Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie, Hédi Djilani, otage du nouveau pouvoir mafieux


9 Octobre 2013

Comme des dizaines d’autres citoyens, il est privé de son passeport depuis janvier 2011. Certains ont tout fait pour lui fabriquer un dossier et le mettre en prison, mais l’ancien président de l’UTICA n’a rien à se reprocher. Son seul « crime », c’est que sa fille a épousé l'un des frères de Leila Ben Ali. Dès le début de la pseudo-révolution, il a subi le chantage et le racket des tristement célèbres 25 avocats, de certains blogueurs et de certains journalistes. Ce soir, 8 octobre 2013, sur sa page facebook, il crie sa détresse avec humilité et dignité.


Tunisie, Hédi Djilani, otage du nouveau pouvoir mafieux
« Je veux republier sur mon mur cet article pour rappeler a tous (amis et ennemis ) que ma situation n'a pas évoluée depuis le 14 janvier 2011 et je suis encore sans passeport et encore entre les mains de la justice et rappeler a tous que je ne suis pas un retourneur de veste et que je suis né Destourien et mourrait Destourien et que personne ne pourra apporter la preuve du contraire ,même si j'ai beaucoup d'amis ( c'est ma nature démocratique et pacifiste ) aussi bien parmi les responsables au pouvoir que parmi tous les Destouriens, que parmi tous les partis d'opposition et je souhaite de tout mon cœur que les Tunisiens s'acceptent entre eux, malgré les différences politiques, car ce qui nous unis c'est quelque chose de plus fort que l'appartenance politique, c'est la Tunisie, pour laquelle nous nous battons tous, pour qu'elle soit le plus beau Pays au Monde, parce que c'est notre seul pays ». 

L’article dont Hédi Djilani parle a été publié dans Tunisie Numérique, le 3 juin 2013, à la suite de l’appel qu’il a adressé à l’opinion publique pour clamer son innocence et affirmer sa gestion rigoureuse et irréprochable de l’UTICA de 2006 à 2011, ce que le congrès de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, tenu en janvier 2013, avait d’ailleurs confirmé. Le 19 juin 2013, lors d’une réunion du conseil administratif de la centrale patronale, sa présidente, la courageuse et honnête Wided Bouchamaoui, a vaillamment soutenu son prédécesseur à la tête de l’UTICA, en appelant à la levée de « l’injustice dont il est la victime ». La création d’un comité de soutien à Hédi Djilani a même été annoncé.

Malgré ce soutien de l’actuelle direction de l’UTICA et les interventions de quelques personnalités françaises, notamment du Patronat français, sa situation n’a pas bougé d’un iota. Il est toujours sous le coup d’une interdiction de voyager, comme des dizaines d’autres citoyens. Patriote et ami de tout le monde en Tunisie et à l’étranger, Hédi Djilani peut pourtant contribuer au sauvetage de l’économie tunisienne qui est en berne. Avec les bonnes relations à l'étranger qu'il a conservé avec le milieu des affaires, de l'industrie et du commerce, il aurait pu contribuer au retour des investisseurs dans un pays que beaucoup de patrons européens ont quitté. Sur 1200 grandes et moyennes entreprise françaises implantées en Tunisie en 2010, il ne restent plus qu'à peine 500. Mais la mafia troïkarde qui est au gouvernement s’en fou de la situation économique de la Tunisie. Tout ce qui l’intéresse, c’est de se maintenir le plus longtemps possible au pouvoir et d’amasser le maximum d’argent.

Ceux qui ont loyalement servi leur pays en faisant de la Tunisie un pays économiquement prospère, se trouvent en prison ou interdit de voyager, et ceux qui ont tout détruit en moins de deux ans en provoquant la faillite économique de la Tunisie gouvernent encore. Ainsi va la Tunisie après la très glorieuse révolution du jasmin !

Karim Zmerli      

 
 


     


1.Posté par Samia Ben Yedder le 09/10/2013 01:14
Hédi Djilani est un honneur pour tous les chefs d'entreprises tunisiens. Un homme compétent, intègre, patriote et digne. Je suis triste pour lui et pour sa famille. Allah Yihlik les traitres qui ont détruit notre beau pays. Bon courage Si Hédi, beaucoup de tunisiens vous respectent.

2.Posté par bensouissi le 09/10/2013 01:24
Et vous croyez que ceux qui détiennent le sort du pays ça les intéresse si l'économie nationale s'éveille ou pas et qu'elle dorme et s'ensevelisse peu importe les quatre billets de nos malheureux dinars passent à eux d'abord et que le reste crève

3.Posté par NK le 09/10/2013 02:07
« Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous. »
Montesquieu

4.Posté par Candide le 09/10/2013 09:45
Chers amis tunisiens. Souvenez vous du 3 janvier 2013. 5 PDG accusés sans preuve dans l'affaire Samy Féhri ont fait l'objet d'un mandat de dépôt qui a duré plus de 6 mois. Croyez vous qu'ils ont été libérés simplement par la volonté du saint esprit ? Il a fallut s'engager pour eux, et frapper à toutes les portes de France et d'Europe.
Ont été alerté de la situation :
Le ministre des affaires étrangères françaises,
Le président du parlement français,
Le président du Sénat,
Le président de la république française,
L'ambassadeur des EU à Paris,
L'ambassadeur des EU à Tunis,
L'ambassadeur de France à Tunis,
Le président du parlement européen à Bruxelles,
La présidente des droits de l'homme à Genève...

Quelques jours après leur libération le 12 juillet, interrogé sur le sort des prisonniers politiques, Ben Amou a précisé que de nombreux ambassadeurs s'étaient inquiétés de leur situation.

Il y a des parades pour contrer les funestes projets Nahdhaouis. Lancer des pétitions et suivez cette voie sans désespérer. Allez sur tous les forums condamner cet emprisonnement arbitraire, c'est la meilleure voie pour que Hedi Djilani ne soit pas oublié et abandonné à son triste sort.

L'hiver approche et croyez moi, le sort des prisonniers est peu enviable.
Avec le froid et l'humidité, aucun d'entre eux n'en sortira sans séquelles, pour ne parler que de cet environnement. Bon courage à tous ceux qui comme moi ce sont battus pour faire triompher les droits des citoyens injustement accusés et emprisonnés.

5.Posté par Zoubaier Al Abidi le 10/10/2013 17:47
C'est finit la justice a décidé aujourd'hui 10/10/2013 de lui remettre son passeport et il peut voyager

6.Posté par Samira B.O le 10/10/2013 22:35
Je viens d'apprendre la nouvelle sur monsieur Hédi Jilani. Je suis très contente pour lui et pour sa famille et j'espère qu'il me reconnaitra. Grand BRAVO à Karim Zmerli et à tunisie.secret, notre bouffée d'oxygène. 24h après votre article, monsieur Jilani a eu gain de cause. Que dieu soit avec vous et vous récompense pour le grand travail que vous faites en défendant la VERITE.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:11 De Sidi Bouzid à Sarcelles !

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must



Suivre TunisieSecret sur Facebook. Cliquez sur le bouton 'j'aime'

Powered By | TunisieSecret Via TunisieSecret


Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Ben Laden
Guerre Tunisie
Terroristes en Syrie
Iran Tunisie
Zine el-Abidine Ben Ali
Noah Feldman est le père spirituel de la constitution tunisienne

Inscription à la newsletter