Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Voici le gouvernement qu’il faut pour sauver la Tunisie


6 Juin 2016

Comme tous ses prédécesseurs, Habib Essid a échoué pour des raisons à la fois intrinsèques et structurelles. Des noms circulent à droite et à gauche pour lui succéder avec une nouvelle équipe ministérielle. Voici notre avis en toute neutralité et pour le bienfait de la Tunisie.


D’abord deux précisions qui sont à nos yeux capitales. Primo, il s’agit de la dernière chance pour Béji Caïd Essebsi d’accomplir un geste patriotique pour sauver ce qui peut l’être encore en Tunisie après cinq années d’amateurisme, de populisme, de démagogie et de corruption endémique. Secundo, il ne s’agit plus de constituer un gouvernement d’union nationale dans lequel les quatre premiers partis (y compris l’UGTT) seraient impliqués au nom du « Tawafik », mais de former un gouvernement de sauvetage national dont les membres seraient à la fois compétents, expérimentés, politiques et souverainistes. Pour le souverainisme, ceux qui ne le sont pas assez ou pas du tout, ils le deviendront par la force des choses et la pression du peuple. 
    
Comme chef de gouvernement, nous voyons soit Kamel Morjane, soit Mondher Zenaïdi. Le premier pour son expérience diplomatique et ses relations internationales ; le second pour sa haute compétence au sein de l’administration tunisienne et ses grandes capacités de manager.

Comme ministres, nous voyons Mustapha Kamel Nabli, Taoufik Baccar, Afif Chelbi, Ridha Chalghoum, Radi Meddeb, Ghazi Ben Tounès, Karim Jammoussi, Saïd Aïdi, Raouf Najar, Sami Remadi, Slaheddine Maaoui, Kalthoum Kennou, Mehrez Bousayanne, Adel Tiouiri, Ridha Grira, Ahmed Friaa, Wided Bouchamaoui, Rafaa Dkhil, Ahmed Nejib Chebbi, Mohamed Jegham, Slim Taltli, Nouri Jouini, Abderrahim Zouari…

Dans la gestion du pays, il est clair pour les Tunisiens comme pour les observateurs étrangers qu’Ennahda et Nidaa tounès ont montré leurs limites. Quitte à dissoudre le Parlement par Raison d’Etat, Béji Caïd Essebsi doit choisir les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. C’est le seul moyen de sauver le pays de la faillite économique et d’un soulèvement social qui s’annonce encore plus violent que celui de janvier 2011.

Lilia Ben Rejeb  


           


1.Posté par Ben Dhaou Omar le 06/06/2016 14:45
التّشكيلة المقترحة تنقصها بعض الوجوه الّتي فرّت من البلاد بعد السيّد المنذر الزنايدي الّذي آثر الاستقرار بُعيْد الثّورة بين أهله وخلاّنه في فرنسا... أمّا المقترح فينقصه الاعتذار لزين العابدين بن علي وحرمه المصون وأصهاره في الدّاخل والخارج... ومحاكمة أهالي الشّهداء الّذين سبّبوا الإزعاج لهذا النّظام... ي

2.Posté par Missaoui Hassen le 06/06/2016 15:14
Les Tunisiens sont manipulés par des traitres ,des imposteurs ,des corrompus,,il nous faut des des hommes des et femmes patriotes compétents ,la Tunisie a de brillants cadres à l'intérieur comme à l'extérieur de sauver le pays et le sortir du tunnel où est si MEZNI?

3.Posté par NASS le 06/06/2016 15:30
alors pourquoi a ton fait larevolution si c est pour faire revenir tous les acteurs du systeme mafieux ce n est pas la peine
je ne peux pas imaginer que pour relever le dinar il n ya que les ministres de ben ali
et la patrone de l utica dites le moi svp comment peut elle nous aider elle a quelle niveau.
je pense quil faut bien reflechir et negocier et encore negocier peut etre prendre un ou deux ministres de l etat mafieux mais sans plus
le meilleur solution c est de dissoudre l assemblee et d organiser des elections anticipees legislatives et que le meilleur gagne le peuple doit decider
c est quand meme bien cela la democratie eh bien nous y sommes plein dedans
nass

4.Posté par rafla le 06/06/2016 16:31
2 remarques:

- Article rédigé par une journaliste femme mais le gouvernement proposé ne compte que 2 femmes.

- absence de Néji Jalloul.
TS- pour nous, Néji Jalloul est un démagogue qui critique les islamistes le matin et dînent avec eux le soir !

5.Posté par mohamed habib ladjimi le 06/06/2016 17:01 (depuis mobile)
c''est franchement une chakchouka nostalgique qui fait quand-meme rire.Un oubli de taille : Azouz b.Dhia.Un autre :Abdelwahab Abdallah.Et sa femme aux Finances ? Servez-nous encore de ces gags pendant Ramadan.

6.Posté par Grini le 06/06/2016 17:41 (depuis mobile)
Raffa Dkhil vous dites ! Vous avez cité les pires de l''ancien système !
Les incompétents !

7.Posté par Omarzouari le 06/06/2016 18:44 (depuis mobile)
En toute neutralité !!! Un gouvernement doit refléter une majorité elue !

8.Posté par Nizar Chabbi le 06/06/2016 21:22 (depuis mobile)
Joli casting
Moi je verrais bien Imed Trabelsi a la jeunesse et aux sports, Belhassen trabelsi aux finances, Ganzoui à l'intérieur et Leila ben Ali au ministère de la femme en attendant que son mari se présente aux prochaines élections

9.Posté par Nizar Chabbi le 06/06/2016 21:25 (depuis mobile)
Dissoudre le parlement par raison d''''état ?? Qu''''est ce que ça veut exactement ? L''''auteure a-t-elle la moindre culture politique ?
Lilia Ben Rejeb : je n'ai aucune culture politique, mais juste un Master en Sciences-politiques (Université de Bordeaux).

10.Posté par Chahed Ferid le 07/06/2016 01:43 (depuis mobile)
L équipe proposée comporte des personnalités intégrés et compétentes d''autres sans citer les noms sont pourries et incompétentes donc ne méritent pas de figurer dans un gouvernement de salut national . Par ailleurs les commentaires sont à retenir

11.Posté par Lotfi DEROUICHE le 07/06/2016 11:10
Mme ou Mlle, vous êtes la preuve irrefutable qu'on peu avoir un master en Sciences-Po et comprendre que dalle a la Po.

12.Posté par nawess le 07/06/2016 11:20
et si on laissait chacun faire son travail , et si on laissait le président faire son choix ? ce serait certainement mieux ! maintenant les propositions vont pleuvoir de tous côtés , chaque tunisien croit détenir la meilleure équipe d'où la naissance de confrontations gratuites et peut-être l'aboutissement à un racomodage, à un gouvernement fait de toute pièce dans l'objectif de satisfaire les diverses opinions.... si le Tunisien s'arrête à la frontière de sa mission tout irait mieux , beaucoup mieux




13.Posté par Mazzez Mongi le 07/06/2016 16:22
l'RCD de nouveau quoi. Bravo, tu rêve les yeux ouverts

14.Posté par Ibtissem le 07/06/2016 19:44
Ben Ali LE RETOUR!
"Voici notre avis en toute neutralité et pour le bienfait de la Tunisie" dites-vous!
Je dirais: Tout ça pour ça?
L'ère de la RÉVOLUTION INACHEVÉE est pire que l'ère Ben Ali

15.Posté par mourad le 07/06/2016 19:55 (depuis mobile)
Pas de nouvelles compétences? et pourtant la Tunisie en et beaucoup particulièrement parmi ses hommes d affaires et ses diplômés des grandes ecoles. Facile a trouver. Mais de grâce...1 pas de ministres issus de l ancien regime et 2 des jeunes.

16.Posté par Dr. Samir le 12/06/2016 12:23
Il est vrai que Ben Ali a eu la malice de faire appel aux meilleures compétences du pays. Mais hélas, sa famille à tout corrompu. Je ne suis pas un rcdiste mais je conviens que certains noms cités sont en mesure de redresser la situation. Arrêtons les querelles pseudo révolutionnaires et unissons nous pour sauver notre pays qui est gravement menacé. Dr. Samir

17.Posté par Triki A le 24/06/2016 09:44
pourquoi pas , ça aussi c'est une opinion à ne pas écarter

18.Posté par Mr. Kochat le 26/06/2016 12:13 (depuis mobile)
T''as oublié l''ex premier ministre Hamed Karwi et ton fameux Ben Ali ... N''est ce pas ?!
Merci pour votre volonté de sauver les dictateur

19.Posté par Faty baoueb le 04/07/2016 23:52 (depuis mobile)
Dans ce cas il faut remettre zaba àsa place ainsi que karoui et Ghannouchi ويا ناس ما كان بأس و الثورة طلعت منامة عتارس

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter