Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie: René Trabelsi et les démangeaisons antisémites


15 Janvier 2014

C'est un post de M.Mezri Haddad qu'il a publié sur sa page facebook aujourd'hui 15 janvier et dans lequel il souhaite la nomination de René Trabelsi à la tête du ministère du Tourisme. Il a qualifié les attaques contre ce citoyen tunisien de confession juive "d'ignobles et abjectes", en ajoutant que "le patriotisme de Réné Trabelsi n'est mis en doute que par les ignorants, les obscurantistes et les antisémites". Ce post a été repris par le site d'information Tunisiadaily.


Depuis quelques jours, le nom de René Trabelsi circule comme éventuel ministre du Tourisme dans le gouvernement de Mehdi Jomaa. Parce que cette nouvelle a suscité quelques réactions ignobles et abjectes, je tiens à dire ici que ce tunisien, que je n’ai jamais rencontré dans ma vie, est bien plus honorable et patriote que certains tunisiens qui se disent « pure souche » parce qu’ils sont purement musulmans.

Professionnel du tourisme, je sais que René Trabelsi a rendu à son pays d’énormes services au moment même où certains opposants et droit-de-l’hommistes appelaient les européens à ne pas se rendre en Tunisie. Qu’il soit juif ne retire rien à sa compétence et à son attachement profond et charnel à sa patrie. Bien au contraire, je connais des juifs tunisiens qui pleurent encore la décadence de la Tunisie depuis la « révolution » bouazizienne, à l’inverse des cybers-collabos, de certains Frères musulmans et de leurs mercenaires du CPR et d’Ettakatol, qui s’en réjouissent.

De même que je déteste Bernard Henri Lévy, pas parce qu’il est juif mais parce qu’il est belliciste et profondément anti-arabe, j’ai beaucoup d’estime pour les juifs tunisiens, notamment René Trabelsi, dont le patriotisme n’est mis en doute que par les ignorants, les obscurantistes et les antisémites.

Je rappelle qu’après la Révolution nationaliste et au début de l’indépendance, il y a eu deux ministres de tradition juive : Albert Bessis, Bâtonnier de l’ordre des avocats et député jusqu’en 1969, et André Barouch, résistant anticolonialiste, comme le fut d’ailleurs Georges Adda.

Si la nouvelle concernant René Trabelsi se confirme, malgré les manœuvres de Majlis Al-Choura qui s’y oppose, ce serait une bonne chose pour l’économie tunisienne qui dépend structurellement du secteur touristique, en berne depuis la « révolution » bouazizienne qui a ruiné un pays moderne et prospère.

C’est sur ses propres enfants, qu’ils soient juifs, chrétiens, bouddhistes ou musulmans, que la Tunisie peut compter pour retrouver sa prospérité d’antan, et non pas sur les bédouins et les esclavagistes du Qatar. Si René Trabelsi est ministre du Tourisme, mes compatriotes échapperont peut-être à l’un des buts de la « révolution » : خبز وماء وبن علي لا

Mezri Haddad, sur sa page facebook, le 15 janvier 2014.   



           


1.Posté par Ounis le 16/01/2014 14:04
vous avez parfaitement raison et c'est un Tunisien comme tous les Tunisiens il a le droit d'etre ministre en plus c'est une lecon que la Tunisie donnera à tous les racistes et antisémites .
Bravo !

2.Posté par MILI le 16/01/2014 17:52
Il faut nommer un ATHÉE au ministère du tourisme. Comme ça on ne nous dira pas qu'on a refusé les khouenjya et accepté les juifs.

3.Posté par Rochdy le 16/01/2014 18:20
C'est une chance pour nous pour demontrer notre pluralite et notre multi culture.

4.Posté par Hedia le 16/01/2014 19:08
Pourquoi pas. Mr René Trabelsi est avant tout Tunisien libre qui jouit des droits,des devoirs et vît dans un pays où les droits politiques du citoyen sont reconnus. Un connaisseur des différents types de situations professionnelles et un vrai professionnel de la communication. Il n'a jamais cessé de servir son pays -La Tunisie- et le défendre soit à l'echelle nationale soit internationale.
La Tunisie, particulièrement en ce moment, à besoin de toutes ses compétences pour relever tous les défis et repartir.
D'autre part c'est l'occasion juste de donner un exemple de civilité et d'ouverture d'ésprit à nos partenaires en premier lieux et dans un monde en pleine effervescence.
Combattre le racisme, l'antisémitisme et l'intégrisme, c'est comprendre et respecter toutes les religions, tout en refusant le délit de blasphème et l'immixtion du religieux hors de la sphère privée. Confirmé par le professeur de droit public à l'université de Glasgow Mr Jim Murdoch Conseil de l’Europe Strasbourg 2012 renouvelant l'obligation à la protection du droit,
à la liberté de pensée, de conscience et de religion (Article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme). Bon courage et bienvenue parmis nous.

5.Posté par Un Musulman Arabe de Tunisie le 17/01/2014 13:19
Ce monsieur est tunisien, il est descendant des juifs qui ont fui l'empire romain il y a 2000 ans. c'est un vrai banu'israel, a l'inverse de la majorité des juifs dans le monde particulièrement les Ashkénazes qui eux descendent du peuple Khazar. Une peuplade d'Asie centrale. l'origine des yajouj et majouj. qui sont des sionistes. ainsi, la famille de mr René Trabelsi est rester en Tunisie lorsque l'etat d'israel fut créer. pour moi, ce monsieur est tunisien et a droit aux avantage de n'importe quel tunisien. ceci étant , je vis a l'étranger et c'est aux tunisiens du pays de décider.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter