Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Rafâa Dekhil, n’est ni coupable ni responsable


2 Février 2016

Ancien PDG de Tunisair et ex ministre des Communications, il a été condamné aujourd’hui à deux ans de prison pour une affaire insignifiante, comparée aux pillages systématiques et à la corruption qui dévastent la Tunisie depuis 2011.


Rafâa Dekhil, ancien PDG de Tunisair et ancien ministre de la Communication sous la gouvernance du président Ben Ali.
Rafâa Dekhil, ancien PDG de Tunisair et ancien ministre de la Communication sous la gouvernance du président Ben Ali.
Pour une affaire qui n’est ni de corruption ni de détournement de fonds mais d’emplois supposés fictifs au sein de la compagnie Tunisair, son ancien PDG sous la gouvernance de Ben Ali, Rafâa Dekhil, a été condamné par le Tribunal de première instance de Tunis à deux années de prison.

Dans la même affaire, l’ancien cadre dirigeant au sein de cette compagnie aérienne, Hafedh Belkhiria a été condamné à trois années de prison ; alors qu’une ancienne dirigeante au sein de la représentation de Tunisair en France a écopé de six ans de prison. Un autre ancien PDG de cette même compagnie, Nebil Chattaoui, a été en revanche innocenté, ainsi qu’un autre cadre qui s’appelle Youssef Néji. Le même verdict les a condamnés à des amendes d’environ 150 000 dinars.

La conscience tranquille et le sang froid, Rafâa Dekhil a indiqué sur sa page facebook que ce jugement « a été prononcé par contumace, qu’il n’a reçu aucune convocation pour s’y présenter et qu’il fera appel de ce jugement conformément aux lois ».
  
Cet ancien PDG et ministre connu pour son sérieux, son intégrité et ses hautes compétences, a ajouté qu’il a « suffisamment de preuves pour casser ce jugement », en précisant qu’il « ne s’agit pas de corruption mais d’un emploi fictif qui a été attribué 7 années avant ma nomination à la tête de Tunisair et qui s’est prolongée jusqu’au 14 janvier 2011.  
    
 C’est pour quand le jugement des ministres, députés, PDG et autres parvenus, qui pillent la Tunisie depuis la « révolution » dite du jasmin ? Quel est l'état comptable et financier de la compagnie Tunisair aujourd'hui ? 

Lilia Ben Rejeb          


           


1.Posté par Mohamed KRAIEM le 03/02/2016 03:03
Ils mènent une politique de vengeance contre les compétences et les élites du pays. Terre des ignobles et des vains.

2.Posté par Hammadi B le 09/02/2016 04:12
"Cet ancien PDG et ministre connu pour son sérieux, son intégrité et ses hautes compétences," sic.
Vous vous rappelez de la fameuse conférence de Presse de Rafaa Dkhil (la première du genre tenue par un PDG, et l'aurait il fait sans la demande de ses maitres de Carthage) pendant laquelle il avait annoncé que Tunisiair enregistrait un déficit de 30 millions de Dinars? (pourtant le son predecesseur parlait d'un deficit de 7 MD).?
Les action de TU ont chuté de 18 a 3 D suite à la conf de Presse de Dkhil. Les Trabelsi ont acheté.
6 mois apré il annonce que le déficit allait être couvert vers la fin de l'année, et que TU allait commander de nouveau avions. Les actions montent a 12 D. Les trabelsi vendent et vont créer Carthago...
Rafaa Dkhil avait ruiné Tunisair par l'intox, or le Ministère de la Communication lui convenait trés bien comme récompense.
Cométence oui, mais dans la magouille.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter