Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Mondher Zenaïdi présente sa candidature aux présidentielles


21 Septembre 2014

C’est lundi 22 septembre à 10h que M.Zenaïdi annoncera sa candidature aux élections présidentielles. Pour certains, c’est la candidature de trop qui va éparpiller encore plus l’électorat destourien. Pour d’autres, c’est le candidat qu’il faut pour rassembler au-delà des électeurs destouriens.


Mondher Zenaïdi, le candidat aux élections présidentielles qui vient remettre en cause le partage du "gâteau" entre les adversaires du jours et frères de la nuit !
Mondher Zenaïdi, le candidat aux élections présidentielles qui vient remettre en cause le partage du "gâteau" entre les adversaires du jours et frères de la nuit !
Il a finalement franchi le Rubicon. C’est demain lundi 22 septembre 2014, à 10h du matin, au siège de l’ISIE, que Mondher Zenaïdi présentera officiellement sa candidature aux prochaines élections présidentielles. Il sera accompagné de son équipe nouvellement constituée et d’un certain nombre de ses supporters.

Depuis son retour en Tunisie après trois ans d’exil en France, et après l’accueil triomphale qui lui a été réservé à l’aéroport de Tunis-Carthage, Mondher Zenaïdi n’a pas arrêté de consulter ses nombreux amis, qui vont des orphelins de l’ex-RCD aux déçus de la gauche prolétaire, en passant par les désenchantés de Nida Tounes.

Il a également discuté avec quasiment tous les grands chefs de partis et personnalités politiques que compte le pays, à l’exception de Rached Ghannouchi, Mustapha Ben Jaafar et Moncef Marzouki. A savoir Kamel Morjane, Béji Caïd Essebsi, Hamed Karoui, Abderrahim Zouari, Hamma Hammami, Mohamed Jegham, Mustapha Kamel Nabli, Samir Bettaïeb, Mohamed Ghariani…

Selon des sources proches de Mondher Zenaïdi, ce dernier ne se mettra sous la bannière d’aucun parti, malgré les sollicitations des uns et des autres. Il se présentera en tant qu’indépendant, précisément pour ratisser large. Autour de lui, beaucoup d’anciens ministres de l’ère Ben Ali, ou plus exactement les meilleurs d’entres eux. Les plus technocrates comme diraient certains.

La candidature de Mondher Zenaïdi n’est une surprise pour personne. Le message était parfaitement clair après l’accueil très chaleureux qui lui a été réservé dès son arrivée à Tunis le 14 septembre dernier. Un accueil qui ressemble à bien des égards à celui qui a été réservé à Rached Ghannouchi, le 30 janvier 2011. C’est l’un de ses plus proches amis resté en France qui lui a organisé ce retour triomphale et qui l’a convaincu de démarrer sa campagne électorale dès son arrivée à l’aéroport de Tunis-Carthage, car Mondher Zenaïdi hésitait entre un retour discret et humble, comme le lui avaient conseillé beaucoup de ses amis, et un retour populaire et médiatisé.

Maintenant qu’il est officiellement candidat aux élections présidentielles, Mondher Zenaïdi va devoir avoir les reins bien solides. Une campagne de dénigrement menée par la soldatesque d’Ennahda et du CPR, mais aussi par quelques zélotes de Nida Tounes, a déjà commencé. Le 15 septembre dernier, sur Mosaïque FM, Khemais Ksila a laissé entendre que Mondher Zenaïdi n’en a pas fini avec la Justice et que les affaires dont il a été blanchi et acquitté sont insignifiantes par rapport à d’autres dossiers !

Khemaïs Ksila est allé encore plus loin dans la stigmatisation du candidat qui vient concurrencer directement le leader de Nida Tounes, Béji Caïd Essebsi. Selon lui, c’est Ben Ali en personne qui serait derrière le retour de l’ancien ministre Mondher Zenaïdi. Il a affirmé que ce dernier était en contact avec le « reclus de Djeddah » par skype. Les calomniateurs de Mondher Zenaïdi vont devoir accorder leurs cordes car, pour d'autres adversaires de ce candidats génant, il serait le poulain d'Ennahda!  

Nous ne savons pas si cette « information » est vraie ou fausse, mais nous savons en revanche que Khemaïs Ksila était en contact permanent avec son « ami » Mondher et qu’il le rencontrait à chaque déplacement à Paris. Nous savons aussi que via ses gendres Sakhr el-Materi et Slim Chiboub, généreux donateurs de Nida Tounes et d'Ennahda, Ben Ali et son épouse avaient déjà fait leur choix depuis fin 2011 ! Ils ont peut-être changé d’avis depuis, mais est-ce le cas des multimilliardaires Sakhr et Slim, qui sont respectivement réfugiés à Doha et à Dubaï ?

Lilia Ben Rejeb


           


1.Posté par MBA le 21/09/2014 14:44
Il n'as pas affronté la justice, il ne peut devenir président

2.Posté par JOHN WAYNE le 21/09/2014 20:44
POURQUOI LA RUSSIE DOIT ABSOLUMENT UTILISER L’ARME NUCLEAIRE (1)
Mon récent voyage en Russie, un cadeau de mon fils qui est haut cadre à Londres, m’a permis de faire le point sur la situation de guerre froide qui existe dans le monde depuis l’immolation d’un repris de justice transformé en martyr d’un régime abusif par un peuple alliant élégamment stupidité profonde et mentalité coloniale de vénération des occidentaux.
La révolution Tunisienne a été révélatrice pour le monde. Elle a démontré que les Tunisiens cultivaient depuis des décennies une mentalité coloniale malgré les deux grands leaders dont la Tunisie bénéficiât pendant six décennies.
Des scènes au lendemain du 14 Janvier 2011 montrant des gourous du sionisme comme John McCain et Joe Liebermann ou encore Hillary Clinton, débarquer en grandes pompes à l’aéroport de Tunis Carthage ont placé les Tunisiens au même rang intellectuel que les Chiites qui applaudissaient l’entrée des soldats de George W. Bush a Baghdâd, ou les membres du nouveau gouvernement Irakien faisant la courbette a Paul Bremer ou à Paul Wolfowitz.
Les traitres et les ingrats du monde Arabe se ressemblent comme deux gouttes d’eau.
C’est un soir d’été orageux à Moscou et après avoir passé des heures devant le petit écran dans ma chambre d’hôtel que je me suis rendu compte de la gravité de la situation dans laquelle le monde était soudainement plongé.
Somnolant sur mon fauteuil tout en sirotant un Johny Walker frappé, je me suis réveillé aux éclats de voix de l’interview d’un ancien ambassadeur Américain à Moscou du temps de la guerre froide.
Celui-ci dit d’un air sombre : « La guerre froide a été recréée par nous les Américains. Nous avons traité les Russes comme des perdants et avons poussé nos capacités militaires jusqu’à leurs frontières. La Russie s’est réveillée à cause de nous ».
Les Russes sont un peuple qui a souffert dans l’histoire. Cette souffrance se retrouve chez les Moscovites qui sont des gens hospitaliers mais pessimistes et même aigris. Les Russes sont un peuple humble et modeste. Ils ne croient pas en la supériorité des races. Ce caractère de modestie et de passé de souffrance explique pourquoi les Russes ne sont pas un peuple impérialiste ou colonialiste comme il en est des occidentaux.
Et ce matin, en lisant des articles et des informations que des amis à travers le monde mon envoyé par internet, je suis persuadé d’une chose : La Tunisie court un danger de destruction imminente et seule l’intervention militaire des Russes dans le monde peut sauver le monde Arabe.
Un des messages que je lis en ce moment m’a été envoyé d’un de mes contacts Libyen au Caire. Un homme très proche de la famille du Colonel Kadhafi.
Il me fait part d’un pont aérien organisé par le Qatar depuis des mois entre la ville de Doha, et celle de Lattaquié en Turquie, et ayant comme destination finale la ville de Misrata. Le Qatar mobilise des centaines de millions de dollars en armes de précision et en fournitures militaires diverses.







3.Posté par JOHN WAYNE le 21/09/2014 20:45
POURQUOI LA RUSSIE DOIT ABSOLUMENT UTILISER L’ARME NUCLEAIRE (2)
L’homme qui se trouve être l’ennemi numéro deux du monde Arabe après l’émir Al Thani est un soi-disant philanthrope et gérant d'une organisation des droits de l’homme et de charité internationale nommée « Al Karama» et dont le siège se trouve à Genève.
Son nom est Abdul Rahman Al Nuaimi.
Il serait en charge de la gestion des gazo-dollars destinés aux groupes terroristes qui détruisent en ce moment le monde Arabe. Il se trouve que cet homme dont le visage évoque celui d’un épervier, a une affection particulière pour Ansar Al Chariaa.
Ansar al Chariaa contrôle aujourd’hui environ 90% de la Libye y compris la ville de Tripoli, même si les Emirats ont procédé à des frappes aériennes symboliques des quartiers environnant l’aéroport.
Les milices islamistes Libyennes renforcées par des milliers de Djihadistes Syriens ayant quitté la Jordanie par bateau pour la ville de Benghazi sont aujourd’hui invulnérables.
Les armes transférées à Misrata par le Qatar sont celles qui font la liste des articles de guerre achetés par le Qatar grâce à un contrat avec Raytheon de milliards de dollars. Elles incluent les fameux missiles TOW qui peuvent pénétrer et détruire les plus épais blindages des tanks Américains ou autres, mais aussi des missiles portables sol-air de récentes générations. Des espèces de Stingers nouveau modèle dont la portée et la charge explosive sont améliorées.
Une Libye dont les milices islamistes disposent d’un armement de guérilla sophistiqué signifie que la scène que j’ai décrite dans mes articles ou les hommes de DAECH hissent le drapeau noir salafiste sur le Palais de Carthage devient une possibilité au terme de plusieurs années de guerre en Tunisie, des attaques terroristes de grande envergure, et un gouvernement Tunisien infiltré de l’intérieur par des hommes politiques islamiste loyaux au Qatar comme des termites dans un baobab.
La Russie est pays qui dispose d’un arsenal nucléaire varié. Il comprend des bombes nucléaires conventionnelles et des bombes à hydrogène. Ce pays est surtout riche en un arsenal de cerveaux qui ne sont égalés nulle part ailleurs dans le monde, ni à la NASA ni à l’OTAN.
Il est grand temps que cette puissance respectable et loyale aux Arabes mette fin aux provocations qui lui sont directement adressées depuis la Perestroïka.
Une ville comme Derna ou sévissent des milices islamistes sanguinaires ayant pour passetemps préféré de décapiter des noirs avant de laisser leur corps démembrés aux fourmis du désert serait la ville idéal a frapper.
Car il faut donner l’exemple et montrer au monde que les complots odieux des ..... machiavéliques se cachant derrière des bureaux des Universités Américaines de haut niveau doivent cesser et ne servent pas le monde en stabilité, ni en prospérité, ni en promotion de la démocratie, mais qu’ils ne servent qu’Israël devenue une puissance ..... du Moyen Orient.
Les Russes ont récemment testé leur nouveau missile Iskander dont une version inferieure devrait être livrée à l’Algérie incessamment.
Le nouveau Iskander peut être lancé d’un sous-marin naviguant dans les profondeurs de la Méditerranée. Sa précision est telle qu’il ne peut rater sa cible que de 30 centimètres.
Un champignon atomique sur la ville de Derna dont les salafistes sanguinaires, lâches, et dégoutants seraient soufflés en poussière serait justice pour les victimes de l’islam dans le monde.
Des victimes qui incluent le martyr Kadhafi dont le désert ronge le corps dans une fosse sans pierre tombale.
Mais aussi tous ces Patriotes Tunisiens qui comme Bourguiba ont consacré des vies entière a l’édification d’une nation moderne que son peuple ingrat et aussi hideux que les visages des hommes de DAECH, ne méritait guère.
La vermine doit être pulvérisée de ce monde et la Tunisie doit recouvrer sa grandeur et son prestige.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement


4.Posté par ghayour le 22/09/2014 14:35
Pour le bien de la Tunisie, faisons que Nida Tounès soit majoritaire au Parlement et que Mondher ZENAIDI soit Président à Carthage

5.Posté par Holya le 22/09/2014 15:58
Pouvez vous juste faire un article sans le pimenter de sakher El materi

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter