Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Pourquoi le roi du Maroc n’a pas reçu Erdogan ?


8 Juin 2013

Certains Tunisiens ont vu dans le non-accueil d’Erdogan par Mohamed VI un acte de « courage » et « d’arabisme » ! D’autres ont évoqué des raisons de droit de l’homme compte tenu de la répression des manifestants Turcs. Le Premier ministre turc en visite officielle au Maroc n’a pas été reçu par le roi tout simplement parce qu’il se repose dans son château en Picardie. Mohamed VI, qui a eu droit à un "printemps arabe" taillé sur mesure pour les monarchies, se trouve en France depuis déjà onze jours. Raison de son absence, des soins pour une maladie grave. Ce sont nos confrères d’Algérie 360.com qui ont révélé cette information totalement occultée par la presse de sa majesté. Voici l’article de nos confrères algériens.


Pourquoi le roi du Maroc n’a pas reçu Erdogan ?
Un silence radio, pour le moins troublant, continue d’entourer l’état de santé de Mohammed VI. La presse marocaine a interdiction de faire allusion à ce sujet. Le souverain marocain, absent de son pays depuis quelques semaines, serait en France pour être soigné.

La presse hexagonale, quelques rares titres en tous cas, ont eu le « courage » d’aborder frontalement un sujet «tabou», à même de brouiller la relation diplomatique entre Paris et Rabat. Et c’est ainsi que nous venons d’apprendre que depuis plusieurs jours déjà « le roi du Maroc Mohammed VI se repose dans son château à Betz, situé en Picardie, en France ».

Sa présence n’est d’ailleurs pas passée inaperçue. Des témoins locaux indiquent en effet que « tout le monde à Betz sait que le roi est dans son château. Encore ce matin (Jeudi 6 juin. NDLR) j’ai vu le drapeau du Maroc et une voiture officielle devant la mairie de Betz ». Le château, transformé en un véritable « no man’s land » ressemble à une imprenable citadelle au regard de l’impressionnante armada de gardes lourdement armés qui en défendent l’entrée ainsi que tous les alentours. Il se murmure que Mohammed VI est « gravement malade ».

D’ailleurs, les apparitions télévisées quotidiennes du roi sont inexistantes depuis plusieurs jours dans le royaume alors qu’elles sont une habitude depuis son intronisation. Mais interdiction de parler de la santé du « Commandeur des croyants », cela équivaut à un blasphème au royaume ainsi qu’à la religion. Même les prétendues réformes engagées par Mohamed VI dans le sillage du printemps arabe ne l’ont pas empêché de garder des pouvoirs et des prérogatives quasi divins.

Donc officiellement, aucune information viable quant à son état de santé n’est disponible nulle part. Il n’est toutefois pas utile d’en parler pour s’apercevoir par soi-même que le souverain a pris un coup de vieux et qu’il a anormalement grossi depuis 2009. D’après un journaliste d’El Imparcial, Pedro Canales, Mohammed VI souffre d’une insuffisance rénale ou d’une maladie de foie qui l’obligerait ainsi à se déplacer régulièrement en France.

Pour rappel, fin 2009, le monarque a été placé en convalescence durant cinq jours pour une « infection » qui ne présente « aucune inquiétude sur sa santé », selon la publication, à l’époque d’un communiqué de la Maison royale. Une annonce inédite sur l’état de santé du roi. « Sa Majesté le roi Mohammed VI [...] présente une infection à rotavirus avec signes digestifs et déshydratation aiguë nécessitant une convalescence de cinq jours », avait indiqué le communiqué signé par Abdelaziz Maâouni, médecin personnel du roi et directeur de la clinique du Palais royal.

Une « petite forme » qui obligea tout de même le roi à se déplacer par moment à l’aide d’une béquille. Il n’est pas le seul de sa famille à avoir été hospitalisé en France puisque, ironie du sort, quelques temps plus tard son frère cadet, le prince Moulay Rachid, avait été à son tour « hospitalisé à Paris dans un état sérieux ».

Alors que la presse française n’a pas manqué de diffuser l’information, les journalistes marocains n’ont eu d’autres choix que de parler de la pluie et du beau temps au risque d’être arrêtés par la police marocaine pour « publication malintentionnée d’une fausse information », ou bien « allégations et faits non véridiques ». C’est ce qui est arrivé à certains journalistes marocains qui ont « osé » parler de la santé du roi. Le dossier reste bien sûr à suivre…
Tunisie-Secret.com
Ali Oussi d’Algérie 360.com

 
 


           


1.Posté par izem le 09/06/2013 08:40
Y a une ressemblance frappante entre Alger et rabat!!!

2.Posté par Ali le 09/06/2013 13:56
Et quand est-il de notre ami le Président Bouteflika ? L'omerta dure plus d'un moi ou bien l'Algérie qu'on aime beaucoup on n'en parle pas et on fait réussir l'omerta . Il faut parler des deux cas , l'Algérie et le Maroc sont des pays frères .

3.Posté par Mounir le 09/06/2013 19:12
Il n y a pas de maladie humaine à rotavirus après l'âge de 3 ans à moins que ça soit non pas rotavirus mais retrovirus.

4.Posté par bram le 09/06/2013 22:59
triste sort qui nous est réservé a nous les marocains, dès qu'il s'agit d'une liberté en moins c'est pour nous,
tout le monde peux parler de la santé de notre roi, la france, l'algérie, l'éspagne..,

sauf les premiers concerné : nous les marocains.

concernant nos affaires, les autres pays seraient informés et auraient l'information avant nous,

5.Posté par marekchi le 10/06/2013 09:38
La maladie de Bouteflika est un problèmr purement Algérien et son absence n'a pas de conséquence sur nous car dans cette Algérie, il n' a pas que Bouteflika (que Dieu le guerisse)

6.Posté par marocain le 12/06/2013 15:44
je croyez en ce site tt les infos qu il dit mais je voie que non sur ce sujet nous savons depuis des semaines que le roi est en France pour visite prive alors ce confrère dite journaliste nous rapporte rien mais bien sur des mensonges . vraiment dommage
je peu vous confirmer qu il va très bien

7.Posté par moulay le 13/06/2013 18:44
vraiment n'import quoi , j'aime bien votre imagination

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter