Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Pourquoi Slim Riahi est-il si persuadé de devancer Béji Caïd Essebsi ?


22 Septembre 2014

Discrètement, il a mis la main sur quasiment toutes les TV privées, un réseau médiatique dont l’influence sur l’opinion publique sera déterminante au cours des prochaines élections législatives et présidentielles. La question est de savoir à qui profitera politiquement un tel empire médiatique. A son microscopique parti l’UPL, ou à son inavoué allié, Ennahda ?


Slim Riahi, président de l'UPL et propriétaire de Ettounisiya TV, et Nabil Karoui, propriétaire supposé de Nessma TV !
Slim Riahi, président de l'UPL et propriétaire de Ettounisiya TV, et Nabil Karoui, propriétaire supposé de Nessma TV !
Lors de sa prestation à l’émission de Samir El-Wafi, « A celui qui ose seulement », sur sa chaîne Ettounsiya TV, le dimanche 21 septembre 2014, Slim Riahi a imprudemment laissé échapper une phrase à laquelle nos confrères n’ont pas accordé l’importance qu’elle mérite, alors qu’elle dénote en réalité un plan secret dans lequel la main d’Ennahda ne serait peut-être pas étrangère.

Il a laissé entendre que beaucoup seront surpris par les résultats des élections prochaines, et que quel que soit le nombre de voix qu’il obtiendra, il devancera Béji Caïd Essebsi, que certains sondages donnent pourtant pour gagnant ! Pourquoi donc ce jeune affairiste inconnu en Tunisie jusqu’en janvier 2011, est-il si certain de gagner et de battre même le grand Bey de Nida Tounes donné pour grand favori ?

Slim Riahi a-t-il les moyens de son ambition ?

Les cadres et les troupes de Nida Tounes ne devraient pas prendre à la légère un tel message. Et pour cause, il ne s’agit pas tout à fait d’un bluff électoraliste ou de fanfaronnade pour impressionner les concurrents, mais d’un aveu qui trahit son auteur ! En d’autres termes, Slim Riahi a les moyens de son ambition. Les moyens non guère politiques, mais financiers et médiatiques, deux atouts majeurs en démocratie, qu’elle soit arabe, occidentale ou africaine.

Il y a près d’un mois, Tahar Belhassine, propriétaire de la chaîne de télévision  Al-Hiwar, a cédé 45% de ses parts à l’épouse de Sami Fehri, semble t-il pour contrecarrer l’éventuelle interdiction de diffusion par la HAICA de la télévision privée Ettounsiya dont Slim Riahi est l’actionnaire majoritaire. De sources bien informées, le contrat stipulait que les parts en question sont nanties (hypothéquées à la banque) et par conséquent théoriquement incessibles pendant trois ans, durée estimée du paiement, par madame Fehri, de la totalité des parts.

Seulement voilà, l’épouse de Sami Fehri a décidé de céder ses parts à un certains Elyès el-Khouni. Investigation faite, il s’avère que ce dernier est l’un des hommes de main de Slim Riahi ! On ne révèlera pas ici le montant de cette transaction, pas plus d’ailleurs que celle entre Tahar Belhassine et madame Fehri. Cela importe peu. Ce qui est en revanche important à savoir, c’est l’arrière-plan politique de cette affaire.

Le cheval de Troie d’Ennahda !

Tunisie-Secret considère que c’est Ennahda qui tire les ficelles et qui agit à travers Slim Riahi. La secte de Rached Ghannouchi aurait ainsi mis la main sur quasiment toutes les chaînes privées, y compris Ettounsiya TV, qui appartient à Slim Riahi, Hannibal TV, qui appartenait à Larbi Nasra, et Nessma TV dont Nabil Karoui est l’hypothétique propriétaire ! Les frères Karoui seraient encore majoritaires dans le capital de Nessma TV avec 51% des parts, les 49% autres étant réparties entre Berlusconi (35%) et Tarek Ben Ammar (14%).

Pour Hannibal TV dont l’ex-propriétaire déclarait en janvier 2013 que sa télévision a été « La voix du peuple en janvier 2011 », elle est passée sous le contrôle d’un affairiste palestinien proche du mouvement Hamas et serviteur du Qatar. Il s’agit de Tarek Quetada, actionnaire majoritaire d’Hannibal TV depuis sa vente par Larbi Nasra, qui est aujourd’hui candidat aux élections présidentielles !

Pour Nessma TV, son propriétaire Nabil Karoui a été « dépanné » de 4 millions de dinars par Slim Riahi à la suite d’une rencontre « fraternelle », fin 2013 à Paris. Il était alors question d’un projet de partenariat entre les frères Karoui et Slim Riahi, permettant à celui-ci de prendre part au capital de Nessma TV. C’est en vertu de cet accord préliminaire que Slim Riahi a « dépanné » Nabil Karoui de 4 millions de dinars, comme première tranche avant la finalisation du projet de partenariat. Ce projet n’ayant pas abouti, Nabil Karoui a été contraint de donner plusieurs chèques « à encaisser dès que possible » en remboursement des 4 millions de dinars empochés.

Le couple Nabil Karoui-Slim Riahi, marié ou divorcé ?

Déjà en novembre 2013, un communiqué de presse émis par le staff de Slim Riahi indiquait que, «Eu égard à la situation difficile par laquelle passe M. Karoui, il lui a été difficile de rembourser la somme due. Et la question est aujourd’hui en négociation entre les avocats des deux parties afin de trouver une solution à l’amiable pour assurer la restitution de l’argent. Dans le cas contraire, la loi tranchera». Après une année d’attente, Slim Riahi, dont la richesse n'a d'égale que l'avarice, vient de verser trois chèques pour mettre en difficulté Nabil Karoui. Selon des sources fiables, c’est Béji Caïd Essebsi en personne qui est intervenu auprès de Slim Riahi pour faire différer l’encaissement des chèques. Contrairement à Slim Riahi, Béji Caïd Essebsi a au moins le sens de la fidélité! 
 
Moralité, pour connaitre les chances réelles des candidats aux prochaines élections législatives et présidentielles, il ne s’agit pas d’avoir les yeux rivés sur des sondages bidonnés, mais de savoir combien de télévisions ils possèdent ou y sont actionnaire. N’oublions pas le précédent Hechmi Hamdi et sa télévision Al-Mustaquilla, qui a permis à ce guignol d’avoir des « élus » à l’ANC, notamment l’affligeant voyou Brahim Kassas et les fameux « élus nomades » qui changeaient d'un parti à l'autre selon la meilleure offre, comme Hassan Badri, Tarek Bouaziz, Moncef Cherni, Chokri Arfaoui et Skander Bouallègue.
      
Nebil Ben Yahmed
   
   
 


           


1.Posté par JOHN WAYNE le 22/09/2014 16:24
MESSAGE URGENT AU PEUPLE TUNISIEN !

Votre pays court un grave danger destruction !
Depuis les années du Protectorat, il existe une classe de Tunisiens qui s’est opposée au développement et au progrès de notre Nation en s’accrochant à l’Islam et à ses rites. C’est cette classe qui a la veille de l’indépendance s’est opposée aux négociations menées par Habib Bourguiba et ses Patriotes Destouriens plongeant le pays dans une grave crise politique et un début de guerre civile.
Cette même classe est aujourd’hui ressuscitée par des fonds du Qatar et un soutien logistique de la CIA et du MI6 qui remonte aux années 1980.
Celle-ci veut imposer aux Tunisiens un mode de gouvernement fondé sur la Chariaa et copié des régimes rétrogrades d’Arabie et des pays du Golfe qui depuis le début du siècle sont occupés par les empires de Londres et de Washington dans un système de bases militaires contre pétrole.
En participant à la mascarade de la démocratie en Tunisie, vous soutenez et certifiez a jamais dans votre destin l’islamisme et ses Tunisiens travaillant pour le Qatar et soutenus par les lobby sionistes de Washington.
Les Tunisiens des partis islamistes ne sont plus Tunisiens depuis longtemps mais des agents de la CIA et du MI6 bénéficiant de fonds gigantesques déposés dans des banques de Londres et du Luxembourg par leurs sponsors financiers des pays du Golfe.
Ce sont ces mêmes sponsors financiers qui soutiennent le terrorisme islamique dans le monde y compris en Tunisie, par des ponts aériens en armes sophistiquées achetées du Pentagone et des valises de pétrodollars acheminées en avions privés par des hommes d’affaires du Qatar déguisés en gérants d’associations caritatives.
Peuple Tunisien, les islamistes ont déjà infiltré toutes les structures vitales a la Nation Tunisienne moderne et indépendante et travaillent avec acharnement depuis le 14 Janvier 2011 a la création de milices armées des rues et de cellules dormantes Djihadistes dont le but est d’intervenir par la violence en cas de revers politique.
En outre, les islamistes Tunisiens ont créé une pléiade de candidats à la Présidence qui sont fictifs puisque ceux-ci ont signé au préalable des accords avec Rached Ghanouchi dans lesquels ils octroient des dons financiers à Enahdha ou promettent une neutralité politique qui en fait des figurants inoffensifs.
A cette tragédie d’atteinte à la souveraineté et d’effondrement de la Nation dans l’insécurité et la violence, s’ajoute un contexte d’officiers de l’armée nationale ayant signé des pactes secrets avec la CIA dans lesquels ils s’engagent à protéger l’apogée des islamistes en Tunisie.
Peuple Tunisien, en attendant un miracle qui sera un deuxième 7 Novembre, votre seule arme est l’abstention !
Vous êtes d’autant plus puissants que vous avez l’opportunité historique de dire non à cette mascarade fatale à votre pays en traitant ces élections et le complot qu’elles dissimulent par le mépris.
Vous avez aujourd’hui la possibilité de mettre fin à cette tragédie du printemps Arabe comme vous avez eu l’opportunité de mettre le feu à votre pays et au monde Arabe en criant « dégage » a un régime qui était Nationaliste et qui vous protégeait.
Il est encore temps pour vous de dérailler les plans de sionistes machiavéliques des Universités Américaines ayant planifié votre asservissement ou votre destruction en rejetant la mascarade de la démocratie et de l’Islam dans le monde Arabe !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement


2.Posté par Abid Rachid le 22/09/2014 19:46
Qu'est ce qui attend les Tunisiens "victimes de la médiocratie" après les nouvelles élections présidentielles? Un président "Beji" âgé de 90 ans, ou un "Berlusconi" Tunisien âgé de 42 ans, un arriviste!! Ce ne sera pas mieux pour les législatives quand on regarde les sondages : la Nahdha dont on a vu les résultats pendant 3 ans, ou le Nidaâ enfant de Beji et de l'ancienne dictature !!! Décidément la Tunisie et les Tunisiens resteront des pions dans l'échiquier du nouveau système mondial, & je crains le pire : le scénario d'un peuple divisé jusqu'aux armes... Réalité ou pessimisme, laissons le temps au temps puisqu'il n' y' a pas d'action.

3.Posté par takouri mad le 22/09/2014 22:05
tres enchanté par votre parution je suis comme vous j ai réussi a l l etrangé
je suis comme vous mon pere a eté emprisonné 20ans de travaux forcé a gar el meleh
je suis avc vous pour voter a votre parti et si je peux quelque chose ici a paris pour vous je le ferai volontairement et bénévolement
med tkouri
0033606736589
bonne chance

4.Posté par Pascal Piron le 23/09/2014 04:52
Slim Riahi candidat à la présidence de la république Tunisienne; Le secret d'une réussite:

En ma qualité d'investisseur étranger, de Président et copropriétaire de la société RAINBOW MEDIA TUNISIA propriétaire de Ettounssyia TV j'avoue mal comprendre ce déferlement de commentaires désagréables dirigés contre l'honorable Slim Riahi.

Ce brillant fils de juge ou avocat car c'est la dernière version (ce qui est à vérifier) aurait brillamment réussi à l'étranger dans d'honnêtes affaires.

Revenu au pays bardé de diplômes et lesté d'une "Grosse fortune" comme lui-même n'hésite pas à le déclarer serait-il soudainement devenu incapable de renouveler ses exploits pour encore augmenter sa fortune?

Pas du tout et bien au contraire car on ne change pas la recette qui a fait sa fortune.

S'il est toujours Président du prestigieux Club Africain pour avoir "OUBLIE" de provoquer des élections, Il prétend également être le propriétaire de la société Rainbow Media Tunisia LLC et donc de Ettounssyia TV.

La prétendue propriété de cette société et donc de cette télévision lui vaut actuellement une plainte des VRAIS propriétaires pour escroquerie, faux et usages de faux, usage de fausse qualité...

Bien entendu cette plainte rattrapera la société Cactus Prod. et son Administrateur judiciaire, Madame Elhem Soufi Torjemane sans la complicité de laquelle rien n'aurait été aussi facile.

La diffusion télévisuelle prochaine d'une émission consacrée à cette affaire permettra à chaque Tunisien de connaitre le secret de la réussite de Monsieur Slim Riahi...

Rassurez-vous car en 2025 Si Slim a plus de chance d'occuper une cellule en prison que le Palais de Carthage.

Et franchement je m'inquiète pour lui...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter