Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Mohamed Ghariani en prison et les terroristes en liberté


14 Février 2015

Parce qu’il s’est montré en public, Mohamed Ghariani retourne en prison pour quinze jours. Règlement politique ou excès de zèle d’un juge sans scrupule ?


Mohamed Ghariani avec Hafedh Caïd Essebsi en 2013.
Mohamed Ghariani avec Hafedh Caïd Essebsi en 2013.
Le vendredi 13 février 2015, l’ancien secrétaire général du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) a été condamné par le Tribunal cantonal de Tunis à une peine d’emprisonnement de quinze jours exécutoire dans l’immédiat. Raison de cette arrestation, une décision de justice incongrue en date du 4 février 2015, qui interdisait à Mohamed Ghariani toute apparition publique.

Invité à une émission sur Hannibal TV, ce dernier s’est montré publiquement bravant ainsi une décision de justice ridicule, illégale et totalement anticonstitutionnelle, comme l’a magistralement démontré son avocat Abdelhamid Ben Mosbah. S’exprimant sur Nessma TV, ce dernier a tourné en dérision cette décision judiciaire qui interdit à son client de se rendre dans un hôpital, dans une université, dans une terrasse de café, à plus forte raison de se montrer sur une chaîne de télévision.
      
Le juge qui a pris la décision d’incarcérer Mohamed Ghariani est soit sous influence politique, soit un corrompu par l’un des nombreux affairistes qui contrôlent le pays, soit encore un opportuniste qui cherche à se faire bien voir par les « révolutionnaires » et surtout certains gauchistes qui ont un lourd contentieux avec les nationalistes en général et les destouriens en particulier.

Dans tous les cas de figures, ce juge qui appartient à une corporation dont les méfaits sont incommensurables sous l’ancien régime, n’a pas agi seul et sa décision arbitraire raisonne comme un avertissement à tous les anciens hauts responsables qui entendent exercer leur liberté comme tout autre citoyen. Le message est clair : ou bien vous vous faites oublier définitivement, ou bien c’est la prison !
 
Comme beaucoup d’autres anciens ministres et hauts responsables, Mohamed Ghariani a déjà connu la prison. Juste après le coup d’Etat déguisé du 14 janvier 2011, et à la suite d’une plainte déposée le 9 février 2011 par les fameux 24 avocats racketteurs et corrompus, il a été incarcéré à la prison de Mornaguiya d’où il ne sortira que le 10 juillet 2013. Le 4 octobre de la même année, il a rejoint Nida Tounes au sein duquel il a occupé la fonction de conseiller politique auprès de Béji Caïd Essebsi.

En octobre 2013, dans une interview accordée au quotidien arabophone Al Maghreb, le président de Nida Tounes, Béji Caïd Essebsi a déclaré avoir demandé l’adhésion de Mohamed Ghariani, ancien secrétaire général du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) dissous, à Nida Tounes. « Je respecte Mohamed Ghariani, je connais son parcours, je sais qu’il est propre et qu'il ne fait pas l’objet de poursuites judiciaires. J’ai souhaité qu’il adhère à Nida Tounes parce que je le considère comme un bon élément et il n’est pas interdit que Ghariani soit dans mon parti. », avait alors déclaré l’actuel président de la République.
 
Si Mohamed Ghariani est toujours « propre » et un « bon élément », que fait-il donc en prison, alors que des criminels, des affairistes véreux, des mercenaires du Qatar et de la Turquie, et même des terroristes se promènent librement en Tunisie ?

Lilia Ben Rejeb     

Mohamed Ghariani et sa fille, à sa sortie de prison le 10 juillet 2013.
Mohamed Ghariani et sa fille, à sa sortie de prison le 10 juillet 2013.


           


1.Posté par khaled Essid le 14/02/2015 13:42
la mode est à l’islamisme et au terrorisme; la mode est au narco-trafic et à la contre-bande , la mode est au crime politique et à la bassesse d'esprit , récoltons donc la bienséance du nouvel ordre mondial

2.Posté par khlifa le 14/02/2015 16:45
Chère. Lilia apparemment vous êtes une nostalgique de l'ère benalista. Il faut que désormais on apprends nous les arabes a respecter la loi.on lui a demandé de ne pas se montrer il s'exécute point.maintenant s il juge que cette décision n'est pas juste il a bien le droit de se défendre devant les tribunaux. Ca suffit les passe droit il faut arrêter ce fléau une fois pour toute.

3.Posté par tounsi jamel le 16/02/2015 15:30
il est monté dans le meme vehicule que ali hlioui l'ancien administrateur de la banque nationale agricole il fait l'objet d'un mandat de recherche depuis le 22 janvier 2015 pour cheques sans provisions

4.Posté par Mercure le 17/02/2015 15:23
Le juge a émis une peine excessive , populiste

Des ex-rcdistres, bien plus coupables de malversations et d'abus de pouvoir que Ghariani, se pavanent pourtant au vu de tous dans certains quartiers huppés

Toujours aussi arrogants, toujours aussi riches...

Est ce que Ghariani est plus courageux et plus intègre que d'autres qu'il a été ainsi aussi scandaleusement puni ???

Tout le monde sait que la caste des juges est totalement discréditée et indigne de confiance dans ce pays

et pour cause ... une majorité de ces individus, encore en fonction, ne sont que que de vils collabos du régime benaliste

5.Posté par Yanick TOUTAIN le 18/02/2015 10:42
Votre site donne des révélations précieuses sur le complot de la bancocratie et de la slavoisie mondiales pour perpétuer en Tunisie des salaires divisés par 5 (et par 20 au Cameroun, par 30 au Burkina Faso, Mali etc...)
En particulier concernant le probable chef du réseau des Buttes Chaumont..... des révélations dont rares sont les sites comme Revactu ou Mondafrique qui les reprennent et vous citent...
http://revolisationactu.blogspot.fr/2015/01/terreur-islamofasciste-en-tunisie-et.html
Mais vos positions absurdes sur les dictatures de Ben Ali et de Bourguiba font tache.... et ne respectent pas la vérité
++++
"Juste après le coup d’Etat déguisé du 14 janvier 2011"
+++
.... laisser écrire cela.... fait le jeu des terroristess et de leurs employeurs......
Les Tunisiens ont réalisé une REVOLUTION le 14 janvier 2011.... une révolution qui leur a été VOLEE presque aussitôt à cause de la trahison de la formoisie (aidée par les FAUX révolutionnaires de France.... Besancenot and Co.... pour empêcher la mise en place de l'HUMANOCRATIE)
La Franceàfric a remplacé la tyrannie Ben Ali par la tyrannie Ennahdha...... mais n'a en aucune manière tenter de renverser son PANTIN.....
La chute de Kadhafi s'est produite quand les âneries de celui-ci ont permis aux forces impérialistes de prendre le contrôle de la révolution.........
Au lieu d'appeler à de VERITABLES COMITES POPULAIRES et à la désignation de DELEGUES REVOCABLES...... conformément à ses prétentions passées.... Kadhafi.... s'est mis à MENACER son complice Sarkozy de révélations...... concernant les financements criminels.......
... et son complice l'a fait assassiner......

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter