Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Quand la dignité de la Tunisie est bafouée, par Habib Karaouli


1 Juin 2016

L’auteur de cet article semble oublier un certain nombre de points. Primo, les « biens spoliés » saisis et non saisis en Suisse n’appartiennent pas à Ben Ali mais à son entourage et à certain hommes d’affaires qui sont aujourd'hui encore plus puissants qu'auparavant. Secundo, cette procédure de restitution n’a pas été enclenchée pour le bien du « peuple » mais pour le bonheur de certains « révolutionnaires » et de certains avocats étrangers « motivés » par la transparence, la bonne gouvernance et les droits de l’homme, qui se sont rempli les poches grâce à cette procédure. Tertio, la Suisse qui se fait passer pour le pays le plus intègre du monde est en réalité le plus corrompu. Nous le savons depuis les livres de Jean Ziegler.


Depuis le coup d'Etat de janvier 2011, la corruption a quadruplé.
Depuis le coup d'Etat de janvier 2011, la corruption a quadruplé.
J'ai appris à travers la presse que le gouvernement suisse vient de remettre à la Tunisie l'équivalent de 500 000 dinars tunisiens comme avance sur une hypothétique restitution de biens spoliés saisis en Suisse. Tout ça pour ça !!! Après cinq ans de procédures et d'actions en justice, voilà ce que nous récoltons. Assurément moins, j'en suis convaincu, que le montant des frais en procédures engagées Et nous sommes en droit d'en connaître.

Le citoyen tunisien que je suis est révulsé. En est -on réduit à cela ? Comment peut-on tomber si bas et accepter autant de mépris ? Ou est notre sens de l'Etat et notre dignité ? Comment peut-on permettre à un État, qui plus est pas si innocent que cela, de se dédouaner à si bon compte en nous jetant ce montant ridicule ? C'est quasiment de l'aumône A t-on perdu tout sens de la mesure et toute estime de soi? Comment peuvent-ils oser le faire? Et pourtant, ils l'ont fait, sûrs qu'ils étaient que face à un exécutif timoré il n'y avait aucun risque de sursaut d'orgueil.

L'attitude digne d'un État qui se respecte et qui a le souci du statut de ses citoyens commande que l'on rejette avec fermeté ce genre d'offrande, que l'on demande réparation pour l'offense et qu'on le fasse savoir au monde entier pour que cela ne se reproduise plus.
Notre statut en tant que pays libre, fier de ce qu'il est et de ce qu'il représente, respecté et respectueux des autres sont à ce prix.

Habib Karaouli, sur sa page facebook, le 31 mai 2016. 


           


1.Posté par Léon le 02/06/2016 00:57
Les peuples qui demandent le secours des étrangers pour des affaires intérieures n'ont que ce qu'ils méritent: Le mépris de prétendus sauveurs. Le peuple tunisien a mis la main dans la main avec les pays étrangers pour aboutir au coup d'état du 14 maudit. Je ne parle pas seulement des traitres cyber-collaborateurs (dont l'histoire a désormais retenu les noms) mais du peuple lui-même, et en particulier ces pseudo-intellectuels qui pullulent et qui ont l'expression facile. Facilité inversement proportionnelle à leur pertinence et à leur efficacité.
Le rôle que devait jouer le peuple pour les putschistes qui voulaient vider la Tunisie de ses compétences politiques et à leur tête Ben Ali, était de sortir dans la rue et d'obéir aux appels incessants de Al Jazeera et de France 24. Après quoi les lobbies putschistes, appuyés par quelques traitres locaux feraient le nécessaire pour vous en disant que le peuple tunisien a viré Ben Ali. C'est juste un leurre et une technique parce que les traitres ne veulent surtout pas assumer leur trahison. Alors ils la jettent sur le dos du peuple en essayant de lui expliquer que les mouvements populaires étaient spontanées. Lisez qui est Edward Bernays et lisez les recueils de Gustave Le Bon pour comprendre comment on peut se jouer de la spontanéité des foules en se jouant de leur inconscient. C'est un savoir faire américain de longue date.
Ben Ali a été embarqué sous vos yeux et vos applaudissements. Comme le fut jadis le Patriote Moncef Bey sur lequel certains gueux ont même craché sur le cortège lorsqu'il fut conduit par les colons. Plus d'un demi-siècle plus tard Ben Ali revit une expérience similaire. C'est parce que vous êtes un peuple sans aucune dignité et sans aucun sens de la souveraineté.
Le pire des gestes contre la souveraineté d'un pays est celui d'embarquer ses dirigeants. Cela se fait toujours avec la complicité des peuplades faibles, traitres, et sans dignité.
Cela fait cinq années que le FMI vous donne à manger et vous vous croyez dignes? Mais vous êtes la bassesse même, la bassesse incarnée, la bassesse immaculée.
Y a-til un seul pays au monde qui, malgré le peu de moyens fossiles, et trainant le boulet d'une population de gueux, qu'il a mis de force dans les écoles et instruit, a autant réussi que nous.
Nos moyens sont incomparablement plus faibles, sinon insignifiants devant les moyens d'un pays comme l'Algérie, et pourtant nos frères algériens venaient respirer la joie de vivre et la réussite en Tunisie. Vous avez manqué de Hamd, de sens de l'histoire, de géostratégie. Il fallait écouter Léon dès le départ. Celui qui, dès les premier jours qui ont suivi le 14 maudit, vous avait appelé à lire le VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES, et vous avait depuis ces temps là parlé du danger souverain.
Mais les peuples qui ont connu des vagues successives de colonisation ont tendance à répéter l'expérience coloniale sans s'en rendre compte.
Ben Ali avait laissé un pays que les footeux régionalistes ont transformé en colonie de l'UE, le qatar, les usa, et surtout de la nébuleuse FMI, banque mondiale. Le pays des miracles, n'était-il pas en réalité le miracle d'une poignée d'hommes et à leur tête Ben Ali? Celui que les gueux ont "dégagé".

Léon, Min Joundi Tounis AL Awfiya,
Résistant souverainiste contre la nébuleuse colonialiste
et les gueux instruits et prétentieux qui l'avaient applaudie.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

2.Posté par Briso le 04/06/2016 23:37
Avant de juger du fonctionnement d'un pays, on se reseigne. Et visiblement vous ne l'avez pas fait et c'est regrettable.
A bon entendeur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter