Connectez-vous S'inscrire

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Y a-t-il un deal secret entre l’armée tunisienne et Mezri Haddad ? Vidéo


5 Mai 2013

Tunisie: Pacte secret entre le haut commandement de l’armée tunisienne et l’ancien ambassadeur à l’UNESCO ? La question se pose d’autant plus que plusieurs tunisiens, et pas seulement T.S., qui ont suivi le dernier débat sur France 24, ont été surpris par l’intervention de Mezri Haddad. Certains internautes se demandent si un coup d’Etat militaire n’est pas dans l’atmosphère ! Les cybers-collabos américains Seif Soudani et Sarah Ben Hamadi se demandent même pourquoi les TV françaises continuent-elles à inviter l’ancien ambassadeur.



Mais d’abord, pourquoi ces soupçons ? Ceux qui suivent depuis deux ans les interventions télévisées ou radiophoniques de Mezri haddad, ses articles et nombreuses interviews dans la presse tunisienne et étrangère, connaissent la violence de ses propos à l’égard du général Rachid Ammar. Très curieusement, dans le débat d’hier sur France 24 (voir vidéo), il n’a pas cité son nom, pas même évoqué ne serait-ce qu’indirectement la responsabilité immense de ce « général félon » dans la situation que connait aujourd’hui la Tunisie. Pourquoi subitement un tel mutisme de la part d’un diplomate qui avait publiquement accusé le général Ammar de « putschiste à la solde des Etats-Unis et du Qatar », voire même de « haute trahison » ?

La seule critique à peine feutrée a été celle-ci : « En tant qu’ancien ambassadeur d’un pays qui était souverain( !) et en tant que citoyen qui regarde son pays s’enfoncer dans la décadence et dans l’insécurité de jour en jour, je veux dire au porte parole du ministère de la Défense que votre mission aurait dû commencer dès janvier 2011. Il aurait fallu, dès lors, s’occuper, pas seulement des criminels et des terroristes qui ont été libéré de prison, mais aussi de ceux qui ont afflué de l’étranger, qui se sont rués sur la Tunisie parce que le moment était opportun ».
Devant une telle critique, on s’attendait à ce que le porte parole du ministère de la Défense fasse une réplique pour le moins proportionnelle à l’attaque. A la surprise générale, M.Mokhtar Ben Nacer, haut gradée de l’armée et porte parole officiel du ministère de la Défense, a eu la réaction de l’élève face à son instituteur.

Plus troublant encore. L’ancien ambassadeur a tenu ce propos qui aurait dû faire sursauter le porte parole du ministère de la Défense : « Un gouvernement dont la moitié a eu une carrière terroriste jadis et naguère, ne peut pas aujourd’hui traiter le terrorisme qui frappe la Tunisie ». Qu’a répondu M.Mokhtar Ben Nacer ? « On est conscient du danger, nous allons éradiquer ces gens et les opérations vont continuer ».

De deux choses l’une. Ou bien il y a eu entente avec Rachid Ammar pour que l’ancien ambassadeur ne l’attaque plus. Ou bien Mezri Haddad envoie des messages codés à certains jeunes officiers pour qu’ils renversent un régime qu’il considère comme « usurpateur, illégitime et antipatriotique ».

Cette hypothèse est d’autant plus plausible qu’en juin 2012, Mezri Haddad a lancé un appel en 7 points dans lequel il appelait « nos forces armées » (et non pas Rachid Ammar !) à « prendre le contrôle du pays », à « instaurer l’Etat d’urgence et rétablir l’ordre républicain », à « dissoudre et déclarer illégale l’ANC » et à « former un gouvernement provisoire d’unité nationale ».

Cela nous rappelle un certain 5 juin 1991, lorsque le président algérien Chadli Bendjedid a proclamé l’état de siège, et un certain 12 janvier 1992, lorsque l’armée l’a poussé à la démission pour reprendre les choses en main et s’engager dans l’éradication du FIS, soutenu alors par les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite. Même si Washington veille au grain, un tel scénario en Tunisie est le cauchemar quotidien de Rached Ghannouchi et de son servile serviteur, Moncef Marzouki. D'où cette extrême méfiance du gouvernement tunisien à l'égard de la France !!! Tunisie-Secret.com

Lilia Ben Rejeb 

 
 


           


1.Posté par Ali le 05/05/2013 02:16
Mr Mezri Haddad est un Grand Patriote et il n'y a aucun deal secret entre lui et l'armée . Il ne faut pas tomber dans la paranoïa chers amis .
De plus Dr Haddad est très triste d’être loin de son pays , s'il y avait ce deal , il ne l'aurait pas été . Il aurait été soulagé de son prochain retour à Tunis . Il a dit ce qu'il pensait avec la plus grande sincérité , c'est tout , ne compliquons pas les choses .

2.Posté par nazou le 05/05/2013 02:31
tunisie secret

je pense pour ma part,qu'il y a eu deux coups d'etat ,en tunisie.
Il faut attendre un peu , que le brouillard se dissipe .

3.Posté par Greta Boubaker le 05/05/2013 12:34
ça m'a l'air d'une grande mise en scène. Le Min. de la Déf. avait déjà préparé toutes ses réponses.

4.Posté par Issam El Asmi le 05/05/2013 12:35
Messieurs, Dames il ne faut pas rater cet interview , s'il vous plait et noter l'intervention du général porte parole du Min. de la Déf.

5.Posté par Narjes Ben Ali le 05/05/2013 12:38
l'armée tunisienne, contrairement à l'algérienne, est une armée de frontières qui n'a, ni la capacité, ni l'envergure de fomenter un coup d'Etat, susceptible de chasser les islamistes du pouvoir.

6.Posté par Maître HAFAYEDH le 05/05/2013 13:07
c'est du délire, et c'est dangereux, comme celui de cet ancien agent de la sécurité du territoire. Un tel scénario ne peut servir que GHANNOUCHI qui dispose d'une armée de salafistes dont la grande réserve est en libye qui vont envahir la Tunisie avant d'attaquer l'Algérie sous prétexte de défendre le pouvoir "légitime" NAHDHAOUI.la seule solution: le peuple qui a fait la révolution citoyenne peut renverser les islamistes par une résistance civile afin de contrecarrer toute intervention étrangère.

7.Posté par kefi khaled le 05/05/2013 14:08
Quand le représentant du MD dit « On est conscient du danger, nous allons éradiquer ces gens et les opérations vont continuer ». ce n'est ni pour une entente illicite ni des messages codés, c'est, comme vous le dites la réaction de l’élève qui n'a pas fait ses devoirs devant son prof, plus qu'un consentement un méa-culpa quasi national de passivité et de stupéfaction collective, si l'on reconnait évidement que le réservoir électoral de nahdha compte un million de voix dont un quart d'obedients et trois quarts d'opportunistes, repris de justice, trafiquants, marchand d’espoir...
Cependant je croit que les Evénements de Chaanbi sont l'une des dernières lignes des "dix commandements" de Ghanouchi, au pied du mur, après l’endoctrinement, la violence, les assassinats politique, bonjour le terrorisme et peut être même des voitures piégés au centres villes et des kamikazes, mais il n'osera jamais s'attaquer à un état comme la Tunisie car il y laissera sa peau et celles des siens.

8.Posté par Rayan le 06/05/2013 01:15
L'analyse de l'auteur est largement exagéré : Les propos de Mezri Haddad sont toujours aussi féroces à l'égard du général Ammar " Vous auriez du commencer votre mission le 11 Janvier 2011" est ni plus ni moins qu'une attaque directe et frontale contre l'armée et son chef. quant au porte-parole (qui semble connaitre son métier), il est bien resté dans la ligne de neutralité de l'armée, en s'abstenant de "réagir" ou de "sursauter" contre les propos d'un homme politique de premier plan (ce qu'est devenu Mr Haddad). Il aurait certainement eu la même attitude face à Essebsi ou à Hama Hammami, ce qui est très professionnel de sa part, en tant qu'officier d'active. C'est plutôt la journaliste qui semble n'avoir aucune connaissance de la culture militaire et aurait souhaité le voir plonger dans la polémique comme les zozos qu'on voit sur les chaines tunisiennes. Miskina Tounes, où personne ne connait rien à rien...

9.Posté par alwaji le 06/05/2013 09:05
Mezri haddad est un grand patriote et assez intelligent pour avoir compris la situation en tunisie dés Le 14 janvier 2011. L"armée malheureusement dirigée par rchid ammar est aux ordres de ghanouchi khriji lui même aux ordres du qatar lequel est aux ordres des sionistes. Tout est clair aujourd'hui.
Seul le peuple peut chasser cette secte maléfique ennahdha. Souvenez vous des evenements lors de l'enterrement de feu belaid, ghanouchi khriji est vite parti à londres de peur de représailles, comme unlache, jebali nous a fait sa comédie de demission afin de calmer le jeu avec une equipe de technocrates soi disant, lui qui posait des bombes dans les années 80, qui ne l'est que par le nom. Jebali a été remplacé par plus terroriste que lui, laarayedh. Dites vous bien que ce dernier est contre le tourisme et le modernisme. Ce n'est pas pour rien que bourguiba, le plus grand patriote de tunisie, l'avait condamné à mort et que gracié par ben ali, il ait été mis dans un cachot 5 metres sous terre durant 10 ans. Comment voulez vous que cette personne ne garde pas des sequelles qui aient détérioré irréversiblement son cerveau par son passage en prison. Il le fait actuellement payer aux tunisiens et cherement, voyez par vous mêmes: evenements de chambi, tourisme en berne, les rues investies par les salafistes et les LPR qui cassent tout sur leur passage etc etc...Ce sera pour ce siecle en tout cas les plus grands traitres de la nation et ils auront tres bientôt à répondre de leurs actes devant une cour une fois la tunisie reprise en main par des vrais patriotes démocrates.

10.Posté par Observateur en Tunisie le 06/05/2013 22:24
-Même si le soupçon évoqué pourrait se révéler vérité, je suis content du grand jeu, parce que la situation actuelle se résume ainsi, de mon point de vue:

La Tunisie est devenu la base d'infiltration terroriste sous sponsor du Qatar, le terrain du jeu sale d'un chef bédouin sanguinaire et avide de pouvoir, corrompu et allié des pluto-sionistes américains,

tandis que la Tunisie est dirigée par des psychopathes sous sédatifs américains .....

-M. Marzouki qui "se croit" président et ne commande que ses babouches,

- Rached Ghanouchi qui se croit Khomeini-bis et rêve une "révolution barbue"

- et finalement Ali Larydh qui a perdu la mémoire pendant les coups dans la prison et ne se rappelle plus qu'il était un terroriste lui aussi!

Merci

11.Posté par kimdee le 07/05/2013 00:57
je m'excuse mais cet article est la plus grosse connerie que j'ai lu sur ce site.

M.Mokhtar Ben Nacer, haut gradée de l’armée et porte parole officiel du ministère de la Défense, a eu la réaction de l’élève face à son instituteur.
--> beaucoup plus plausible: il est élève au service de Ghannouchi/Ennahdha et a dit qu'il va faire son devoir - qu'il ne fait pas car il travaille pour ceux qui veulent détruire la Tunisie.
Le fait qu'il n'a cette fois pas cité RAchid Ammar ne pouve rien du tout.

Nouveau commentaire :

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube





Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter