Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Russia Today dénonce la pravdatisation des médias occidentaux


11 Octobre 2014

Fondé par Lénine, la Pravda (Vérité) était la voix officielle de l’URSS de 1918 à 1991. Côté occidental, Pravda était synonyme de désinformation et de propagande communistes. Les choses ont bien changé depuis. Aujourd’hui, c’est Russia Today qui dénonce à juste titre la propagande et la standardisation des médias américains, britanniques et français, qui ont manipulé et menti à leurs opinions publiques au sujet de la guerre contre l’Irak, qui n’a pas fait 141 802 victimes civiles, mais près d’1 million. Comme si ce génocide n’était pas suffisant, les mêmes Etats et médias qui leur sont aliénés ont continué en Syrie, où l’on compte depuis 2011 près de 280 000 morts.


Deux des affiches de la campagne "Question more" lancée par Russia Today, qui s'est imposée comme l'une des rares chaines de TV libre et objective.
Deux des affiches de la campagne "Question more" lancée par Russia Today, qui s'est imposée comme l'une des rares chaines de TV libre et objective.
Une campagne de la chaîne russe Russia Today a été interdite dans la capitale britannique. Ses affiches pointaient le bilan de la guerre en Irak, accompagné du message : voilà ce qui arrive quand les médias disent tous la même chose.

Un portrait de George W. Bush ou de Tony Blair s'écriant : "Les armes de destruction massive seront prêtes dans 45 minutes", et un slogan percutant : "Guerre d'Irak : 141 802 victimes civiles. Voilà ce qui arrive quand il n'y a pas d'opinion alternative." C'est le message que portaient les affiches de la campagne "Question more" ("Posez plus de questions"), placardées dans les rues de Londres.

Lancée par la chaîne de télévision russe internationale Russia Today, la campagne a été interdite par les responsables des sociétés d'affichage publicitaire de la ville, rapporte le site d'informations russe Vzgliad. Selon eux, les affiches véhiculaient un "message politique" incompatible avec leur règlement.

Plusieurs points de vue

"Notre campagne de communication invite justement à s'interroger sur ce point", explique la directrice de Russia Today, Margarita Simonian. "Comment se seraient déroulés les événements si, dans les médias internationaux, pouvaient s'exprimer différents points de vue ? On ne peut que déplorer que certaines personnes ne veuillent pas que ces questions soient seulement soulevées."

La chaîne russe n'a pas désarmé et les Londoniens peuvent donc désormais tomber sur des affiches dépourvues de tout portrait, mais portant  la mention : "[redacted]", littéralement "contenu modifié". Allusion subtile à la façon dont les grands journaux américains avaient diffusé les notes de WikiLeaks, avec des coupures indiquées entre crochets. L'affiche invite également les citoyens britanniques curieux à retrouver l'affiche censurée sur l'application de Russia Today.

Opération de com' ?

Une campagne similaire a eu lieu à New York et à Washington au mois d'août, avec les portraits de George Bush et Colin Powell accompagnés de "leurs déclarations mensongères" sur la guerre d'Irak, poursuit Vzgliad.  Elle n'a pas subi de censure, mais les grands titres américains ont réagi. Le Huffington Post l'a par exemple qualifiée de "provocatrice" à l'égard des médias américains.

Pour le site américain Vocativ, cette affaire de "censure" londonienne dénoncée par Russia Today ressemble à une "opération de communication finement déguisée".

Laurence Habay, Courrier international, 10 octobre 2014
 


           


1.Posté par Léon le 11/10/2014 09:15
Ces criminels de guerre! Resteront-ils impunis? Si le "Machin" de de Gaulle, ancienne "Société des Nations" et actuelle "ONU", veut se préserver un minimum de crédibilité, elle se doit de juger, ne serait-ce qu'à titre posthume TOUS le criminels de guerre depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Tous les partisans et acteurs des croisades menées contre les arabes depuis la première guerre du Golfe jusqu'au viol de l'intégrité de la Syrie en passant par le coup monté en Tunisie, devraient être traduits en justice.
Léon.

2.Posté par lotfi le 11/10/2014 09:37
Les Russes au moins eux, contreattaquent. Les arabes, restent passifs commed'habitude alors que ce sont les plus concernés;

3.Posté par kimdee le 11/10/2014 12:52
2 millions en irak, pas 1.

4.Posté par kimdee le 11/10/2014 12:59
youtube avait censuré le canal de russia today il y a qqs mois, c'est seulement à cause des protestations que le canal a été remis online qqs 8 heures plus tard.

5.Posté par kimdee le 17/10/2014 12:28
en allemagne il y a nouveau livre qui est sorti, il est devenu un bestseller mais les médias de masse l'ignore complètement. L'auteur est Udo Ulfkotte et le titre est "Gekaufte Journalisten" = journalistes vendus. Il dénonce le système de corruption des journalistes des meilleurs journeaux en Allemagne, à la télé, que ce phénomène est partout dans le monde et que les journalistes sont achetés par des agents undercover de la CIA. ils se doivent de ne pas critiquer les États-Unis (et Israel), ils sont sollicités de publier des articles déjà rédigés par ces agents de la CIA. pour cela ilsrecoivent des voyages à leurs frais, des contactes professionels de hauts postes, etc - mais tous des agents undercover de la CIA. un livre qui découvre le scandale immence qui a lieu depuis des décennies en Europe et l'auteur sait de quoi il parle car il a lui-même accepté d'être vendu mais le regrette aujourd'hui et voit dans quelle abîme cela mène la démocratie en Europe car sans journalisme franc pas de démocratie. les médias majeurs sont devenus des porte-paroles de l'OTAN.
interview en anglais sur russia today:
https://www.youtube.com/watch?v=lm4OUcfiM-8

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter