Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Qui a tué 500 000 arabes et détruit des centaines de villes ? par Moncef Ben Mrad


31 Août 2014

C’est un remarquable article d’un éminent journaliste tunisien, fondateur de l’hebdomadaire Réalités et fondateur-directeur du journal arabe Akhbar al-Joumhouriya. Moncef Ben Mrad, qui a toujours été un esprit libre et réformateur, s’interroge sur l’avenir assez sombre du monde arabe et sur les organisations et Etats qui en sont responsables, à savoir les Etats-Unis, le Qatar, Israël et l’Arabie Saoudite. Cet article a été publié en arabe et il est utile parfois que les francophones et les français sachent ce que les intellectuels de l’autre côté de la Méditerranée pensent de l’islam politique que certains occidentaux ont voulu imposer au monde arabe… par « égard » à celui-ci et par « respect » à des sociétés civiles qui ont toujours aspiré à la démocratie sans sacrifier la Modernité!


Moncef Ben Mrad, un illustre journaliste de l'ancienne école, de l'ancienne élite, de l'ancien peuple et de l'ancien pays.
Moncef Ben Mrad, un illustre journaliste de l'ancienne école, de l'ancienne élite, de l'ancien peuple et de l'ancien pays.
Savez-vous que les mouvements qui portent le masque de la religion ont contribué, ou ont assassiné 500 000 citoyens arabes et ont blessé 600 000 autres ? C’était en Algérie, au Soudan, au Yémen, en Irak, en Libye et en Syrie.

Savez-vous que plus de 1000 villes et villages ont été détruits de façon quasi-complète, avec leurs institutions, hôpitaux, jardins, théâtres, commerces, musées, gourbis et même écoles et mosquées ? Pourquoi maintenant précisément ? Pourquoi cette destruction massive et dans l’intérêt de qui ? Qui a soutenu les mouvements religieux qui utilisent le masque de la politique dans le monde arabe ? Quels sont les objectifs de ceux qui les soutiennent ? Quels sont les pays menacés aujourd’hui ? De combien d’années et de milliers de milliards aurons-nous besoin pour reconstruire les pays détruits, et en sommes-nous capables après l’alliance entre le terrorisme et certains Etats occidentaux et arabes, qui est allée à l’encontre de la renaissance arabe ? Combien d’années va-t-on nous imposer cette guerre d’autant plus que les trahisons intérieures sont avérées ?

Sans aborder l’histoire des rapports entre les religieux et le pouvoir, ou la politique, l’on peut avancer qu’il existe trois tendances dont la première est les « Frères musulmans », organisation qui alterne violence et exploitation de la démocratie pour imposer son agenda religieux. La seconde est « Ansars al-charia », qui vise la destruction de l’Etat civil et l’application de la charia. Quant à la troisième, l’organisation de l’EIIL, elle veut imposer un islam sanguinaire, même si cela devait anéantir un pays et provoquer l’exode de tout un peuple.

Il est nécessaire de rappeler ici une citation du dramaturge et critique théâtral allemand Bertolt Brecht : « Si le peuple vote mal, il faut le dissoudre et le remplacer par un autre ». Tous les mouvements religieux violents entendent créer de nouveaux peuples ignorants. Quel est donc le sens et la valeur de la vie, de l’Etat, de la connaissance, des libertés, des droits de l’homme ou des acquis de la femme ou même de l’innovation ? Tout cela n’est qu’impiété qu’il faut combattre, puisque nous devenons, pour ces extrémistes, des hommes de la caverne.

L’islam exploité par ces terroristes n’a strictement aucune relation avec l’avenir, à l’exception des cimetières et des mosquées. Là où ils se sont manifestés, ce fut la destruction, la ruine et l’ignorance. Ils voulaient ainsi entrainer les sociétés dans l’ignorance, les ramenant à la préhistoire, alors que les peuples civilisés aspirent à davantage de développement dans les siècles à venir.

L’ignorance et la violence, l’irrespect même de la vie humaine caractérisent ces mouvements qui ont allumés les flammes de la guerre contre les libertés et la stabilité des peuples ainsi que leur développement, et contre la pensée et la femme. L’histoire a connu les tragédies des guerres confessionnelles, lorsqu’on a dressé des potences comme au moment des conflits religieux en Europe, ou de la purification ethnique en Irak et au Rwanda.

Certains d’entre nous sont devenus des sauvages, possédant des diplômes supérieurs en matière de destruction et dans l’art du meurtre. Les dictatures arabes laïques étaient nettement moins cruelles que les régimes extrémistes religieux.

L’on s’interroge alors qui a soutenu ces mouvements extrémistes ou sanguinaires ces dernières années et qui profitent de leurs méfaits ? Ce qui ne fait pas le moindre doute est que les Etats-Unis d’Amérique ont été les premiers à soutenir ces mouvements contre l’URSS, pour les mobiliser par la suite contre les régimes arabes autoritaires à l’instar de la Tunisie, de l’Egypte, de la Libye, de la Syrie et même d’Algérie. Les Américains croyaient ainsi que l’islam politique serait moins cruel que les régimes établis et que ces mouvements islamistes ne seraient pas une base terroriste, outre le fait qu’ils ne toucheront pas aux intérêts d’Israël, encore moins à son existence.

Cette position américaine a constitué le summum de la naïveté politique et de la bêtise, parce que l’objectif de tous les mouvements religieux consiste à la fois d’imposer la charia au sein du monde musulman et l’islam au sein de l’ensemble des autres pays, fut-ce par la force lorsque celle-ci est nécessaire.
Il convient de rappeler ici qu’à l’intérieur des Etats-Unis d’Amérique, il existe une tendance influente qui considère que la plus grande menace sur les USA c’est l’islam, qu’il faudrait combattre par tous les moyens, y compris l’incitation des mouvements islamistes à provoquer des conflits internes qui harcèlent et affaiblissent le monde arabe, pour préserver leurs intérêts pétroliers. A noter que cette tendance américaine approuve les guerres préventives contre les Arabes.
                 
Quant à Israël, elle est impliquée sans le moindre doute dans les crimes de ces mouvements extrémistes islamistes, parce qu’elle a détruit l’Irak et la Syrie, et son objectif suprême est l’élimination du Hezbollah et du Hamas, qui menacent ses intérêts. Pour Israël, le meilleur scénario c’est que les pays arabes s’embrasent, ce qui empêcherait tout progrès chez eux et assurerait à Israël l’existence en toute sécurité.

Il y a aussi le wahhabisme qui a financé et soutenu ces mouvements extrémistes, pour découvrir par la suite qu’ils ont un seul but, à savoir le changement de tous les régimes arabes, y compris celui d’Arabie Saoudite. Manifestement, tous les financements saoudiens pour propager une religion fanatique vont produire, dans quelques années ou décades, des terroristes et des mouvements extrémistes qui anéantiront tous les régimes.

Quant au Qatar, qui a financé et participé à la chute des régimes en Libye, en Tunisie et en Egypte, il a de ce fait été responsable de la destruction de ces pays en mettant leur avenir en péril, et ce dans le cadre d’un projet fantomatique et criminel qui a occasionné la mort de plusieurs milliers de citoyens et la démolition de villes entières. Et n’eut-été la réaction du peuple et de l’armée égyptiennes, ainsi que la résistance de l’Algérie et du Maroc, tous les pays arabes auraient été aujourd’hui à feu et à sang. Au Qatar de réaliser que ces mouvements islamistes vont le menacer dans sa propre existence dans les prochains années, s’ils l’emportaient dans les autres pays. A ce moment là, le poète aura raison de dire « et lorsqu’il s’est renforcé, il m’a abandonné » !

Il y a une guerre globale menée par des partis, des gouvernements et des mouvements islamistes extrémistes avec comme but la domination du monde arabe, quitte à ce qu’il soit réduit en cendre. Tous les démocrates sont donc appelés à la solidarité pour faire échouer la destruction en cours et affronter les criminels politiques, même si la stupidité de la plupart de leurs chefs est établie et qu’elle va probablement provoquer d’autres cataclysmes.

Moncef Ben Mrad, article publié en arabe dans Jomhouria.com le 27 août 2014 et traduit en français par la rédaction de Tunisie-Secret.

Lien de l'original de l'article en arabe :

http://jomhouria.com/art14967_%D8%A7%D9%84%D8%B1%D8%A3%D9%8A%20%D8%A7%D9%84%D8%AD%D8%B1:%20%D9%85%D9%86%20%D8%A7%D8%BA%D8%AA%D8%A7%D9%84%20500.000%20%D9%85%D9%88%D8%A7%D8%B7%D9%80%D9%86%20%D8%B9%D9%80%D8%B1%D8%A8%D9%8A%20%D9%88%D8%AF%D9%85%D9%91%D9%80%D8%B1%20%D9%85%D8%A6%D9%80%D8%A7%D8%AA%20%D8%A7%D9%84%D9%80%D9%85%D9%80%D8%AF%D9%86%D8%9F
   


           


1.Posté par Sonia Metoui le 31/08/2014 16:04
merci à tunisie-Secret de nous rappeler nos anciens grands journalistes que les nouveaux médiocres et racailles journalistiques nous ont fait oublier. Son article est d'une grande vision géopolitique.

2.Posté par D.Skandrani le 31/08/2014 16:06
aaaah, monsieur Moncef Ben Mrad, je le lisais autrefois en français dans Réalité. Un grand Monsieur. Ya Hasra ala kbal.

3.Posté par sonata bashak le 02/09/2014 07:58
ça devient comique de constater à quel point vous les arabes (et/ou musulmans, les deux étant souvent liés quoi qu'on en dise) avez tendance à systématiquement accuser l'Occident de tous les maux qui vous arrivent. Mais je vous ferais quand même remarquer que vous vous tapez sur la gueule depuis la nuit des temps, sans que nous n'ayons rien à voir là-dedans. Il serait quand même largement dans votre intérêt de cesser de vous complaire dans votre misérabilisme, de vous remettre en question, ne serait-ce qu'un tout petit peu pour changer, et ainsi d'enfin évoluer. Mais pour ça, il faudrait que vous soyez capables d'une remise en question, au lieu de chercher des boucs émissaires à vos propres échecs que vous ne devez trop souvent qu'à vous-même.

4.Posté par COTI Bernard le 23/10/2014 22:26
Article bien écrit et intéressant à lire même si je ne partage pas tous les points de vue.
Quoiqu'il en soit, je retrouve avec plaisir le vieux camarade classe ( PHILO II avec M. Reboul. 1963/64. Lycée Carnot )
Déjà bon élève et redoutable débatteur ainsi qu'excellent coureur du 400m !!!!!
Sincères amitiés

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter