Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie : Portrait psychologique du cyber-collabo


18 Mars 2013

De cyber-activiste honnête et patriote, comment devient-on cyber-collabo ? Le commentaire que nous a adressé un lecteur est un début de réponse. Il nous l’a envoyé en réaction à notre article « Des clones de cyber-collabos tunisiens pour déstabiliser l’Algérie ». Plus que l’attrait de l’argent, qui existe, ou la quête de reconnaissance, qui est bien réelle, c’est surtout la recherche de la célébrité qui a transformé beaucoup de jeunes en arme de destruction massive contre leurs propres patries et contre les valeurs de liberté, de droits de l’homme et de démocratie qu’ils pensent servir. Ces jeunes ont généralement un ego surdimensionné, une culture très superficielle, une ambition dévorante et une inconscience effrayante. Avant Internet, Twitter et Facebook, on devenait célèbre parce qu’on a fait une découverte scientifique, sauvé une vie humaine au péril de sa propre vie, publié un livre important, obtenu un grand prix…Maintenant, on devient célèbre parce qu’on s’est pris en vidéo entrain de scander « Dégage », parce qu’on a égorgé un malheureux en gueulant Allah Akbar, parce qu’on s’est mise à poil par anti-islamisme…C’est cette pathologie de la célébrité suscitée par le Net qui est à l’origine de nos malheurs et qui concoure à notre perte. Freedom House et bien d’autres officines occultes l’ont très bien compris. Ces pseudo-ONG agissent exactement de la même façon que les islamo-terroristes qui transforment des jeunes en machines à tuer. Comme le souligne l’auteur du commentaire ci-dessous, ces ONG criminelles profitent de la vulnérabilité intellectuelle et de l’immaturité politique de certains jeunes, les programment pour qu’ils anéantissent leurs propres pays.


Tunisie : Portrait psychologique du cyber-collabo
En fait, le hasard des rencontres a fait que j'ai pu démasquer un des
"correspondant de la freedom house en Tunisie" (selon ses propres paroles).

Ce dénommé Fethi X, contrairement à ce que dit l'article, est conscient de
travailler pour les USA mais croit encore sincèrement que c'est pour le bien
de la Tunisie.

J'ai pu analyser son profil psychologique en détail :
la Freedom House embrigade en fait des jeunes faciles à manipuler et leur gonfle
l'ego en les convainquant qu'ils sont les sauveurs du pays. Comme il s'agit
généralement de personnes en quête de reconnaissance (comme beaucoup de
jeunes), ils tombent dans le piège et ne peuvent plus faire marche arrière car
ce serait tomber dans une atroce dépression suite au constat qu''ils passent du
statut confortable de héros national à celui de traite débile qui s'est fait
manipuler. La situation est donc pire à dénouer que si ces cybercollabos
étaient juste des mercenaires attirés par l'argent.

Les USA travaillent très en amont pour manipuler les jeunes :
Cela commence dès le plus jeune âge avec les séries et films Disney où ceux qui défendent la démocratie sont des héros.
Ensuite, tous les faiseurs d'opinions vont dans le sens du lavage de cerveau. J'ai vite compris avec ce correspondant local de la Freedom  House qu'aucune discussion ne saurait lui faire prendre conscience de ce qu'il fait. Ils en ont fait des fanatiques de la démocratie/droit de l'homme/liberté d’expressions comme d'autres le sont de la charia ! Seule la force pourra dorénavant arrêter ces gens... Tunisie-Secret

 Un lecteur de Tunisie-Secret

Des clones de cyber-collabos tunisiens pour déstabiliser l’Algérie

 Des clones de cyber-collabos tunisiens pour déstabiliser l’Algérie  - 15/03/2013

La Tunisie exporte ses terroristes en Syrie et ses cyber-collabos en Algérie. C’est ce que révèle Luc Michel dans l’article ci-dessous et qui a été publié le 13 mars dernier dans cameroonvoice.com, 

 
 


           

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter