Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Quand un journaliste britannique accuse son gouvernement de se vendre au Qatar


8 Novembre 2014

Selon le The Telegraph, la Grande Bretagne s’est vendue au Qatar. Sous le titre de « Britain has sol dits soul with the qatarie deal », le journaliste Andrew Gilligan vient de publier dans le The Telegraph une violente critique du gouvernement britannique dans ses relations avec l’émirat voyou du Qatar, « qui abrite les bureaux des talibans et qui soutient le terrorisme islamiste partout dans le monde islamique ». La France n’a rien à envier à la Grande Bretagne, mais les journalistes de l’audace d’Andrew Gilligan se font très rares !


David Cameron, actuel premier ministre britannique et probablement futur consultant de "Qatar Investment Authority", comme son prédécesseur Tony Blair.
David Cameron, actuel premier ministre britannique et probablement futur consultant de "Qatar Investment Authority", comme son prédécesseur Tony Blair.
Dans son édition du 7 novembre 2014, le quotidien britannique The Telegraph a vivement critiqué les accords que ce pays vient de conclure avec l’émirat voyou du Qatar. Ces accords, qui sont d’ordre économiques, sécuritaires et militaires, sont déplorés par Andrew Gilligan, selon lequel une puissance comme la Grande Bretagne ne doit pas traiter avec un Etat qui soutient le terrorisme international et menace la sécurité d’une quinzaine de pays musulmans, de l’Algérie jusqu’au Pakistan.
  
L’auteur de l’article incendiaire écrit que, «De manière générale, le Qatar est un pays qui autorise les véhicules portant le drapeau noir de Daesh à circuler librement. Ce pays abrite  le bureau des Talibans et a mis en danger la sécurité de 15 pays, depuis l'Algérie, jusqu'au Pakistan, en apportant son soutien financier aux groupes extrémistes. Le Qatar soutient le terrorisme ».

Andrew Gilligan s’interroge, « Est-ce que dans ses accords, David Cameron, le Premier ministre britannique, a demandé au Qatar de mettre fin à son soutien au terrorisme ? »

Et au journaliste du The Telegraph de répondre : « Londres, non seulement, n'a pas demandé à ce pays d'arrêter ses soutiens aux groupes terroristes, mais encore, a signé des accords, pour l'échange des informations sécuritaires secrètes et la vente d'équipements de sécurité britanniques au Qatar. Le rôle du Qatar, dans les événements, au Moyen-Orient, est de notoriété publique; cependant, la Grande-Bretagne, pour empocher une poignée de dollars, s'incline devant le Qatar ».

Selon Andrew Gilligan, « La Grande-Bretagne s'est vendue au Qatar, car ce dernier s'est emparé d'importants quartiers de Londres, dont la fameuse tour Shard, le magasin Harrods, à Londres, et une grande partie du village Olympique. Le Qatar a, actuellement, proposé  d'acheter le centre commercial souterrain de Canary Wharf…..».

Andrew Gilligan, « The Telegraph » du 7 novembre 2014.

Pour lire l'intégralité de l’article dans sa version originale :
http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/qatar/11214888/Britain-has-sold-its-soul-with-the-Qatari-deal.html


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter