Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Naoufel Ouertani complice de la menace de mort contre Maya Ksouri


20 Février 2015

Dans une vidéo diffusée sur Internet, un individu a menacé la journaliste Maya Ksouri en tenant dans les mains un Kalachnikov et en proférant contre elle des propos odieux. Cette crapule intégriste qui vit en Italie réagissait à une émission télévisée lors de laquelle Maya Ksouri avait tenu tête à une autre crapule intégriste que l'humoriste Naoufel ouertani a eu l’insolence d’inviter.


Naoufel Ouertani, prototype de la nouvelle génération de "journalistes" qui se moque des Tunisiens et insulte leur intelligence.
Naoufel Ouertani, prototype de la nouvelle génération de "journalistes" qui se moque des Tunisiens et insulte leur intelligence.
La jeune crapule intégriste proférait ses menaces à visage découvert. Il n’a rien craindre : au pays de la « révolution du jasmin », les criminels, les violeurs, les psychopathes, les voyous, les voleurs, les trafiquants, les intégristes et mêmes les terroristes agissent en toute impunité. Ils ne craignent ni les forces de polices, ni la prison. Certains psychopathes se font même inviter sur les plateaux de télévision pour amuser la galerie et exciter des jeunes en manque de sensations fortes.

C’est le cas d’un certain Mohamed Kalfallah, membre du bureau exécutif d’un syndicat d’étudiants islamistes. Il y a quelques jours, Naoufel Ouertani l’a invité à son émission débile et populacière, où défilent la nouvelle « intelligentsia » tunisienne en manque de visibilité et de célébrité. Le plus triste, c’est de voir assis côte à côte des voyous de quartier et des « intellectuels », d’anciens ministres et de futurs terroristes, des policiers en acte et des criminels en puissance. Le plus affligeant, c’est que de braves gens acceptent de participer à ce genre de shows vulgaires, abrutissants et avilissants aussi bien pour les participants que pour les téléspectateurs.

Lors de cette émission sur El-Hiwar Ettounsi, animée par un humoriste et un agitateur et non guère par un journaliste, cette crapule intégriste, Mohamed Kalfallah s’est déchainé contre deux autres invitées au même titre que lui : la comédienne Amal Alouane et l’avocate-chroniqueuse Maya Ksouri, connue pour son courage politique et son combat sans concession contre la confrérie des Frères musulmans en Tunisie, qui se fait appeler Ennahdha. Cette crapule intégriste a injurié, calomnié et diffamé ces deux dames sous le regard amusé de Naoufel Ouertani.

Comme toujours, Maya Ksouri n’a pas été intimidé par la vulgarité et les injures de ce voyou de quartier, Mohamed Kalfallah. Elle s’est bien défendue en mettant le doigt là où ça fait mal, à savoir que sa haine du genre féminin cache en réalité sa frustration sexuelle, voir même, selon nous, son homosexualité refoulée. D’où la réaction violente et menaçante de son alter ego, un certain Bassam Bacha, émigré en Italie qui s’est fait filmé avec un Kalachnikov, promettant de s’occuper bientôt du cas de Maya Ksouri ! Qu'attendent les autorités tunisiennes pour demander l'extradition de ce terroriste, et qu'attendent les autorités judiciaires italiennes pour arrêter ce criminel ?  
    
L’humoriste et agitateur Naoufel Ouertani n’est pas à son premier coup. Profitant de la faiblesse de l’Etat, de la passivité de la HAICA et d’une liberté d’expression mal comprise, il a plusieurs fois invité des rebuts de la société tunisienne, leur conférant ainsi une certaine notoriété et notabilité. Les cas les plus connus sont Mohamed-Amine Agrebi alias Recoba, et Imed Deghij, tous les deux invités à son circus télévisé, Labbès. Et lorsque des intellectuels respectables commettent l’erreur d’accepter son invitation, il fait tout pour les ridiculiser.

L’un des rares vrais intellectuels à avoir infligé une bonne correction à cet agitateur est Safi Saïd, le 26 novembre 2014. Invité à un débat hautement « intellectuel » et « politique » dans l’émission Klem Eness sur El-Hiwar Ettounsi, Safi Saïd a traité Naoufel Ouertani d’impoli en ajoutant, « Si J'avais été ton père, je t'aurai mieux éduqué [...] Je ne parle de manière respectable qu’aux gens respectables […] Les propos orduriers sont réservés aux ramasseurs d’ordures de ton espèce… Tu es partisan, médiocre et un vendu ».
 
Autrefois, sous le régime de Ben Ali, la liberté d’expression était sans doute absente, mais les télévisions tunisiennes avaient une certaine tenue, un certain niveau culturel et une certaine déontologie. Depuis le coup d’Etat du 14 janvier 2011 qu’on a voulu faire passer pour une révolution, la liberté d’expression existe mais ceux qui en usent et abusent sont d’une médiocrité et d’une vulgarité abyssales. Depuis quatre ans, la responsabilité de ces pseudo-journalistes dans l’abrutissement des Tunisiens dépassent de loin celle d’Ennahdha, dont ils sont d’ailleurs les plus vils serviteurs... comme ils l'étaient pour Ben Ali.
  
Nebil Ben Yahmed

Vidéo de la crapule intégriste menaçant Maya Ksouri :
https://www.youtube.com/watch?v=4OQw0NfKAMg

Vidéo de Safi Saïd infligeant une correction à Naoufel Ouertani :
 https://www.youtube.com/watch?v=UGAWDr8TFnc
 


           


1.Posté par mourad G. le 21/02/2015 08:41
Tout ce qui a été dit est parfaitement exact. J'ai toujours dit depuis une décennie en regardant ce qui se passe en France, pays des "droits de l'homme' que l'excés de démocratie, nuit à la démocratie". C est ce qui est en train de se passer dans ce" zoo" qu'est la Tunisie.

2.Posté par triki.a le 21/02/2015 15:53
les jeunes ignorants qui s'accrochent à une civilisation très archaïque et révolue par manque d'intelligence et de savoir faire technique et scientifique , trouvent que les textes religieux sont faciles à apprendre

3.Posté par sayari R. le 23/02/2015 05:27
À force d'inviter des islamistes...nous commençons à soupçonner les orientations et les directives médiatiques de ce présentateur, génial certes, mais se frotte trop dangereusement aux islamistes...observez sa précipitation pavlovienne, à psalmoder "salla allahou 3alayhi oua sallam", à chaque fois qu'on prononce le mot mohamed ! De surcroît, sa manière de laisser la libre parole à ses invités islamistes ou au ridicule pseudo-fade-humoriste lotfi 3arandèss, de ridiculiser une pyramide tel Mme Maya Ksouri, sans intervenir...est un comportement irrésponsable de sa part...Mme Ksouri, est liée par le réglement légal, éthique et contractuel de l'émission...par contre, ces vouyous se comportent comme primates squattant les arbres de la jungle...Ouertani Naoufel, serait-il un salafiste déguisé ? You're the devil in disguise (Elvis).

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter