Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Mon général, dites-nous toute la vérité, sinon fermez votre gueule


8 Octobre 2013

Tunisie : De sa prison, Ali Seriati vient d’affirmer que les snipers sont venus de l’étranger. Même s’il s’agit d’un secret de polichinelle, cette déclaration confirme notre thèse, à savoir que la « révolution du jasmin » n’était ni spontanée, ni pacifique, qu’il s’agissait d’un grand complot contre la Tunisie. K.R, qui préfère garder l’anonymat, nous a adressé cette lettre écrite en arabe, en réplique à l’interview que le général Ali Seriati vient d’accorder au journal Attounissia. La voici traduite par nos soins.


Mon général, dites-nous toute la vérité, sinon fermez votre gueule
Je suis un fidèle lecteur de Tunisie-Secret, dont j’apprécie beaucoup le courage et l’objectivité. Je vous prie de bien vouloir publier ma lettre au général Ali Seriati, par rapport à sa dernière interview qui a été publié dans Attounissia, le 7 octobre dernier.
  
Mon général, j’avais et j’ai toujours un grand respect pour vous. Je suis de la Maison, et même si je n’ai pas eu votre grade, je sais exactement ce qui s’est passé en décembre 2010 et en janvier 2011. Enfin, il ne s’agit pas de grade mais de patriotisme et de vérité.

J’ai lu votre dernière interview et je vous avoue qu’elle m’a énervé. Franchement, il est temps de dire aux tunisiens toute la vérité, sinon vous fermez votre gueule à jamais, comme le général Rachid Ammar qui, après avoir confié la sécurité de la Tunisie aux Saints et annoncé la somalisation de notre pays, a choisi la désertion et le refuge à Sayada.

Vous parlez « des tiers » qui sont sortis de djebel Chaambi, où ils se cachaient depuis 2008, et de « personnes civiles » qui ont semé la peur et la panique dès le début des événements. Vous dites que ce sont ces individus qui ont semé la zizanie entre les citoyens et les forces de l’ordre à Tala et Kasserine. Vous dites que leurs armes sont de calibre 7,62, le même calibre des individus qui ont tué nos compagnons soldats à Chaambi il y a quelques mois.

Ce qui me fais de la peine et m’énerve c’est que vous êtes moins courageux qu’Abdessalem Jerad, qui a affirmé dernièrement que Ben Ali n’a jamais donné d’ordre pour tirer sur les manifestants. Pourquoi vous ne dites pas clairement que les snipers qui ont tué nos compatriotes à Tala et Kasserine sont des terroristes qui appartiennent à Al-Qaïda Maghreb et qu’ils ont agi sous les ordres d’un Etat du Golfe arabe ? Pourquoi vous ne dites pas clairement que d’autres snipers qui ont bougé à Tunis et ailleurs étaient des mercenaires qui agissaient pour le compte d’un pays occidental ?

Ce qui m’a énervé le plus c’est que vous parlez encore de révolution, alors que vous êtes très bien placé pour savoir que notre pays n’a pas connu de révolution mais un complot fabriqué par deux pays occidentaux et un émirat du Golfe, dans lequel les islamistes ont joué un rôle très important sur le terrain, ainsi que d’autres opposants dont Chokri Belaïd, Mohamed Brahmi et Hamma Hammami. Vous savez très bien mon général que le 14 janvier a été un coup d’Etat en bonne et due forme.

Ce qui m’a énervé aussi c’est que vous ne dites pas que vous avez été piégé par les Services d’un pays occidental ami qui vous ont convaincu d’obliger par tous les moyens le président Zine el-Abidine Ben Ali de quitter, d’abord le palais de Carthage, ensuite la Tunisie. Vous ne dites pas que le général Rachid Ammar vous a laissé faire jusqu’à la fin, avant de suggérer à Ridha Grira de vous arrêter. Dans cette affaire, il y a eu plusieurs traîtres : le général Rachid Ammar, vous-même, Ridha Grira et un homme d’affaire puissant par l’argent et par ses relations avec une grande puissance occidentale. Vous, mon général, et Ridha Grira, vous êtes les moins coupables, non pas parce que vous avez fait éviter un soi-disant bain de sang imaginaire, mais parce que vous étiez manipulés sans même vous en rendre compte. C’est pour cette raison que vous êtes tous les deux en prison, et pour longtemps, et que le général Rachid Ammar et K.E sont en liberté malgré les crimes qu’ils ont commis et dont ils sont responsables.

K.R, Officier de l’Armée Nationale, mis à le retraite.  

 
 


           

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Léon le 16/10/2013 09:02
@Volvert: Mes sincères excuses. Le tout c'est que je commence à avoir sérieusement marre d'un peuple (et surtout d'intellos) que l'on manipule à merci sans qu'ils ne s'en rendent compte. Je trouve que tout message cache une information importante.
Par exemple, dans le livre de Leila Ben Ali sur le départ du 14 janvier, un passage est passé de manière anodine malgré la certitude qu'il a été filtré refiltré pour censure et passé aux peigne fin par les sionisants du monde entier sous prétexte de raison d'état. Un passage auquel personne n'a porté d'intérêt et dans lequel elle décrivait les brigades à l'aéroport. C'est lorsqu'elle a parlé d'une brigade d'origine inconnue. Il faut être naïf pour penser que Ben Ali ne connait pas ses brigades. Mais il voulait certainement alerter les plus alertes de son peuple. Il s'agit certainement d'une brigade étrangère à notre pays.
Ma déformation professionnelle fait que je me pose les questions idoines par pur raisonnement logique. Loin de moi l'idée de me faire l'exégète mais même en terme d'exégèse, je vais vers l'essentiel.
Quant à Brahmi et Belaïd, il va de soi que je respecte leur mémoire. J'ai juste appelé à relever ce passage qui les concerne, car il m'a semblé étonnant à un point tel que j'en étais à me demander si c'était pas le message que voulais passer ce KR pour le peuple averti.
Encore mes excuses si je t'ai offensé. Aid Mabrouk.
Amitiés.
Léon.

25.Posté par volvert le 09/10/2013 22:00
Il serait convenable, Léon, de ne pas traiter d' "imbéciles qui ne savent pas lire", tous et toutes les personnes qui n'ont pas eu l'heur de braquer le regard sur le passage où sont nommés messieurs Belaid et Brahmi.
C'est toujours, en revanche, une manie des tenants de la religion que de s'introniser meilleurs exégètes. Et, cette manie peut induire à l'imbécilité, dans les cas les moins graves.
Ces deux hommes ont été assassinés, et les responsables sont "introuvables". Au moins, faute de rendre justice, ayons quelques égards, et respectons leur mémoire.
Vous semblez savoir mieux que personne le pourquoi du comment, d'autres peuvent seulement chercher à comprendre les évènements qui secouent le pays.

24.Posté par Abdel Rahim le 09/10/2013 21:53
Un peu gros d'essayer de nous faire avaler cette chac-chouka où l'on trouve mêlés dans la même sauce Al-Kaida, les islamistes, deux pays occidentaux( lesquels, puisque vous semblez le savoir ?), un pays du Golfe ( lequel? ) et pour terminer l'assaisonnement, vous y ajoutez Chokri Belaid, Mohamed Brahmine et Hamma Hammami. Très logique, n'est-ce pas ?!

23.Posté par Zoubaier Al Abidi le 09/10/2013 18:37
KR Mes respects en tant qu'officier et vous resterz officier même après votre mort (après longe vie).
Mais SVP vous devrez demander pardon pour un militaire supérieur à votre grade et ne pas dire ( sinon vous fermez votre gueule à jamais, ) la première phrase au titre de permission 24x36 est le respect envers ......, l'article 1 des statuts de l'Armée Belge le chef est toujours chef même pendant ..... et même après sa mort. Le Général Sariati restera le Général Sariati et s'il a profité il serait Général de Corps d'Armée et non pas Général de Brigade depuis 1990 ou d'autres sont Colonel ou Lt-Colonel durant cette date? Déjà le seul qu'il n'a pas de photos dans les archives des médias à part celle ou il parle au téléphone
Il était parmi l'élite et il n'a jamais fait du mal et il va toujours vers la rééducation. Je l'avais connu de près du grade Capitaine à l'EMAT jusqu'au grade Colonel. Il a obligé ZABA de quitter le pays et a évité la Tunisie un bain de sang voir ce qui s'est passé et se passe encore en Libye, Yemen, Egypte et Syrie et comparé nos victime (morts et blessés dont la plus grande partie dans les prisons) pire encore comparé ce qui est incendié ou volé . Notre Premier leçon durant la FCB Un militaire doit appliquer les ordres des suéprieurs sans commentaires ni rouspétances. Général Sariati n'a tué aucun et a assisté à des réunions de crises comme les autres mais pourquoi lui seul paie la facture. Pourquoi il ne veut pas parler maintenant c'est pour le bien du pays surtout dans la conjoncture actuelle .... Que Dieu soit avec le Général Mohamed Ali Sariati pour qu'il sera libéré très prochainement pour rejoindre sa famille et surtout son Père âgé de plus de 90 ans. Le jour ou il sera libre et je suis en vie je me rendrai chez lui et je me présente en garde à vous et je dis ex......... mle ......... cie......... bataillon ....... à vos ordres mon Général.
Je suis à la retraite ........ à/c 01/01/93


22.Posté par lotfi le 09/10/2013 15:59
Ce qui est sûr c'est que des personnes innocentes qui sont dangereuses pour le pouvoir actuellement en place sont des derrière les barreaux afin qu'elles ne parlent pas et que d'autres, coupables, sont en liberté car elles ont fait allégence à ennahdha. Complot, oui il y en a eu, on ne peut plus en douter. Si ridha grira, ali seriati et bien d'autres comme adel tiouiri que beaucoup de gens ne connaissent pas mais qui était un fidele parmi les fideles au ministere de l'intérieur et dit on, un honnête homme, c'est qu'il y a forcément anguille sous roche. Ce qui est sûr aussi, c'est que kamel eltaief, n'est pas si propre que ça dans ces affaires, c'est l'homme de main tunisien des américains en tunisie. En tout état de cause, et quoi qu'il en soit, patience, la vérité surgira un jour ou l'autre, mais espérons qu'il ne sera pas trop tard à ce moment là. Beaucoup de personnes auront des comptes à rendre au peuple tunisien qui demande la vérité sur toute cette affaire. (Ben ali a été emprisonné dans le luxe d'un palais en arabie et il lui a été interdit de parler..... ça en dit long sur les wahabites qui lui font du chantage, a t il le choix, s'il ne veut pas mettre la vie de son fils en jeu?)

21.Posté par volvert le 09/10/2013 10:31
On nous a chanté les louanges d'une armée tunisienne républicaine. Elle était descendue dans les rues pour contribuer au maintien de l'ordre, et protéger certains lieux, comme le ministère de l'intérieur, ce nid de barbouzes et de tortionnaires dont les méfaits resteront à l'abri de toute recherche de la vérité sur les forfaits accomplis du temps de la dictature.
Ainsi, on peut mieux comprendre les promotions, mutations et autres mises à la retraite, au sein de cet honorable corps.
Ne peut-on craindre, encore, un noyautage de l'armée à l'image de toutes les institutions du pays? Où est-ce déjà fait?

20.Posté par Wided le 09/10/2013 10:07
C'est qui l'homme d'affaire puissant K.E ? Kamel Eltaïef ?

19.Posté par filou le 09/10/2013 10:04
C'est une habitude chez vous de choisir des titres accrocheur, vous voulez faire comme le canard enchainé. Je pense pas que K.R vous a dit de mettre ce titre. il vous a envoyé une lettre en arabe et vous l'avez transformé en article avec un titre choc. Grande gueule, ferme ta gueule, casse gueule, je sais que c'est le langage des militaires en Tunisie ou en France. De là à en faire un titre??? bon à part le titre volontairement provocateur KR innocente son général Seriati de façon très machiavilique. Ce type a pesé chaque mot et son but en définitive est triple : Ali Seriati n'a tué personne, c'est plutot les snipers venus d'ailleurs, Ali Seriati a sauvé ben Ali de la mort, Ali Seriati a sauvé la Tunisie. Très fort le mec à la retraite !

18.Posté par Candide le 09/10/2013 09:04
Je suis un homme d'une autre maison, dans un pays démocratique.

Je constate que les bavards retrouvent la parole près de deux années après les événements. Désolé de leurs dire à l'un et à l'autre que leurs témoignages tardifs n'ont que peu d'intérêt.

Moi aussi, ce qui m'énerve, ce sont ces accusations "gratuites" tant qu'elles n'ont pas été prouvées. Il est facile d'accuser, n'importe qui peut le faire. De là à être crédible, c'est une autre histoire.

Comme beaucoup, j'ai mes propres convictions, mais elles n'engagent que moi et je ne cherche à convaincre personne. Je connais parfaitement le langage des militaires " diffusion restreinte, confidentiel défense, secret défense, très secret défense, etc". Ce parapluie permet de cacher la vérité, et de faire passer sous le sceau du secret, tous les messages de désinformation de masses.

CONCLUSION : sans intérêt, on attend les preuves

17.Posté par Léon le 09/10/2013 07:27
Il y a un passage qui a retenu mon attention et apparemment pas celle des imbéciles qui ne savent pas lire. Une information, à mon gout, Très importante et qui est peut-être le seul message que voulait faire passer intelligemment KR. C'est celle qui concerne Belaïd et Brahmi. Ces deux personnes étaient tellement inconnues au bataillon que je m'étais toujours demandé pourquoi spécialement eux, ont été visés.
Peut-être que des vérités commencent à se dire et que le peuple tunisien comprendra un jour comment il a été manipulé et en sera complètement coi. Quant au Gal Sériati, je pense en effet qu'il est otage, et pense aussi que c'est un patriote qui a protégé son président jusqu'à la dernière minute (mais je peux me tromper).
En tous les cas, si l'on en est là, c'est AVANT TOUT par la faute de notre peuple que j'invite encore une fois à lire le VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

16.Posté par Aly le 09/10/2013 01:59
On ne dit pas fermez votre gueule a un serviteur de l'Etat surtout un Général , il y a un minimum de politesse ... L'un des maux de la Tunisie actuelle est l'impolitesse et la bassesse du niveau , je ne suis ni admirateur de Mr Seriati ni quelqu'un qui le déteste , il a sa part de vérité et il en sait des secrets ... Mais adressons nous a lui avec politesse , plus personne n'est respecté dans ce pays ou quoi ??

15.Posté par Mouchahid le 09/10/2013 01:20
Je ne suis pas un homme de la Maison comme dis cet officier, mais je pense qu'il aurait dû mettre son nom, sinon ne pas intervenir. Cela étant dit, sa lettre a plusieurs sens. Je l'ai lu plusieurs fois et je crois qu'elle est plutôt favorable à Ali Seriati. Ce K.R est très intelligent.

14.Posté par Taref Ellel le 09/10/2013 01:16
cest un grand patriote.il a tavailler dur pour la tunisie-rien que pour la tunisie mais dommage que les tunisiens ne le savent pas.rabi maak ya siiiid

13.Posté par Sariati Samir le 09/10/2013 01:15
quand on veut changer le cours de l'histoire , certaines personnes deviennent offensives. a bon entendeur....

12.Posté par Hager Ben Cheikh Ahmed le 09/10/2013 01:14
parce que vous pensez qu'on l'a laissé? qu'on l'aurait laissé parler? je suis sidérée de voir comment les gens émettent des jugements de valeur, sans fondements, sans preuves, sans conviction!

11.Posté par ddd le 09/10/2013 01:13
les terroristes impliquer dans l'assassina des manifestants en Syrie ont avoué qu'ils avaient des ordres pour tuer les manifestants pacifiques pour stimuler une tuerie commise par le pouvoir, le même scénario de la révolution arabe a été copiée dans tous les pays de la résurrection arabe.

10.Posté par Sariati Samir le 09/10/2013 01:11
pour certaines personnes, la bassesse n'a pas de limite. quoi de plus explicatif que ce titre...... jusqu;a present le general sariati a toujours dit la verite et s'il n'a pas encore tout dit c'est tout simplement pour des raisons d'etat. comment parler en etant derriere les barreaux??? la personne qui a ecrit cet article repete a plusieurs reprises qu'il est enerve. enerve de quoi???? de ne plus avoir zaba a ses cotes ou alors enerve de la verite ????malla mostawayet. vous faites honte.

9.Posté par Ramzi Zouaghi le 09/10/2013 01:10
Dans de telles circonstances, je me pose toujours les deux mêmes questions:
1/ Pourquoi publier cet article maintenant?
2/ à qui profite cet article?

8.Posté par Chokri Boulares le 09/10/2013 01:08
Se moins que rien se permet de dire au général Seriati de fermer sa gueule, alors qu' il y'a qq années il n’aurait même pas osé prononcer son nom, espèce de chien le général sera blanchi mais toi tu restera un minable

7.Posté par Mohamed Habib Jaouadi le 09/10/2013 01:07
Beaucoup d'énigmes entourent ce 14 Janvier !

1 2
Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter