Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tentative d’assassinat en France du blogueur tunisien Mohamed Amin Slama


5 Septembre 2013

Aucun média français ou site tunisien n’a relevé ce fait grave. Il s’agit pourtant de la sécurité et de la vie d’un jeune blogueur ayant, en plus, activement participé à la révolution du jasmin. Même certains de ses ex-compagnons, les célèbres cybers-collabos, n’ont pas jugé utile de dénoncer cette tentative d’assassinat ! Informé par une source fiable, nous avons contacté Mohamed Amin Slama qui nous a confirmé ces faits. Le 26 août dernier, à l'aube, deux criminels ont tenté de forcer la porte de son domicile en France. Tunisie-Secret révèle cette affaire à l’opinion publique tunisienne et européenne, afin que tout le monde sache quelles sont les pratiques de la "démocratie islamiste".


Tentative d’assassinat en France du blogueur tunisien Mohamed Amin Slama
Mohamed Amin Slama, 25 ans, a fait ses études à l’université de Sfax. Il est informaticien et a crée sa propre entreprise en 2011. Le virus politique, il l’a attrapé de son père, un militant politique sous le régime de Ben Ali. Nous ne savons pas grand-chose sur le rôle exact qu’il a joué au sein de l’armée virtuelle qui a fait basculer le destin de la Tunisie en janvier 2011 et dont certains membres ont été formés et financés par certains services occidentaux. Mais une chose est sure, il a été l’un des blogueurs les plus activistes pendant et après la révolution du jasmin. C’est lui qui était chargé de la section information de la mouvance Kasbah2.

Comme beaucoup d’autres jeunes de son âge, Mohamed Amin a rêvé d’une Tunisie libre et démocratique. Mais, contrairement à certains de ses ex-compagnons, il voulait aller jusqu’au bout de son rêve et de ses convictions. Mieux encore, après la mascarade électorale du 23 octobre 2011, il a choisi l’opposition frontale plutôt que la compromission, la dénonciation de la nouvelle dictature plutôt que le mutisme ou la critique light. Animateur principal de Web TV et de Casbah TV, il a dénoncé la dérive fasciste du régime, les multiples atteintes aux droits de l’homme et la corruption endémique.
 
Mohamed Amin appartient ainsi à la troisième catégorie des jeunes blogueurs qui ont fait tomber l’ancien régime. La première catégorie, ce sont les jeunes qui ont fait le choix de disparaître de la circulation et de se taire à jamais. Déprimés et se sentant trahis, certains ont même préféré le suicide, comme Karim Alimi, retrouvé mort chez lui le 16 juin 2012. La deuxième catégorie est celle des cybers-collabos qui n’ont aucun problème de conscience et qui continuent à se la jouer. C’est le cas de Haytham Mekki, ex-tolard pour drogue, qui a raté ses études mais qui a pu se recycler en s’improvisant « journaliste ». Idem pour Slim Amamou, qui a aussi raté ses études mais pas le sens des affaires : sa société Alixsys, une vitrine qui fabrique des cybers-collabos selon le management de Freedom House, prospère financièrement. Fils d’un médecin rcédiste, cet éphémère secrétaire d’Etat nommé par Kamel Eltaïef et Hakim Karoui, alias Rockefeller, est sous contrat avec trois organisations américaines : One Economy, que dirige Alec Ross, le « coordinateur informatique » du printemps arabe, AVAAZ, qui a été fondée par Ricken Patel et qui a joué un rôle clef dans la galvanisation des internautes arabes, et Freedom House, la maison mère qu’il connaît si bien et qui a ouvert ses bureaux à Tunis et qui emploie le cybercolabos Soufiane Chourabi. Il y aussi Lina Ben Mhenni, qui se déplace avec des gardes du corps, payés par on ne sait quel organisation étrangère.

Il y a aussi Yassine Ayari, auteur de l’intox « Le général qui a dit non à Ben Ali », qui a été chargé de mission par le consulat de Tunisie à Paris et dont les convictions islamistes et même salafistes ne sont plus un secret pour personne. Même si elle a été une « militante » de la 25ème heure, il y a aussi Amira Yahyaoui, « chef d’entreprise » d’Al-Bawsala, l’œil de Washington sur l’Assemblée constituante, qui bénéficie d’un budget annuel de 600 000 dinars, versé par des « ONG » américaines et européennes.
 
La troisième catégorie est celle des blogueurs qui ont rapidement compris le mensonge du printemps arabe et surtout ses objectifs islamistes, impérialistes et colonialistes. Ils ont compris que leur colère sociale et leurs aspirations à la démocratie ont été exploités pour détruire la Tunisie et anéantir le monde arabe. Ils ne se sont pas enrichi et pour certains, ils se sont au contraire appauvris. Ils ont fait le choix de poursuivre le combat contre les nouveaux colons et leurs mercenaires islamistes ou autres. C’est le cas de Mohamed Amin Slama, mais aussi de Ben Arfa, de Mehdi Mensi, de Houssem dit Explosif ou de Slaheddine Kchouk, la vraie tête pensante du parti pirate qui a été piraté par Slim Amamou !
 
Parce qu’il a fait le choix de la résistance au fascisme et à la trahison, Mohamed Amin a subi les pires harcèlements policiers et judiciaires. En avril 2011, il a été jugé par le Tribunal de grande instance de Tunis pour « agression de policier ». Relaxé, il a été accusé par la suite de n’avoir pas respecté le couvre feu, ainsi que de trouble à l’ordre public. Recherché par la police, il a été arrêté chez lui, en mars 2011, et emprisonné à el-Gourjani où il a subi un traumatisme crânien.
 
Il finit par quitter la Tunisie pour la France en juin 2012. Alors qu’il ne se trouve plus sur le territoire national, on le poursuit dans trois affaires montées de toutes pièces : falsification de document, kidnapping de mineur et viol sur prostituée ! En France, il reçoit des menaces par téléphones. Pourquoi ? Parce qu’il détient des documents très compromettant sur les islamistes, leurs connexions terroristes et leur trafic. Le 26 août dernier, très tôt le matin, deux criminels probablement armés ont tenté de forcer la serrure de son domicile pendant son sommeil. Ce n’était pas de l’intimidation comme les coups de téléphone, mais un passage à l’acte qui aurait pu couter la vie à Mohamed Amin Slama. Ainsi agissent les islamistes terroristes, aussi bien en Tunisie dont ils sont les maîtres grâce aux bédouins du Qatar et aux anglo-américains, qu’en France, où ils comptent plusieurs racailles, dont certains font le Jihad en Syrie, en égorgeant de pauvres civils.TunisieSecret

Lilia Ben Rejeb

Ci-joint le procès verbal de la main courante  
                         

Tentative d’assassinat en France du blogueur tunisien Mohamed Amin Slama

Tentative d’assassinat en France du blogueur tunisien Mohamed Amin Slama

 
 


           


1.Posté par Am Ahmad le 06/09/2013 00:24
Les cybers-collabos sont des imbéciles incultes et des têtes vides qui croient tout savoir et qui se la jouent savants . Des cuistres arrogants , des déchets de cette époque qui se sont fait une notoriété car au royaume des aveugles , les borgnes sont rois . S'ils étaient dans un pays civilise , ces racailles seraient des quidams .

Quant à Rockfeller , le neveu de Si Hamed , il mérite un article pour mieux connaître son rôle , est-il a l'origine de l'idée de l'initiative et du nouveau parti de son oncle ? Est-il a l'origine de la résurrection de Hamed Karoui ?

2.Posté par Sami Rgiba le 06/09/2013 03:04
Ce courageux blogueur mérite tout notre soutien. et les Slim Amamou, Lina Ben Mhenni, Yacine Ayari, Aziz Amami, Emna Ben jema, Amira Yahyaoui, Haythem Meki et tous les autres salopars traitres vendus aux américains doivent être jugé et condamné. Ils ont ruiné notre belle tunisie, ces minables.

3.Posté par Mounira le 06/09/2013 13:19
faut pas melanger les serviettes et les torchons. Haythem n'est pas un vendu aux américains. Par curiosité il a été une seule fois a un soi-disant congrès puis il les a éviter. Les autres dans l'article sont des salopards et des vendus aux yankees. chaque foi qu'il y avait un stage de formation ils étaient les premiers à s'inscrire et à y aller. Tout ça pour voyager et dormir dans les hotels. J'étais la dedan et je pleure tous les jours pour le mal que j'ai fait à mon pays. alla la tbarkilhoum.

4.Posté par Mehdi qui sait tout le 06/09/2013 13:33
Slim Amamou est le plus con, le plus pourri et le plus vendu de tous les autres. ça ne l'a pas suffi le bordel dans lequel est notre pays. il continu à vendre son expérience de traitre pour former des algériens. son contact à l'ambassade US est J.M et il est membre du Groupe TELECOMIX, très dangereux (israelien, americain, suedois).

5.Posté par Slim Amamou le 06/09/2013 14:00
Ma boite ALIXSYS fait des logiciels de gestion pour entreprises pharmaceutiques. Pour en savoir plus : http://alixsys.com

Je ne suis pas sous contrat avec One Economy, AVAAZ, Freedom House et je n'ai jamais *de toute ma vie* eu aucun contact avec ces organisations. Je ne connais pas Alec Ross, Ricken Patel et je n'ai jamais *de toute ma vie* eu aucun contact avec ces personnes.

Le Parti Pirate n'a pas été piraté. Voici un bref historique : http://www.partipirate.tn/2012/06/16/historique-parti-pirate-tunisie/

6.Posté par Adel Télecomix le 08/09/2013 16:19
Vous vous trompez, la plus salope, la plus vendue, la plus opportuniste n'est pas Slim 404 qui s'est fait couillonné par les yankee mais Amira Turbo Diesel, Amira Yahyaoui se la coulait douce à Paris, entre études et vie amoureuse avec un gaouri avant de le pren,dre le TGV de la révolution. Je vais vous envoyer des choses très intéressantes sur cette pétasse qui a tout appris des americains y compris le sourire communicationnel, ainsi que sur son père le juge Yahyaoui, et sur son cousin conseiller du Tartour.

7.Posté par Slim Gardafi le 15/09/2013 04:10
Et la question qu il faut poser qui a intérêt a faire taire Amine à Jamais ?
Cherchez coté un Club Tunisien et un néo homme d'affaire mafieux

8.Posté par karim le 19/09/2013 20:22
le post umero 7 est un verus fait gaffe

9.Posté par safid le 02/10/2013 17:35
C'est une vrai case à charogne. Mohamed prend tes mesures et ne fait confiance qu'à toi seul

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must



Suivre TunisieSecret sur Facebook. Cliquez sur le bouton 'j'aime'

Powered By | TunisieSecret Via TunisieSecret



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube



Infos


Galerie
Rached Ghannouchi
Mondher Zenaidi Moncef Marzouki
Nabil Karoui Slim Riahi
ISIE Hammami et  Caïd Essebsi
Abou Iyadh et mokhtar ben mokhtar : Tunisie : Ansar al-Charia projette une vague d’attentats en octobre
Amina Sboui

Inscription à la newsletter