Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Tunisie : la mouvance islamiste dans le collimateur de l’Occident


3 Octobre 2013

Bonne synthèse de Farouk Ben Ammar publiée par Tounes24, le 1er octobre 2013. Farouk Ben Ammar est astrophysicien et titulaire d’un Ph.D, de l’Université du Michigan. Sa thèse a été sélectionnée par le très prestigieux Smithsonian Astrophysical Observatory.


Tunisie : la mouvance islamiste dans le collimateur de l’Occident
Les dernières évolutions, que je résumerais ici-bas, qui ont marqués la scène politique mondiale, et telles que les choses se dessinent, nous amènent à pronostiquer l'affaiblissement structurel de la mouvance islamiste dans le Maghreb, et en particulier la mouvance Islamiste Tunisienne déjà en proie à des luttes intestines.

La Victoire Politique du Régime Syrien

La victoire diplomatique du régime syrien qui a su, avec l'appui de la puissante Russie, éviter les menaces de frappes militaires brandies un temps par Washington et Paris, en s'engageant pour la destruction de son hypothétique arsenal chimique, n'a fait que renforcer le pouvoir en place, au grand dam des mouvances islamistes modérées soient-elles ou radicales. Avec une coalition armée, formée d'insurgés composée à 85 % de Djihadistes et d'islamistes relevant d'Al-Qaïda, et seulement 15 % d'insurgés « modérés », l'occident rechigne à armer l'ASL surtout après l'attentat meurtrier au Kenya dans un centre commercial de la capitale qui a fait prés de 40 morts et perpétré par des terroristes islamiques. Un crime odieux qui a tenu le monde en haleine pendant des jours et a amené les occidentaux à refaire leurs calculs.

Les Déboires des Frères Egyptiens

La dissolution du partie des frères musulmans en Egypte et leur confrérie qui leur servait de façade, un acte de décès politique signé par la justice, donne le premier coup de grâce aux mouvements des « Frères » dans le monde, seul le régime dictateur Turque semble résister à l'effet de ricochet, mais pas pour longtemps.

La Libye qui sous-traite sa Sécurité et l'Algérie en Alerte!

Avec des menaces Djihadistes croissantes, la Libye compte désormais sous-traiter la surveillance de ses frontières à des compagnies étrangères et principalement américaines, pour sécuriser un pays ouvert aux quatre vents et des instituions affaiblies. La puissante armée algérienne surveille, tant bien que mal, ses frontières et avec la Tunisie, prés de 800 km, et avec le Mali dont la crise politique reprend de plus belle avec le refus des nordistes séparatistes de participer aux négociations pour la réunification de ce pays, troisième producteur d'or mondial avec des frontières encore poreuses aux Djihadistes.

La Mouvance Islamiste en Tunisie : Lâchée par ses Alliés !

L'occident, et surtout les USA, ont finalement compris que les Islamistes provisoirement au pouvoir en Tunisie, n'ont plus d'avenir, avec la montée des contestations, les incessantes violations des droits de l'homme, le musellement et la répression arbitraire des médias et l'installation d'un système clientéliste ou règne le népotisme, avec l'appauvrissement moral de la société, l'affaiblissement institutionnel, la culture de la corruption et la polarisation politico-sociale, laissant le pays exsangue sous perfusion. Même le très généreux Qatar, suite à l'abdication de son très ambitieux émir en faveur de son fils, a changé de politique envers la Tunisie, au grand désarroi des islamistes.

La Feuille de Route : Les Tergiversations des Islamistes!

Avec les tergiversations autour de la feuille de route concoctée par le « Quartette », sur lequel plane le doute de la représentativité et de vrais desseins pour beaucoup de tunisiens, les USA appréhendent un scénario à l'égyptienne, mais ce n'est pas une armée de 35 000 hommes qui en serait l'artisan.....c'est la rue...Un scénario aux conséquences dantesques pour la Tunisie et inacceptable pour l'occident et l'Algérie. Bref, les USA avec leurs sociétés de sécurité qui vont s'installer en Libye, convoiteraient une base militaire au sud Tunisien pour contrôler la région sous prétexte d'éradiquer les extrémistes, la Tunisie risquant de devenir leur terre d'asile, ce qui n'est pas à plaire à l'Algérie. La mouvance islamiste a été vertement avertie par le président algérien, fervent Gaulliste et soutenu par Paris : PAS DE BASE MILITAIRE US EN TUNISIE...Cette injonction a été vraisemblablement donnée au leader des islamistes, le 10 Septembre 2013, et au coordinateur de la principale coalition de l'opposition, le 11 Septembre 20131, quand ils ont été « convoqués » à Alger...

La meilleure solution est que notre vaillante armée doit consentir un effort continu de mobilisation en matière d'hommes et de matériels pour prévenir toute infiltration de groupes armés à travers nos frontières et éliminer tout prétexte d'ingérence étrangère : une solution, hélas, hors de portée, sauf financement occidental !
CE QUI EST CERTAIN, LES HARDLINERS ISLAMISTES TUNISIENS, DONT CERTAINS ONT TORPILLÉ EN VOL LA FEUILLE DE ROUTE, SONT DÉSORMAIS DANS LEURS PETITS SOULIERS ET CONNAITRAIENT DE MAUVAIS JOURS S'ILS NE SE PLIENT PAS Á LA VOLONTÉ POPULAIRE....

Tounes24



Farouk Ben Ammar, astrophysicien 

 
 


           


1.Posté par Aly le 03/10/2013 16:26
Mes respects Si Farouk mais sachez que les frères musulmans ne lâcheront pas facilement le morceau ... En Égypte , ils persistent dans leur politique de la terre brûlée ( terroriser les coptes , violences dans les universités ou ils empêchent beaucoup de cours , attaques contre les forces de sécurité et le Hamas qui envoit sa racaille pour venger le morsi , etc ... ) mais dans moins de 6 mois tout rentrera ds l'ordre selon l'armée .
تحياتي دكتور

2.Posté par L'observateur le 04/10/2013 02:35
Celui qui veut comprendre la vérité sur ce qui s'est passé fin 2010 / début 2011 , la vérité sur le rôle joué par les USA et Obama en particulier , le Qatar , al jazeera , al baradai , tout le complot qui visait la région devrait écouter le ministre des AE égyptien de 2004 à 2011 Ahmed Aboulgheit , cette interview exclusive répond a de nombreuses questions et affirme la thèse défendue par un bon nombre de personnes notamment Dr Mezri Haddad , c'est une affirmation venant de l'Etat égyptien , d'un ministre qui a vécu tous ses événements , qui a tout compris mais le monde entier ne voulait rien entendre , c'était l'euphorie de l'époque :
http://m.youtube.com/watch?v=f3nyBMRJ2EY&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3Df3nyBMRJ2EY

3.Posté par Ataturk le 09/10/2013 19:58
Les américains ont adopté un bébé-tigre qui s'est retourné contre eux, un fois adulte. Je m'explique: en misant sur les islamistes "modérés" pour construire des démocraties islamistes capables de contenir les extrêmistes, dans le monde arabe se sont trompés sur toute la ligne, car ces islamistes "modérés' ne sont que l'arbre qui cache la forêt des salafistes jihadistes et les affiliés à El Qaeda (pire ennemi des américains et de l'occident). Les amériacain n'ont rien vu de cette forêt qui leur a fait sortir des terroristes ayant saccagé l'ambassade américaine à Tunis et assassiné l'ambassadeur américain à Benghazi.
Que l'occident sache une fois pour toute que l'islamisme modéré n'existe pas et que toute confusion entre pouvoir spirituel et temporel ne peut aboutir qu'à une théocratie à l'iranienne.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Septembre 2014 - 07:02 Présidentielles : Candidatures d’outre-tombe

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter