Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie: Lecture rapide du discours de Mehdi Jomaa, par Ali Gannoun


18 Septembre 2014

Comme l’indique son titre, Ali Gannoun réagit à chaud sur le discours à froid et largement cogité de Mehdi Jomaa, qui sort de sa moulure très raffinée de « technocrate » pour épouser la stature d’homme d’Etat en réserve de la République et peut-être même en stock d’Ennahda ! L’avenir nous le dira!


Professeur Ali Gannoun à gauche, en compagnie de son ami Jalel Haddad, médecin-pédiatre en France.
Professeur Ali Gannoun à gauche, en compagnie de son ami Jalel Haddad, médecin-pédiatre en France.
C'est le discours d'un futur homme politique. Le technocrate est en train de laisser la place à l'homme politique. Si Mehdi Jomaa n'avait pas besoin d'une intervention solennelle pour annoncer sa non participation aux élections présidentielles, il aurait pu le faire par le biais d'un communiqué de presse en rappelant qu'il est chef du gouvernement suite à un consensus qui l'obligeait à ne pas se présenter immédiatement aux élections. Ceci dit, j'ai apprécié la teneur de ses propos et l'émotion qui l'a accompagné tout au long de son intervention.

Pour moi, nous avons assisté en direct à la naissance d'un nouvel homme politique. Chaque mot prononcé avait derrière lui toute une réflexion. Il y a du court et du long terme derrière les propos de Si Mehdi Jomaa. Pour le court terme, il offre son service en vue de continuer à présider le gouvernement en indiquant sa fierté de l'être maintenant et en rappelant son honneur de servir l'Etat!

Pour le long terme, Mr Jomaa s'est mis dans la peau d'un futur décideur ayant des soutiens divers. Plus rien ne se fera sans lui. Avec ses conseils savamment distillés et avec son souci de se placer au dessus de la mêlée, le chef du gouvernement a donné les prémices d'un futur présidentiable! Il a pris soins de ne pas faire référence à aucun parti et de monnayer juste ses (succès) prestations gouvernementales.

Dernière remarque: le discours a été bien travaillé, les quelques hésitations manifestées par M. Mehdi Jomaa, sont celles d'un homme qui a pris son destin entre les mains et qui a décidé d'exister par lui même.

Ali Gannoun, sur sa page facebook aujourd’hui 18 septembre 2014.


           


1.Posté par dzira le 18/09/2014 23:46
il l'a fait , n'essayons pas de cacher la foret

2.Posté par lilia le 21/09/2014 00:45
bof ! bof, manipulé et à la solde! vous lui prêtez une intelligence qui ne transparait ni dans sa conduite des affaires (bilan désastreux de cette transition acte d'obéissance à la nahdha) ni dans l'envergure de sa carrière d'ex Total. Son désistement semble dicté, tant il était mal à l'aise pour l'annoncer, en tout cas visiblement troublé. Ceci n'exclu en effet pas son désir profond de revenir sur la scène politique dans le futur. Et quelle scène politique tunisienne, que des acteurs médiocre, l'après zaba ne pouvait qu'être médiocre à son image et à celle de sa politique d'inculte

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter