Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Syrie, le nouvel Irak ?


8 Septembre 2013

Cet article nous a été adressé le 27 août dernier. Son auteur, le politologue tunisien Mohsen Toumi, l'a rédigé sur la base d'informations recueillies directement en Syrie même. A l'époque, l'agression était imminente. Un recul dans le temps s'esquisse aujourd'hui. On peut l'interpréter de deux façons. Ou bien USA, France et leurs supplétifs commencent à "Réfléchir", ou bien il s'agit, pour eux, de reculer pour mieux transgresser les lois internationales.


Syrie, le nouvel Irak ?
Je ne suis pas un supporter farouche du Régime Syrien mais comme des millions d’arabes (et de non arabes, aussi), je suis solidaire en tant qu’Humain, du peuple syrien.

La mort de 150 à 300 civils, par inhalation de gaz sarin, en elle-même, ne peut que soulever la plus forte indignation. On s’est empressé de désigner le coupable : l’armée régulière syrienne. Alors que les accusations de toutes sortes affluent, et à la veille de l’arrivée d’une mission d’investigation onusienne, il est difficile de croire que Damas ait commis une telle abjection. Si c’est le cas, le régime syrien s’est tiré une balle dans le pied. Mais a-t-on la preuve irréfutable que c’est l’armée syrienne qui a commis cet acte ?
Une équipe des Nations Unies, avec l’accord et l’aide de Damas, sont encore, à cette heure au travail dans les endroits où le gazage est supposé avoir eu lieu. Des ignorants disent que l’armée syrienne a eu le temps d’effacer toutes les traces. Qu’ils consultent le médecin légiste de leur quartier : bien des décennies après, des restes de soldats de la première guerre mondiale ont été identifiés comme gazés…

Plusieurs jours avant que les experts ne se mettent au travail, cependant, des responsables européens, au plus haut niveau, ont tranché : l’auteur du gazage est Damas. En s’auto proclamant « Communauté internationale », quatre Etats (sur 192): USA, France, Grande Bretagne et Turquie (dirigée par un frère musulman), se préparent à attaquer la Syrie.. .De quel droit ? Pour quels motifs ? Parce que Washington affirme détenir des preuves de la culpabilité du régime de Damas ? Ces preuves sont aussi crédibles que les Armes de Destruction Massive invoquées pour l’invasion de l’Irak… Pourquoi l’OTAN n’attend-t-elle pas les conclusions des experts des Nations Unies lesquels enquêtent sur le terrain ?

J’ai analysé les photos et une vidéo représentant les victimes. On n’y voit que des femmes et des enfants. Curieux : l’épandage du gaz a-t-il été programmé pour ne pas atteindre les hommes ? A moins que des citoyens syriens aient été gazés, aussi, mais qu’on a voulu jouer sur la corde de l’émotion, cette maîtresse d’erreur. Sous l’effet des gaz mortels, les visages se déforment, les bouches demeurent tordues. Rien de cela n’apparaît dans ce que j’ai pu visionner. On a trouvé un grand nombre de masques à gaz dont plusieurs inutilisés. Les terroristes ne les ont pas distribués aux civils. Des « spécialistes » soutiennent que seule une armée régulière disposant de corps spécialisés est capable du maniement des produits chimiques dangereux comme le sarin. C’est inexact. Les Jihadistes sont des « Sauvages de carrière ».

Au nord Mali, au Nigeria, en Algérie, en Egypte, comme au Mont Chaambi en Tunisie, les armées régulières ont rencontré des « combattants » très expérimentés, maniant des armes modernes, experts en explosifs et en télécommunications sophistiquées.. .L’épandage du gaz sarin ? Les agents occidentaux qui encadrent les groupes islamo fascistes les ont certainement formés à sa manipulation… Londres et Paris, dès le début, ont désigné l’armée syrienne comme l’auteure de la tuerie et préconisé d’« UTILISER LA FORCE », avec ou sans l’aval de l’ONU… Pourquoi cette hargne, cet appel à la guerre? Des ex- puissances coloniales devraient s'obliger à plus de retenue et relire l’histoire des génocides qu’elles ont commis…

Le président ou le premier ministre d’un pays membre du Conseil de Sécurité, ne clame pas ces affirmations tonitruantes sauf s’il est sûr de son fait, c’est à dire que ses propres agents ont aidé Jabhat-Ennousra, la branche d’El-Qaïda qui ravage la Syrie, à réaliser une manipulation cynique pour incriminer Damas...On peut supposer qu’ils ont sacrifié des femmes et des enfants SYRIENS pour fabriquer une fausse preuve et fournir à l’Occident un « Prétexte légitime » pour attaquer la Syrie. On peut quand même, si on retient cette hypothèse (et je ne l’écarte pas) être saisi d’effroi et rétorquer « Non, des Syriens, des gens d’une culture millénaire ne pouvaient pas faire cela ». Mais ce que les gens de bonne foi ignorent et ce que les menteurs occultent est une simple statistique : 95% de ceux qui combattent l’armée régulière syrienne ne sont pas des syriens : ils viennent de tous les continents, peu d’entre eux parlent l’arabe. Ils accourent au secours du peuple syrien ? Oui : ces nécrophages et ces violeurs sont de grands humanistes. Les 5% qui restent sont ce que l’on appelle « L’armée Syrienne Libre » (ASL). Elle est totalement contrôlée par les terroristes d’Al-Qaïda. ..

La coalition de l’opposition de l’extérieur ne l’ignore pas et n’exerce sur les « militaires » que peu d’autorité. Cette coalition hétérogène, de plus en plus dominée par des Frères musulmans, a besoin du mythe de l’ASL pour ne pas éclater et pour mobiliser des fonds. Question : sur 100 US$ qu’elle récolte, combien arrivent au camp de réfugiés syriens ? En fin de compte, pourquoi cette guerre annoncée ? Par compassion humanitaire ? Elle n’existe pas en géopolitique. Pour servir les intérêts et l’expansion territoriale d’Israël ? Certainement.. . Il faut aller plus loin encore. Depuis la chute du mur de Berlin, l’OTAN perdait la raison de son existence c'est-à-dire l’URSS et ses satellites, l’ennemi. Elle devait s’en créer un nouveau pour justifier sa pérennité. Les complexes militaro industriels voyaient leur chiffre d’affaire baisser : ils avaient besoin de conflits armés nouveaux. L’entourage de G.W Bush a eu l’idée, alors, du Grand Moyen Orient : on installe par tous les moyens des régimes Islamo fascistes de l’Atlantique à la Mer Rouge. On les conforte politiquement en sachant que tôt ou tard ils se retourneront contre les occidentaux comme c’est le cas en Libye (Benghazi ) et alors....de nouveau « LA GUERRE EN CHANTANT ».

Mohsen TOUMI, le 27 août 2013
Le professeur Mohsen Toumi est l'auteur de plusieurs livres sur la Tunisie, notamment "La Tunisie de Bourguiba à Ben Ali", aux éditions du PUF, en 1988. Universitaire en France et expert en géopolitique, il a aussi effectué plusieurs missions pour le compte des Nations Unies.

 
 


           


1.Posté par Rached Mahbouli le 09/09/2013 13:59
Cet article bien rédigé mais publié 12 jours au-delà de sa rédaction perd une grande part de son intérêt. Les informations véhiculées sont déjà pratiquement toutes sues. De bonnes informations en temps de crise doivent être instantanées. T-S se doit de véhiculer des informations très fraiches, à moins qu'il ne soit à cours d'articles.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter