Connectez-vous S'inscrire
Tunisie Secret

 

Rejoignez TunisieSecret sur facebook

| TS Via TunisieSecret


Basse vengeance de cheikha Moza à l’égard de Leila Ben Ali


26 Février 2017

La bédouine du Qatar se rendra discrètement à Tunis début mars pour visiter sa nouvelle demeure : la propriété privée du Président Ben Ali située à Sidi Dhrif. Un scandale qui rabaisse encore plus la dignité tunisienne et démontre à quel point le coup d’Etat du 14 janvier 2011 a été destructeur pour la Tunisie.


L’information nous est parvenue par un patriote du ministère des Affaires étrangères : dans quelques jours, l’épouse de l’ancien émir du Qatar Hamad, que les Américains avaient remplacé par son fils Tamim, effectuera un déplacement très discret en Tunisie, principalement pour visiter l’ancienne demeure du Président Ben Ali à Sidi Dhrif, dans la banlieue nord de Tunis. La même source nous a informé que ce bien privé et confisqué par l’Etat en 2011 a été finalement racheté, avec meubles, tableaux et objets divers, par la bédouine botoxée du Qatar. Tout le secret a été bien gardé sur cette affaire pour éviter que la presse s’en empare et qu’elle provoque la colère chez les quelques Tunisiens qui ont encore un brin de dignité et de patriotisme.

Plusieurs bruits ont couru depuis le coup d’Etat du 14 janvier 2011 sur ce « palais luxueux », selon la désinformation de la presse et des réseaux sociaux à l’époque. Des visites guidées ont même été organisées par certaines chaines de télévision pour montrer au peuple qui criait famine, dans quel « luxe » vivaient les époux Ben Ali. C’est dans l’une de ces émissions qu’on avait exhibé le coffre-fort plein de dinars et de devises, derrière le bureau du Président. Une mise en scène imaginée par Kamel Eltaïef et exécutée par Mustapha Kamel Nabli, alors Gouverneur de la Banque Centrale.

Le palais est en fait une grande villa que Ben Ali a mis 13 ans à construire. Quant au terrain, il l’avait acheté il y a 26 ans à 100 dinars le M2. La dernière fois où la presse a parlé de cette résidence, c’était en janvier 2016, lorsque la juge Leïla Abid épouse Rahmouni, chargée du dossier des biens confisqués, a déclarée que le « palais Sidi Dhrif à Sidi Bou Saïd » doit être transformé en musée. Il s’agit « d’un bâtiment qui fait partie de l’histoire, tout en étant associé à une ère marquée par la dictature... Il serait  préférable de lui conférer une fonction culturelle ou de préservation du patrimoine national ». Précisant que cette demeure « vue de l’intérieur, ne s’élève pas au rang et à la dimension d’un palais », Leila Abid avait ajoutée qu’il « n’y a pas mieux que de la convertir en musée» (voir lien Kapitalis ci-dessous).

Depuis, la résidence privée du Président Ben Ali n’a pas été transformé en musée, et pour cause. Elle n’appartient plus à la Tunisie mais à Moza Bint Nasser al-Missned, qui aurait tout fait pour l’acquérir. C’est son mépris pour le peuple tunisien et sa vengeance sur l’ancienne première Dame de Tunisie, qui lui faisait de l’ombre dans les événements arabes ou internationaux relatifs à la condition féminine, aux handicapés et à l’enfance. Une vengeance de la même nature que cette bédouine à la jalousie maladive avait réservée à Aïcha Kadhafi.

Les avocats chargés des affaires privées du Président Ben Ali, Mounir Ben Salha en Tunisie et Akram Azouri en Suisse, ne sont a priori pas au courant de cette transaction immobilière entre le régime islamo-mafieux tunisien et cette bédouine qatarie qui a osé offrir au Pape un manuscrit arabe volé par Daech en Syrie (voir liens ci-dessous). La Justice tunisienne aux ordres des clans mafieux et des Frères musulmans a tout fait pour garder le secret. Plus maintenant !

Karim Zmerli  

Références :  
 http://kapitalis.com/tunisie/2016/01/19/le-palais-sidi-dhrif-sera-transforme-en-musee/

http://www.noblesseetroyautes.com/sheikha-mozah-vatican/

http://www.tunisie-secret.com/Moza-la-qatarie-implique-le-Pape-dans-un-recel-de-manuscrit-vole-par-Daech_a1609.html




           

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Aïda Ben Yedder le 27/02/2017 13:07
Je n'aime pas madame Leila à cause de ses frères, mais là il faut dire STOP. Vendre leur maison à cette ordure du Qatar c'est une humiliation pour tous les Tunisiens et une injustice contre Ben Ali. Il faut se mobiliser pour empecher ça.

2.Posté par Nejib Chaa le 27/02/2017 13:07
Pourquoi sommes-nous si susceptibles,c'est une affaire commerciale comme toute autre,les qataris ont acheté la moitié de la France et personne n'a crié au scandale ,aux Emirats Arabes Uni,vous avez les moyens de vous offrir un patrimoine, ,vous avez votre carte de résidence, la Turquie aussi etc ...,et puis nous n'allons pas faire de toutes les résidences de ceux qui ont"régné" chez nous des musées que personne ne visite.

3.Posté par Rzouga Jablaoui le 27/02/2017 13:10
Ah bon, affaire commerciale. Alors tu peux vendre aux qataris ta femme, ta fille et même ton fils. Ces gens là sont des pédophiles. Le palis de sidi bousaid appartient aux ben ali point barre.

4.Posté par Bennacef le 27/02/2017 13:56 (depuis mobile)
Honte à ceux qui ont bradé la Tunisie et son honneur, les rats islamistes ont tout détruit dans notre pays tels des chiens enragés,j''espère qu''ils paieront de leurs sang et leurs chairs.

5.Posté par najah le 27/02/2017 15:44
a3llech pourquoi personne n'a bougé quand on a arraché par Ben Ali le bien de si Mohamed MZALI sa maison de la soukra ,acheté les années 60 par ses sous et par un prêt qu'il a fini par payer les années 90 , , je m'en fou de zaba et de sa saloperie de demeure .c'est l'argent du contribuable et non son bien personnel ! qu'il n'a pas payé par ses sous ni celui de leila ben Ali .
Alors réglons les problèmes de ceux qui ont été victime de ben Ali et puis on pensera à pleurer votre bourreau zaba .
TS- Certes, la maison de feu Mohamed Mzali à la Soukra a été vendue à l'époque et ce fut une injustice. Mais vous devez savoir qu'après son retour d'exil en 2002, l'Etat lui a intégralement remboursé la maison de la Soukra. Mieux encore, il a touché des millions de dinars de rappel de sa retraite de Premier-ministre depuis 1987 jusqu'en 2002.

6.Posté par Ben le 27/02/2017 16:08 (depuis mobile)
Rien n''appartient a Ben Ali ni a son clan ! Tout doit etre vendu au diable si cela ne vous plai pas . C''est l''argent coler au peuple depuis des decenies.et arretez de dire bedouines dlle est nee noble chez elle . C"est une chikha =princesse .

7.Posté par Ikram le 27/02/2017 17:06 (depuis mobile)
Ca va c bon ca va,pas durer longtemps personne n emportera, une piece. D or ds sa tombe. Ca sert a rien de senerver ya que le proprio ki pe s,opposer moza leila khdija kollo blabla

8.Posté par JALILA le 27/02/2017 17:39
et alors? ELLE PAIE CASH LA " bedouine " ; ou alors c,est un rachat de dette ; faites pas la fine bouche quand vous n'avez pas le SOU






9.Posté par essid anissa le 27/02/2017 19:07
bravo pour cet article

10.Posté par Alya Fenniche le 27/02/2017 20:12
La bédouine n'arrive pas à la cheville de Leila Ben Ali. Mais dommage qu'il n'y a plus d'hommes en Tunisie pour défendre leur pays. Je n'aimais pas particulièrement l'ancienne première Dame de Tunisie mais YA Hasra ala zman bekri. Entre elle et son mari et les guignoles et mafieux actuels, y a pas photo.

11.Posté par Khaled Kalfaoui (Montréal) le 27/02/2017 20:16

ليلة بن علي أشرف بكثير وأرقى
من العلهرة والفاجرة والعميلة القطرية

12.Posté par Mounir Souissi le 27/02/2017 20:27
Qu'on soit pour ou contre Ben Ali et son épouse, on ne peut pas lire cet article sans éprouver un sentiment de révolte et même de dégout. Vraiment nous avons perdu toute dignité depuis le maudit janvier 2011. Mais le jour du grand nettoyage viendra tôt ou tard et Ben Ali retournera en Tunisie et habitera chez lui à Sidi Dhrif.

13.Posté par Sondés Jean-Labidi le 27/02/2017 20:31
Jamais au grand jamais cette crapule de sorcière ne sera en mesure d arriver à la cheville de lelletha leila et de toutes les femmes tunisiennes...(à quelques exceptions près..)

14.Posté par Mehdi Chatti le 27/02/2017 20:32
Oui! Leila Ben Ali etait l'ami intime de l'epouse du prince Nayef ben Abdelaziz Al Saoud et cette dernière est l'ennemie déclarée n°1 de Moza, une guerre entre femmes s'est déclarer est n'a cessée du côté Tunisien qu'à la date du 14 janvier 2011

15.Posté par Dadou Hedia le 27/02/2017 20:34
malgré tout Leila sera toujours lelletha elle n aura jamais la classe et l allure de Leila misselch elle a pris le reste (el fadhla de lelletha leila)

16.Posté par Zohra Gueddana le 27/02/2017 20:37
Ils ne lâchent pas prise...Ils veulent la Tunisie coûte que coûte et à ce rythme ils l'auront ! O rage O désespoir!

17.Posté par Mohamed Hassen Gharbi le 27/02/2017 20:39
Une bédouine riche est une femme riche !
En plus elle fait partie de la famille régnante et cela peut aider le pays à ce qu'il y est des investissements par seulement sa présence !
Cessons de crier au feu alors qu'il n'y a aucun incendie à éteindre ?

18.Posté par Malika Azizi le 27/02/2017 20:41
Pourquoi il y a des tunisiens qui peuvent acheter les palais pourquoi Moza c est une honte pour les tunisiens et le pays où sont le président de la république et le gouvernement

19.Posté par Wind Roses Roses le 27/02/2017 20:42
Quand est ce qu'on va vendre le peuple en esclaves pour les bédouins et les turcs ?

20.Posté par Regaya Fethi le 27/02/2017 20:43
les Qataris ont acheté le PSG et ont fait de ce club l'un des meilleurs au monde, sans compter les Palaces parisiens !

1 2
Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 12 Octobre 2019 - 10:34 L’irrésistible crépuscule tunisien

Actualités | International | Culture | Vidéo | Dossiers | Archives | Editorial | Amérique | Interview | Opinion | Qui sommes-nous ? | Maxime du jour | Portrait | Le Must




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
YouTube


Infos


Galerie
Robert Menard
Pierre Delval Waito
Rached GHANNOUCHI et Mustapha Ben Jaafar
Hamadi Jebali, Hédi Baccouche, Mohamed Ghannouchi
Ali Bennour s'attaque au Qatar
Je suis Charlie

Inscription à la newsletter