Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Taoufik Baccar accuse Mohamed Ghannouchi


11 Mai 2016

Réagissant à un commentaire sur internet, l'ancien Ministre et Gouverneur de la Banque Centrale tunisienne a "cordialement" stigmatisé Mohamed Ghannouchi, l'ex-Premier ministre de l'ancien régime nationaliste. Il l'accuse de lâcheté et d'avoir manqué à ses responsabilité au moment crucial de janvier 2011.


Taoufik Baccar, ancien ministre-gouverneur de la Banque Centrale Tunisienne
Taoufik Baccar, ancien ministre-gouverneur de la Banque Centrale Tunisienne
Il y a deux choses que je n'ai jamais pu faire: retourner la veste ou taper sur un collègue. Cette foi-ci, je vais faire une exception parce que la personne en question a fait tellement de tort à ce pays.

Ce personnage est doublement responsable : avant le 14 janvier 2011, il disait qu'il n'assumait aucune responsabilité auparavant alors qu'il était incapable de soutenir ses collègues ou de les protéger quand ils prennent des positions non conformes. Il était président de la CAREPP qui décidait de toutes les opérations de privatisation et également président de la Commission supérieure des investissements et les avantages consentis, qui était de son ressort.

Apres janvier 2011, c'est avec lui que la dignité de l'Etat a commencé à être bafouer lorsqu'il a pleurniché à la télévision, ou lorsqu'il a quitté son bureau à la Kasbah devant les manifestations pour élire domicile à la présidence de la République. Son collègue Foued Sanioura, ancien chef de gouvernement du Liban, a vaqué à son bureau plusieurs mois durant malgré la présence de milliers de manifestants devant le palais Essaraya.

Il est responsable de l'amnistie de 2011 dont le pays paie aujourd'hui le prix en termes d'attaques terroristes. En réponse a des commentaires portés à ce statut vous devez savoir que la première fois qu'il a été nommé secrétaire d'Etat, le Président Bourguiba n'a pas voulu le recevoir à cause de son nom et il s'est fait appeler Mohammed ben Hamida ...Ghannouchi. Tout en faisant tout pour faire oublier petit à petit le dernier nom et pour se faire accepter. Et cela se passe de tout commentaire.

Taoufik Bacar
 


           


1.Posté par Le samaritain le 11/05/2016 14:12 (depuis mobile)
Il a fallu 5 ans pour trouver enfin un article qui nous parle d''un des premiers responsables de toute cette mascarade....BRAVO surtout dans le pays où les médias renforcent et inculquent l''ignorance et nous "disent" comment et quoi penser...BRAVO !

2.Posté par Mahdi Ben Youssef le 13/05/2016 02:41
Trois ont fait du tord à la Tunisie après le 11 janvier: Foued Mbazzaa, Mohamed Ghannouchi et Béji Caied Essebsi.

3.Posté par Léon le 21/05/2016 15:42
Je ne partage pas votre analyse pour des raisons que vous ignorez certainement. Je ne les développerai pas puisque l'article qui m'a été refusé la semaine dernière.
Amitiés.
Léon.
TS- Vous savez bien que nous apprécions vos commentaires et articles. Notre équipe était restreinte et elle n'a pas fait attention à votre article.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter