bâtard de la révolution du jasmin

Actualités

Ce jeudi 24 janvier 2013, le cimetière juif de Sousse a été profané. Ce n’est pas une première. Depuis la chute du régime, les actes antisémites sont de plus en plus nombreux, même si certains médias...  Lire la suite

 

 
 


           


1.Posté par Aly le 04/10/2013 03:00
L'antisémitisme n'est pas apparu miraculeusement un certain 14 janvier 2011 , il était bien là , bien enraciné mais il n'était pas toléré par le pouvoir de l'époque mais après la chute du régime Ben Ali , il est devenu toléré . La majorité des tunisiens sont antisémites et confondent juif et sioniste . Pour eux tout problème provient des juifs . C'est une triste réalité , il ne faut pas se voiler la face . Et bravo pour avoir soulever ce problème car les problèmes il y en a mais personne n'en parle ... Les viols , la pédophilie , le harcèlement sexuel , la prostitution , les trafics en tout genre , etc ... Hélas personne n'en parle dans notre pays .

2.Posté par CHAIBI le 04/10/2013 10:16
Depuis le 14 janvier 2011, la Tunisie semble vouloir soigner son amnésie, du moins par la parole.
C'est ainsi que les langues se délient pour aborder des sujets, longtemps maintenus tabous !
Les médias, désormais libérés, nous donnent l'impression que tous les maux sont arrivés avec le 14 janvier, alors que viols , pédophilie, inceste, harcèlement sexuel , prostitution , corruption, chantage, menaces, racisme, fraude, trafics en tout genre , etc ... , ont toujours ravagé la société Tunisienne.
Le mal est certainement plus visible aujourd'hui, non seulement parce que les langues se délient, mais surtout à cause de ce sentiment d'impunité qui gangrène les rapports sociaux .
L'antisémitisme en est la parfaite illustration. Malgré le caractère latent de ce cancer, on nous a toujours vendu l'image de tolérance, de cohésion et de parfaite cohabitation entre les religions !
Nous étions loin d'imaginer qu'un Tunisien pouvait vilipender, insulter, et encore moins violenter un autre Tunisien, pour le simple fait qu'il soit juif!
La propagation galopante de l'ignorance a été à l'origine de la peur de l'autre. Cette peur a, à son tour, favorisé une poussée de haine qui, profitant de l'impunité, a franchi le pas de la violence!
La Tunisie court à sa perte, si nous n'arrêtons pas de façon ferme et immédiate ce processus, en rompant définitivement avec le sentiment d'impunité!
Il nous faut rétablir la juste équation dans sa proportionnalité: faute = punition

3.Posté par AmonBra le 04/10/2013 14:53
Le laxisme, voir la complicité de certains éléments des autorités tunisiennes dans ce racisme ne m'étonnent pas, souvenons nous du comportement des $alafistes libyens à l'égard des noirs qu'ils soient libyens ou non.

Tout cela est planifié et discrètement orchestré dans un contexte précis, pour un objectif qui l'est tout autant.
Car la la Fitna est le fond de commerce des $alafistes (ex-wahhabistes) et €nnahdha est un parti de cette néfaste obédience.

Toutefois, cette politique du "bouc émissaire" dans une situation défensive, délicate pour leur avenir politique en Tunisie, ne leur profite pas qu'à eux seuls . . . Réfléchissez bien !

4.Posté par hamadi khammar le 04/10/2013 21:10
Il s'agit de "tunisiens, de confession juive", et ils sont là, sans en être las, depuis plus de 24 siècles.La Tunisie "arabo(de langue)-musulmane", ne s'est transformée, ès-qualité, "que" depuis moins de 14 siècles.........à bon entendeur !!!

5.Posté par c.i.a. le 05/10/2013 09:30
losque les musulmans collaborent avec les nazis ,(Tout deux totalitaires), il y a riens de surprenant .Heureusement israël, peut se défendre contre tous les pays '' civilisés '' de l'islam!

6.Posté par abderrahman le 05/10/2013 22:43
Qualifier l'antisémitisme en Tunisie de "cancer" n'est pas exagéré. La tumeur localisée risque de se développer en métastases et ravager tout le tissu social tunisien. Personne ne sera épargné. Aux Tunisiens qui aiment vraiment la Tunisie de prendre leurs responsabilités et ne pas laisser détruire ce merveilleux pays au nom d'une chimérique Oumma qui n'existe et n'existera jamais que ans des cerveaux malades.

Un ami Algérien

7.Posté par Le Bey le 06/10/2013 01:00
Paradoxalement, les Tunisiens de confession juive sont plus Tunisiens que les Tunisiens dits Musulmans ! Les Juifs tunisiens sont nos frères. Ils sont sur cette terre bénit bien avant l'arrivée de la conquête musulmane ! Les hordes de barbus imbus de haine contre nos frères juifs ont la culture de l'exclusion, de la jalousie et d'un anti-sémitisme béat. leur unique culture est le wahhabisme destructeur. Le comble du malheur pas seulement pour les Juifs tunisiens mais pour toute la population c'est l complicité manifeste du pouvoir en place. Un pouvoir usurpé par les obscurantistes d'Ennahdha, frères d'arme des sanguinaires Salafistes, Frères Musulmans et autre Nahdhaouis sous la conduite de Ghannouchi, Jebali, Khadmi, Bannani, Attig ( ancien esclave ), Zitoun, les 2 Ben Salam, les 2 Larayedh, Chourou, Jaziri, Ellouze, Mehrzia, Khédhir l'imposteur, ...

8.Posté par sofiane le 06/10/2013 11:50
par le prétexte de la révolution arabe,ils (le lobby juif mondial)ont voulu placé à la tête des pays arabes,des organisations religieuse archaïque et subversif,leur plan a lamentablement échoué en Syrie,puis en Egypte!!ils étaient si sur d'eux!! qu(au Etats-unis,ils avaient placardé des affichages publicitaire à travers les compagnie de transport en commun national: montrant le pauvre petit état d'israel démocratique,entouré et submergé par un fanatisme islamique,avec comme titre:soutenez la dernière démocratie face aux danger islamo-terroriste!!!leur plan est tombé à l'eau!!!les frères musulmans(franc-maçon arabe)n'ont pas réussi à s'emparer de la Syrie,puis ont été destitué en Egypte!!ce qui en reste encore en Tunisie!! utilise la carte de l'antisémitisme et pousse le citoyen lambda à passé à l'acte afin d'accuser la Tunisie et pourquoi pas tout le reste de la nation arabe d'être les nouveaux nazis!!!comme le danger islamiste c'est cassé les dents à Damas!!ils utilisent le danger nazi pour que l'OTAN et l'amérique leur viennent en aide et bombarde les capitales arabes,pour que le grand israel naisse sur les cendres du monde arabe!!!
ps:les frères musulmans sont la courroie de transmission de l'état d'israel;ces actions vont toujours dans le sens d'israel!!ils n'ont rien de musulman en dehors des habits!!!les frères musulman tunisien jouent le même role qu'Hitler et ont reçu carte blanche du lobby juif mondial pour harceler la communauté juif tunisienne et rendre coupable aux yeux du monde,le peuple tunisien des agissements de cette minorité subversif!!les sioniste veulent leur grand israel coüte que coute!!!monter aux reste du monde que les arabes sont les nouveaux nazis!!voila le travail des frères musulmans!!!!

9.Posté par Houcine le 06/10/2013 23:15
Le mépris et la morgue sont autant de qualités qu'il convient d"exhiber chez certaine mentalité Tunisienne. La prétention et la condescendance sont leurs soeurs jumelles adoptées dans le comportement de certains Tunisiens qui me rend insupportable leur compagnie, dans l'émigration, bien que je sois comme eux Tunisien.
Alors, l'antisémitisme, la xénophobie, et le rejet de l'Autre ne sont pas surprenants.
Enfant, j'ai vécu cela de la part de gens que rien ne distinguait, sinon l'aisance matérielle. Ce mépris de classe, prend vite les couleurs des différenciations régionales ou entre ruraux et citadins.
Un petit pays, fragmenté et longtemps sans conscience nationale, peut aisément nourrir cet esprit "tribal" ou "ethnique", favorisant l'expression de vilains sentiments et comportements.
Sans doute que l'essor de l'islamisme ne favorise pas l'ouverture, mais le terreau était là.
Des siècles d'humiliation et de soumission auxquels ont succédé plusieurs décennies de chauvinisme dont l'objectif était de créer l'unité autour du "chef" au nom de la "patrie", n'ont pas contribué à fonder une culture de l'ouverture. Bien au contraire, le chauvinisme a servi de rampe de lancement du nationalisme permettant sa diffusion sur tout le territoire. Il a, aussi, créé l'esprit d'appartenance nationale.

10.Posté par volvert le 07/10/2013 21:14
L'antisémitisme-au sens où ce concept ne s'appliquerait qu'aux actes contre les juifs- est courant et naturel en Tunisie. Un récit naturalisé, et colporté depuis des siècles, consiste à affubler les juifs de toutes sortes de défauts et de responsabilités, fruit de l'inventivité populaire. Mais, sans doute, adossée à des récits à prétention savante dont la dorsale est le différend religieux. Ainsi, proximité et rejet se conjuguent dans les représentations, faisant du Juif celui dont on peut partager l'alimentation, mais pas la couche...et surtout, la personne capable de toutes les ruses et à qui la confiance doit ètre comptée.
Ceci est un résumé de la tradition. En tant que tunisien, je porte cela en moi, comme un substrat culturel.
En ces temps de l'islamisme dominateur, nul ne peut s'étonner que des frontières soient franchies, autorisant des passages à l'acte. Le logiciel était là!
Si l'on y ajoute quelques ingrédients de ce qui fait la singularité de la "mentalité" tunisienne, portée à rouler carrosse et à fanfaronner...jusqu'à en perdre le controle de soi, alors le petit ingrédient nécessaire pour faire sauter le couvercle est vite trouvé.
Scandaleux que cela se passe en Tunisie, le pays qui aime à cultiver une réputation de tolérance et savoir-vivre ensemble!
En choisissant de tenir ce propos peu conciliant à l'endroit de certains penchants tunisiens que j'abhorre, je sais que cela choquera. Précisément, cela devrait interroger les certitudes de citoyens d'un pays qui diffuse une image de soi bien plus attrayante que réelle.
Nous avons besoin de nous regarder en face. Qui eut cru que nous aurions nos fanatiques, égorgeurs et autres assassins?

11.Posté par Abdelaziz Djaït le 08/10/2013 10:13
Ce qui s'est passé à Djerba est de l'antisémitisme pur et dur. Et le plus grave c'est que certains commentaires ici sont tout aussi antisémites. Lorsque certains pensent que le printemps arabe est un "complot sioniste" pour réaliser le grand Israël, c'est de l'antisémitisme. Le printemps arabe est le produit de "l'intelligence" tunisienne. Point barre. Alors vous bouffez votre merdes islamistes et antisémites et vous arrêtez d'accuser les juifs.

12.Posté par Myriam le 08/10/2013 10:22
Tu as raison Abdelaziz. Il y a encore un an, nous étions très fiers nous les tunisiens d'être les précurseurs du merdique printemps arabe. Maintenant que nous avons détruit notre belle Tunisie et entrainé dans notre décadence la Libye, la Syrie et l'Egypte, nous accusons les juifs. Nous avons toujours été des lâches, des hypocrites et des vendus. Et je suis tunisienne comme vous. J'étouffe dans cette Tunisie qui ne ressemble plus à rien et si Israël m'accorde le refuge, j'irai bien volontiers.

13.Posté par Patriote le 10/10/2013 01:23
L'antisémitisme trouve sa source dans le rôle que le sionisme, idéologie dominante chez les juifs, jour en Israël mais aussi aux USA, en Europe, et même en Tunisie !
je vous conseille certaines lectures de monsieur Hervé Ryssen et notamment "la mafia Juive" ou "guerre eschatologique" et vous trouverez certaines circonstances atténuantes à cet antisémitisme rampant. Car ces juifs, entre Israël et la Tunisie, ils choisiront toujours ... Israël. Ces juifs tunisiens n'ont jamais espionné Israël au profit de la Tunisie mais ont souvent joué de leur Tunisité afin d'infiltrer les appareils d'état au profit de l'entité sioniste. Oui, l'antisémitisme est un mal mais un mal qui s'explique : le Tunisien n'est pas idiot et sauvage.

14.Posté par nazou le 10/10/2013 02:14
merci sofian
curieux cette association qui deffend les minorite's ,les homos oui , les juifs oui
mais les salafistes qui appellent a l'aide rien !!! pourtant c'est aussi une minorite' !!!
les salafistes morts suite a leur greve de la faim en prison ,sont considere' comme quantite' negligable !!!
le nouveau sinistre de 'interieur a peine nomme' ,interdit aux salafistes leur meeting .
Alors que les autres annees les meetings des salafistes n'avaient cause' aucun probleme .
Mais probablement que les salafistes n'ont pas les moyens de se payer une association pour les defendrent !!!

https://youtube.googleapis.com/v/UEYSEZKkQYk%26source=uds%26autoplay=1

15.Posté par AmonBra le 10/10/2013 23:23
Je partage pour une bonne part l'avis de "Patriote" en le complétant par l'éclairage suivant :

Le $alafisme est à l'Islam ce que le $ionisme est au Judaïsme : Une idéologie ségrégationniste et totalitaire manipulant la religion comme un levier politique et de conquête du pouvoir.

Secrètement alliés objectifs durant des décennies, les $alafistes et les $ionistes sont aussi alliés factuels et ne le dissimulent même plus dans certaines circonstances. (Syrie)

Les actes de ségrégation confessionnelle à l'égard des tunisiens juifs ne sont pas des actes populairement spontanés, mais répondent d'une planification et d'une programmation visant un double objectif :

1°) Détourner le mécontentement social et l’exaspération grandissante d'une majorité de citoyens, en les canalisant à l'encontre d'une minorité d'entre eux.

2°) Enclencher l'épuration confessionnelle par la relance du flux migratoire vers la colonie $ioniste de Palestine, dont la démographie stagne, voir recule de façon inquiétante pour $ion....


16.Posté par Capo le 22/10/2013 17:54
Le sionisme est le juste idéal d'un peuple qui veut récupérer sa terre .L'Histoire nous apprend que ce sont les Arabes , après bien d'autres , qui ont envahi et conquis la terre d'Israël en 638 avec les armées de Omar .....pourquoi refuser aux Juifs ce que personne ne conteste aux Espagnols : la Reconquête de leur pays après 800 ans de colonisation et d'occupation ! les Arabes ont occupé Israël 1210 ans . Aucun arabe ou musulman ne foulait lma Terre Sainte du temps du Christ ! si vous doutez de l'Histoire , lisez la Chartre du Hamas dans son article 11 qui reconnaît conquête , occupation et partage : " La loi gouvernant la terre de Palestine est celle de la Sharia Islamique (Loi) et la même loi est valable pour toutes les terres que les Musulmans ont conquises par la force, parce que durant la période des conquêtes (Islamiques), les Musulmans ont consacré ces terres aux générations musulmanes jusqu'au jour du Jugement...."
La Charte reconnaît donc conquêtes et partage !!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter